mediacongo.net - Actualités - Marches anti-Malonda: Tshisekedi exige que lumière soit faite sur les incidents pour que les coupables soient punis 


Retour Politique

Marches anti-Malonda: Tshisekedi exige que lumière soit faite sur les incidents pour que les coupables soient punis

Marches anti-Malonda: Tshisekedi exige que lumière soit faite sur les incidents pour que les coupables soient punis 2020-07-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/6-12/felix-tshisekedi-conseil-ministre-par-visioconference.jpeg -

Félix Tshisekedi exige que lumière soit faite sur les incidents survenus lors de la marche du jeudi 9 juillet dernier, dans différentes villes du pays.

Il dit condamner les actes ayant occasionné mort d’hommes, et demande que les responsabilités soient établies pour que les coupables soient punis.

Il l’a dit lors de la 39ème réunion du Conseil des ministres, tenue ce vendredi 10 juillet à Kinshasa.

“Le Chef de l’Etat a indiqué que s’il peut comprendre ces réactions d’exacerbation du peuple face aux couacs et irrégularités constatés jusque-là dans le processus devant mener à la désignation du Président du bureau de la CENI, en revanche, il condamne les actes qui ont entraîné la mort des personnes et la dégradation des biens publics et privés. Il exige que toute la lumière soit faite sur ces incidents et que les responsabilités soient établies et les coupables punis.” indique le compte-rendu signé par Jolino Makelele, ministre de la Communication.
Lire aussi Marches anti-Malonda: le PPRD accuse l’UDPS d’installer une dictature au pays «en foulant aux pieds la constitution»

Le Président de la République a également demandé aux animateurs des institutions de la République, des dirigeants des partis politiques et ceux de la société civile de garantir la paix sociale et l’unité de la République.

Signalons que lors de cette marche organisée par l’UDPS pour fustiger la désignation de Ronsard Malonda comme successeur de Corneille Nanga à la CENI, le Gouvernement a déploré 5 morts (2 à Kinshasa et 3 au Haut-Katanga). Egalement, il y a eu 20 policiers blessés dont deux grièvement. Et 16 civils blessés dont 12 à Kinshasa et 4 au Haut Katanga.

Museza Cikuru
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
519 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 13.07.2020 à 08:36

Signalons que lors de cette marche organisée par l’UDPS pour fustiger la désignation de Ronsard Malonda comme successeur de Corneille Nanga à la CENI, le Gouvernement a déploré 5 morts (2 à Kinshasa et 3 au Haut-Katanga). Egalement, il y a eu 20 policiers blessés dont deux grièvement. Et 16 civils blessés dont 12 à Kinshasa et 4 au Haut Katanga.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Linon | 477Y1R1 - posté le 13.07.2020 à 08:17

D'autres personnes semblent raconter qu'il ne peut y avoir élection des membres et du président de la CENI qu'après la réforme de cette dernière, y a t'il déjà eu consensus à cet effet? C'est dit ou prévu où? Faut il que ces réformes soient imposées par les miliciens de l'UDPS ou par Lamuka par des marches mortelles, destructrices ? Est ce une fuite en avant pour éloigner les élections prévues en 2023?

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Linon | 477Y1R1 - posté le 13.07.2020 à 08:09

Il semble que seule les voix et les candidats de l'église catholique et de l'ECC devraient être plus valables et plus considérés que d'autres églises parce que plus petites. Je pose la question de savoir si la loi relative à l'élection des membres de la CENI et de son président a prévu des quotas et des pondérations en faveur de certaines églises.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 12.07.2020 à 21:58

c'est une honte!!! TSHILOMBO un incompétent il connait les responsables des désordres ces les organisateurs des marches qui ne sont autres que les dirigeants de son parti ,TUNDA a démissionné ,est ce que Kabuya et kabund vont quitter la tète de l'UDPS pour ces morts ? quand il y a violence est mort d'hommes il n'y a rien a justifier parce que il y a des moyens institutionnelle de contesté un choix dans un pays civilisé

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Congo avant tout ! | UVCW7WI - posté le 12.07.2020 à 21:47

Il n'y a pas de commentaires ? Étonnant quand même ? Où êtes-vous ?

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Méditation citoyenne de Frank Fikirini Mwene -Mbayu du désormais cas Malonda en Rdc :...

Politique ..,

Fin de la marche du CLC, aucun incident et aucune violence (Me Diakiese)

Politique ..,

Dialogue: l’agenda caché de l’Opposition

Politique ..,

Haut katanga-marche anti Malonda : 6 ONGDH pointent du doigt le gouvernement provincial dans les...

Provinces ..,