mediacongo.net - Actualités - Des experts chinois et américains discutent des moyens d'éviter une nouvelle Guerre froide 


Retour Monde

Des experts chinois et américains discutent des moyens d'éviter une nouvelle Guerre froide

Des experts chinois et américains discutent des moyens d'éviter une nouvelle Guerre froide 2020-07-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/13-19/usa_chine_drapelets_19_000.jpg -

Les relations sino-américaines, l'un des partenariats bilatéraux les plus importants du monde, font face à de grands défis en ce moment difficile où le monde est durement touché par une pandémie féroce et ses conséquences économiques.

Reconnaissant la gravité de la situation, d'anciens diplomates et responsables, des experts et des commentateurs venus des deux pays et d'au-delà ont tenu jeudi une discussion virtuelle pour échanger leurs points de vue sur les moyens de remettre les relations sino-américaines sur le droit chemin du développement durable et sain.

UNE NOUVELLE GUERRE FROIDE ?

Les relations sino-américaines sont confrontées à leur plus grand défi depuis l'établissement des relations diplomatiques bilatérales il y a 41 ans, ont estimé les experts à l'occasion de ce forum, citant des tensions dans des domaines tels que le commerce et la technologie.

En même temps, des participants tels que l'ancien Premier ministre australien Kevin Rudd, l'ancien directeur du Bureau de l'information du Conseil d'Etat chinois Zhao Qizheng, et l'ancien secrétaire d'Etat adjoint américain Kurt Campbell, ont contesté l'idée que les deux pays seraient condamnés à rompre leurs liens ou à s'engager dans une nouvelle Guerre froide.

L'opinion selon laquelle les relations sino-américaines ne sont pas en mesure de revenir à leur niveau antérieur ne devrait pas signifier que les deux pays devront tout recommencer en dépit de l'histoire, ou pire encore, procéder à un découplage qui serait impraticable, a indiqué au forum le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

Le point de vue exprimé par certains Américains selon lequel la politique des Etats-Unis vis-à-vis de la Chine durant les dernières décennies a été un échec ou qu'ils ont été floués dans leur coopération "est irrespectueux de l'histoire et entre en contradiction avec la réalité", a déclaré M. Wang.

Selon M. Campbell, la plupart des gens se concentrent sur les éléments concurrentiels du partenariat américano-chinois.

De même, de nombreuses personnes ont noté que la Chine est devenue une question centrale dans la campagne présidentielle américaine où les républicains et les démocrates se sont engagés dans une course à qui frappera la Chine le plus durement.

Cela, a estimé M. Zhao, a réveillé un sentiment anti-chinois chez des Américains, ajoutant que les malentendus et les désaccords pourraient constituer un obstacle majeur au développement des relations bilatérales.

Qualifiant de critiques les quelque 100 jours précédant l'élection présidentielle américaine, l'ancien chef de l'Administration chinoise des publications en langues étrangères Zhou Mingwei a exhorté les deux parties à mieux gérer leurs relations.

LE DROIT CHEMIN

M. Wang a fait trois suggestions sur la manière de remettre les relations sino-américaines sur le droit chemin : ouvrir tous les canaux de dialogue, dresser des listes d'interactions, ainsi que se concentrer et coopérer sur une réponse au COVID-19.

Il a précisé que les listes d'interactions concernent les domaines de coopération, le dialogue et les questions qui doivent être gérées de manière appropriée.

"Elles devraient identifier les quelques questions difficiles sur lesquelles les deux pays ont peu de chances de s'entendre dans un avenir proche", selon M. Wang.

"Les deux parties devraient gérer celles-ci dans un esprit de recherche d'un terrain d'entente, tout en mettant de côté leurs différends de manière à minimiser leur impact et leur préjudice sur l'ensemble des relations sino-américaines", a-t-il estimé.

M. Rudd a quant à lui souligné l'importance du dialogue stratégique et de la bonne gestion des différences dans la recherche d'un avenir "durable" pour les relations sino-américaines.

La Chine et les Etats-Unis devraient avoir une compréhension absolue des lignes rouges et des intérêts fondamentaux l'un de l'autre, a-t-il dit.

Pour sa part, M. Campbell a suggéré que les Etats-Unis et la Chine équilibrent la concurrence "primordiale" par une coopération partant d'une collaboration pratique dans des domaines limités.

En attendant, il a exhorté les deux pays à poursuivre les échanges entre les peuples et à s'assurer que leurs jeunesses respectives ont la possibilité d'étudier dans les universités de l'autre pays et d'apprendre à se connaître.

LA POLITIQUE DE LA CHINE EST COHERENTE

Alors que les faucons américains anti-chinois s'efforcent de dépeindre la Chine comme un ennemi, celle-ci reste engagée dans une politique stable et cohérente vis-à-vis des Etats-Unis.

La Chine n'a jamais eu l'intention de défier ou de remplacer les Etats-Unis, ni de s'engager dans une confrontation totale, a souligné M. Wang. Elle est prête à développer les relations bilatérales en faisant preuve de bonne volonté et de sincérité, a-t-il dit.

En revanche, la Chine a toutes les raisons de défendre sa souveraineté, sa sécurité et ses intérêts en matière de développement, de sauvegarder les réalisations de son peuple grâce à un travail acharné et de rejeter toute intimidation et injustice qui lui serait imposée, a ajouté le chef de la diplomatie chinoise.

M. Zhao a déclaré que tout au long des hauts et des bas qu'ont connus les relations sino-américaines, la Chine a toujours défendu la position selon laquelle la coopération constitue le meilleur choix pour les deux parties, et qu'elle n'est pas intéressée à l'idée de s'engager dans une nouvelle Guerre froide.

Fu Ying, une diplomate chevronnée chinoise, a estimé que la plupart des forces existantes qui tirent les relations sino-américaines vers le bas se trouvent aux Etats-Unis.

Toutefois, elle a reconnu que la Chine doit être plus claire sur ses limites et ses lignes rouges, et faire davantage d'efforts pour améliorer son image internationale et se faire comprendre du reste du monde.


Xinhua / MCP, via mediacongo.net
372 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : C1 : Bayern München vs Chelsea, une simple formalité ?
AUTOUR DU SUJET

Hong Kong : l’UE impose des sanctions économiques à la Chine

Monde ..,

Espionnage : la Chine riposte et ferme le consulat des Etats-Unis à Chengdu

Monde ..,

Chine: campagne de dépistage au Xinjiang après l’apparition d’un foyer de Covid-19

Monde ..,

Chine-Hong Kong : bientôt un pays, un seul système ?

Monde ..,