mediacongo.net - Actualités - Entérinement de Malonda : l'UDPS et Lamuka promettent de soutenir la prochaine marche CLC



Retour Politique

Entérinement de Malonda : l'UDPS et Lamuka promettent de soutenir la prochaine marche CLC

Entérinement de Malonda : l'UDPS et Lamuka promettent de soutenir la prochaine marche CLC 2020-07-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/13-19/malonda_ronsard_ceni_manif_mouvents_citoyens_20_0_1.jpg -

Les marches succèdent aux marches pour protester contre l'entérinement par l'Assemblée nationale de Ronsard Malonda comme Président de la Ceni, mais également la réforme judiciaire du FCC.

L'avant-dernière était organisée par l'UDPS, le parti présidentiel, de Félix Tshisekedi. Puis la dernière, lundi dernier par Lamuka de Martin Fayulu Madidi pour ce qui est des partis politiques de l'Opposition, où on a vu à l'œuvre les combattants de l'UDPS avec à l'avant-plan les motocyclistes appelés "wewas", blanchis sur le harnais des manifestations de contestation.

La prochaine marche, c'est celle du Comité laïc de coordination (CLC), une structure proche de l'Eglise catholique. Sous Kabila, le CLC s'était illustré par des appels à des marches pacifiques les dimanches, en partant des paroisses de l'Eglise Catholique et dont l'objectif était d'empêcher un troisième mandat de Joseph Kabila.

Pour sa prochaine marche pacifique actuelle, le CLC peut compter sur le soutien assuré de l'UDPS et de Lamuka. Augustin Kabuya, le Secrétaire général de l'UDPS avait déjà fait savoir que ses combattants iraient massivement prendre part aux marches pacifiques organisées par Lamuka, le CLC et toute autre organisation qui le ferait pour la même cause. D'où, le CLC qui, autrefois, limitait sa mobilisation uniquement au niveau des fidèles de l'Eglise Catholique pour ses marches anti-Kabila a, cette fois-ci, des appuis de poids côté partis politiques avec l'UDPS. Lamuka qui a des leaders très populaires comme le MLC Jean-Pierre Bemba Gombo qui était à la tête de la marche de LAMUKA de lundi dernier et qui a assuré qu'ils assisteraient à la marche du CLC avec la même détermination.

Tous ces manifestants contre la réforme judiciaire du FCC et l'entérinement par l'Assemblée nationale de Ronsard Malonda comme président de la Ceni ont une motivation sans bornes. Ils vont jusqu'à faire la sourde oreille aux menaces -pourtant légitimes- du Gouvernement, avec ses interdictions des manifestations publiques en raison de l'état d'urgence pour le Covid-19.

Il y a, par ailleurs, un hiatus entre eux et le gouvernement sur la lecture des dispositions de la Constitution. Que ce soient les mouvements dits citoyens qui sont les premiers à avoir marché ou l'UDPS ou encore Lamuka, tous font valoir le fait que la Constitution actuelle a instauré, en ce qui concerne les manifestations publiques, le régime d'information et non d'autorisation.

Dès lors qu'ils ont informé l'autorité, il revient à celle-ci de prendre des dispositions pour l'encadrement de la manifestation par la Police.

Le gouvernement rejette cet argumentaire en faisant valoir l'état d'urgence qui, dans la même Constitution, et qui restreint les libertés publiques dont celle de manifester.

Kandolo M.
Forum des As / MCP, via mediacongo.com
3510 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

BOZINDOK | TBQO4PQ - posté le 16.07.2020 à 13:28

Pauvres politiciens, vous faites la publicité inutile de Ronsard Malonda. Trop de marche aboutira un jour à marcher encore de plus pour la vérité des urnes. N'oubliez pas la dernière carte. quand on démocratise tout, on donne la possibilité à l'opposant de se rapprocher du pouvoir tout en oubliant qu'il a une autre mission spéciale.

Non 7
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 16.07.2020 à 12:58

VOILA, LA MACHINE EN MARCHE.ALLEZ PLUS LOIN DISSOUDRE CETTE POUBELLE DE L'AN ET FOUINNER LE PASSE. LA VRAI ALTERNANCE A MAKALA.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 16.07.2020 à 11:07

Dans tout le deal du monde, celui qui trahi perd d'habitude. Dans ce contexte, ce CACH qui sera le grand perdant! Les cassiques de LAMUKA ont plus des 10 ans sans gerer le pays ni une Institution du pays, les elections de 2018 les a bouffer tous leurs moyens, ils cherchent a tout qu'il y ait un consensus national qui aboutira au partage des postes dans les Institutions.

Non 7
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 16.07.2020 à 10:48

« Monsieur Tshisekedi, qui n’a jamais gagné les élections et qui est arrivé au pouvoir par la fraude et le mensonge, est incapable de protéger la population de l’Ituri. Depuis qu’il est là nous avons déjà enterré plus de 2.000 civils innocents. C’est assez nous exigeons des élections anticipées pour que des dirigeants légitimes et soucieux de la souffrance de notre peuple accèdent au pouvoir » déclare M. Malembe.

Non 3
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Andele | 9EJ2677 - posté le 16.07.2020 à 10:03

Les frères naturels (UDPS et Lamuka) finissent par se rejoindre et se réconcilier. Le mariage contre-nature (Cach-Fcc) est voué à l'échec…

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Déjà 19 mois de retard dans la préparation des élections de 2023 (Expert)

Politique ..,

Election 2023: Corneille Nangaa demande au gouvernement d’activer déjà le processus...

Politique ..,

Désignation du successeur de Corneille Nangaa: « Les églises décident souverainement de celui...

Politique ..,

Ancien président de la Ceni, le pasteur Daniel Ngoyi Mulunda arrêté à Lubumbashi

Société ..,