Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMC 17 mai 202
mediacongo
Retour

Provinces

Lubumbashi : des ONG exigent des enquêtes sur 7 morts et 30 disparus lors de récentes manifestations anti-Malonda

2020-07-16
16.07.2020
2020-07-16
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/13-19/Lubumbashi-marche-anti-malonda.jpg -

Des Organisations de défense des droits humains œuvrant dans la province du Haut-Katanga invitent la justice congolaise à ouvrir des enquêtes sur l’implication du Gouvernement Provincial du Haut-Katanga et des responsables en province des partis politiques PPRD, et l’UDPS, sur les dégâts des récentes manifestations intervenues dans la ville de Lubumbashi.

Dans un communiqué signé conjointement, ce 14 juillet 2020, les organisations non-gouvernementales des droits de l’homme et du droit humanitaire, déplorent et dénoncent la dégradation de la situation sécuritaire et la défense des droits humains dans la ville de Lubumbashi.

Cela fait suite à des manifestations organisées par les partis politiques contre l’entérinement de Ronsard Malonda comme Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), le 08 et le 09 juillet 2020.

Des manifestations, qui selon ces organisations, auraient causé morts d’hommes, mais aussi la disparition de plus de 30 personnes, sans compter des blessées par balles et machettes.

Dans ce communiqué, ces organisations font savoir qu’à la suite de la manifestation organisée spontanément par les membres de l’UDPS des affrontements sont survenus aux alentours du siège provincial du PPRD, sur l’avenue du 30 juin.

”Ces échauffourées ont occasionné des blessures graves dans les deux camps, et même des blessures par machettes d’au moins 5 personnes. Certains militants de l’UDPS auraient ainsi été séquestrés au siège provincial du PPRD et sont portés disparus”, indique le communiqué.

Ce communiqué renseigne qu’alors que le gouvernement provincial du Haut-Katanga avait décrété un confinement de trois jours, soit du 09 au 11 juillet, plusieurs militants de l’UDPS, UNAFEC et SCODE avaient investi les rues, avenues et autres lieux publics de la ville de Lubumbashi.

Causant ainsi la mort des 7 personnes, dont 3 corps sans vie avec stigmates des tortures physiques qui ont été repêchés de la rivière Lubumbashi le 12 et le 13 juillet 2020 ; et 4 personnes tombées par balles dans le périmètre du camp Major Vangu.

Ces organisations des droits de l’homme disent fustiger également les actes de “violence inacceptables” , commis par les militants de l’UDPS et du PPRD, et surtout la séquestration des personnes au siège du PPRD parmi lesquels se trouveraient celles portées disparues ou repêchées quelque temps après dans la rivière Lubumbashi.

Bertin Bulonza
MEDIA CONGO PRESS /La Prunelle
C’est vous qui le dites : 1 commentaire
8376 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


la perspicacité @5LBBWWK   Message  - Publié le 16.07.2020 à 12:18
des ONGs partisanes et tribaliste. nous disions que la marche etait juste les resultats de manipulations politiciennes qui n'avait rien avec du social,apres vous avez du mal a indexé le vrai coupable bande des tribalists!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Ituri : utilisation de la monnaie ougandaise à Aru, un économiste interpelle l’Etat congolais
left
Article précédent Ituri: 41 présumés assaillants de CODECO et FPIC comparaissent devant la justice militaire

Les plus commentés

Politique Augustin Kabuya accuse Moïse Katumbi de combattre le chef de l’État à cause de ses origines Kasaïennes

27.05.2023, 25 commentaires

Economie Contrat chinois, le rapport de l’IGF ouvre la voie au rééquilibrage des intérêts entre les deux parties

29.05.2023, 12 commentaires

Société Haute Cour militaire : le député Mwangachuchu se déclare Congolais mais il a « une âme rwandaise » (juge)

27.05.2023, 10 commentaires

Politique Le gouvernement accuse le M23 de vouloir attaquer la ville de Goma

27.05.2023, 9 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance