mediacongo.net - Actualités - Procès de David Blattner: « il n’y a pas eu déni de justice » mais d'une « erreur du parquet »



Retour Société

Procès de David Blattner: « il n’y a pas eu déni de justice » mais d'une « erreur du parquet »

Procès de David Blattner: « il n’y a pas eu déni de justice » mais d'une « erreur du parquet » 2020-07-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/20-27/blattner_david_20_522.jpg -

« Si le tribunal s’est déclaré incompétent de juger l’affaire Blattner, ce n’est pas avoir refusé de dire la justice », répondent de nombreux juristes à l’affirmation de Maître Georges Kapiamba, le président de l’ACAJ, qui s’est déclaré choqué du fait de l’élargissement de David Blattner par le tribunal de grande instance de la Gombe, affirmant qu’il s’agit d’un « déni de justice ».

« Il s’agit d’une erreur du parquet »

« L’erreur est venue du parquet », précise un membre du tribunal de grande instance qui rappelle qu’un « privé ne peut pas être pourcuivi pour détournement de deniers publics sauf s’il est en participation criminelle avec une autorité qui a un mandat ».

Car il ne peut détourner de l’argent qui n’a pas été mis à sa disposition.

L’argent a été donné à des sociétés qui ont choisi SAFRICAS pour effectuer les travaux.

« Le parquet a ainsi malheureusement fixé l’affaire (en protégeant Blattner, car c’était une façon de le protéger) », le tribunal a donc dû requalifier les faits (on a ensuite dû parler d’abus de confiance), fait que le tribunal de grande instance n’a pas de compétence de juger.

Ce qu’il faut faire pour juger David Blattner

« L’abus de confiance est à juger à une instance inférieure (tribunal de paix), le tribunal de grande instance ne connaissant des affaires d’abus de confiance qu’au niveau de l’appel ».

Selon la justice, le parquet a aujourd’hui 2 choix :

Associer et incriminer les mandataires publics (OVD ou OFFICE DES ROUTES), ensemble avec David Blattner, comme cela a été fait pour l’affaire liant Vital Kamerhe et Samir Jamal.

Poursuivre Blattner seul devant le tribunal de paix pour abus de confiance.

« Mais parler de déni de justice, ou déni de droit, qui au sens du droit signifie refus par une juridiction de juger, n’est pas correct. Le déni de justice constitue une atteinte à un droit fondamental, ce qui n’a pas été le cas vu que le tribunal de grande instance n’a fait que dire le droit qui ne lui permet pas de juger des faits requalifiés ».

Le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe s’est déclaré ce lundi 20 juillet 2020 incompétent pour statuer sur l’affaire du Directeur Général de Safricas, David Blattner.


Top Congo / MCP, via mediacongo.net
8336 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 21.07.2020 à 11:13

Les usa ont une loi anti-corruption applicable et à leurs nationaux et aux étrangers et donc, quoi que Blattner fasse, il n'échappera pas à cette loi "Foreign Corrupt Act". Et si l'état de droit congolais tripote son jugement, d'autres y compris la diaspora congolais devra entrer en action pour le faire.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Antigène | SM1DNWB - posté le 21.07.2020 à 10:36

Etat de droit en république très très démocratique du gonduana, eh congo!

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 21.07.2020 à 10:27

Du n'importe quoi vous voulez nous dire que ces que ces prétendus juges ont commis une erreur dans l'affaire blattner ? Alors où bien ils connaissent pas leur métier c'est qu'on doute ou bien ils cherchent à dédouaner ce citoyen américain sous pression de son Etat et n'oubliez ce blattner peut un agent de la CIA en poste en RDC comme agent résident os

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 21.07.2020 à 09:48

Drôle d'état de droit qui ne se fait pas la justice, juste pour faire plaisir à l'ami usa qui, dans les coulisses, tirait les ficelles pour que le leur soit libéré ainsi! Et il y a cet autre catégorie d'avocats au Congo qui n'aident pas leur propre pays. Des prédateurs se liguent à détourner le peu de resources que l'état a pour développer le pays, et dans ce cas faciliter le trafic monstre à Kinshasa dont meux-mêmes les avocats du diable se plaignent, et voilà qu'ils font du théâtre pendant des semaines qui à la fin détermine que l' américain était emmené pour jugement au mauvais endroit. Pitoyable non pour la justice d'un état de droit!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Lubumbashi : Les mécontentements des peuples autochtones au menu des échanges entre Augustin Kibassa et des chefs coutumiers du Grand Katanga
AUTOUR DU SUJET

Procès 100 jours: tous les condamnés libérés, le juge décédé, l'argent volé toujours...

Société ..,

Procès 100 jours : Vital Kamerhe ce mercredi devant la barre

Société ..,

Justice: le nouveau procès de Kamerhe débutera ce mercredi

Société ..,

Procès 100 jours : Kamerhe et consorts devant la barre le 11 mai

Société ..,