mediacongo.net - Actualités - Après un moratoire de 3 mois, les locataires des maisons invités à négocier un paiement étalé sur un délai « raisonnable »



Retour Société

Après un moratoire de 3 mois, les locataires des maisons invités à négocier un paiement étalé sur un délai « raisonnable »

Après un moratoire de 3 mois, les locataires des maisons invités à négocier un paiement étalé sur un délai « raisonnable » 2020-07-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/20-27/mwabilu_pius_20_2541_1.jpg -

Le ministre de l’Urbanisme et Habitat, Pius Mwabilu Mbayu Mukala

Le gouvernement à travers le ministère de l’Urbanisme et Habitat, recommande aux bailleurs ainsi qu’aux locataires de négocier autour d'un paiement étalé sur un délai raisonnable. Ce, après l'expiration d'un moratoire de trois mois accordé aux locataires, relatif au paiement de loyer.

Pendant cette période de 3 mois, il a été « interdit aux propriétaires immobiliers de déloger tout locataire qui n’aura pas honoré son engagement durant la période allant de mars à juin 2020, au regard de la crise sanitaire liée à la Covid-19 » dont les effets se ressentent dans tous les secteurs.

A travers un communiqué publié le lundi 20 juillet, le ministre de l’Urbanisme et Habitat, Pius Mwabilu Mbayu Mukala indique qu'un climat tendu est observé entre locataires et bailleurs depuis l'expiration du moratoire.

« Le moratoire n'ayant pas effacé les dettes locatives cumulées de plusieurs échéances, un climat tendu est observé depuis quelques jours entre les bailleurs et les locataires, susceptible d'impacter négativement sur la concorde nationale [...]. S'agissant des dettes des loyers cumulées pendant les trois mois du moratoire, il est recommandé aux parties de négocier autour d'un paiement étalé sur un délai raisonnable, afin d'atténuer l'impact de la crise sanitaire sur les pouvoirs d'achat des ménages », écrit Pius Mwabilu.

Depuis fin mars, le ministre de l'Urbanisme et Habitat, Pius Mwabilu avait interdit à travers un communiqué, tout délogement des locataires non en règle avec leurs engagements envers les propriétaires des maisons. Le moratoire allait de mars à juin 2020. Ce, pour respecter les mesures d'état d'urgence sanitaire dû au coronavirus et éviter l'exposition des personnes délogées à la contamination de la Covid-19. Une telle mesure s’inscrivait également dans le souci d’amortir l’impact de la Covid-19 sur l’économie nationale.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
1793 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Eléctions 2023: la Cenco et l'ECC coalisent pour une mission d'observation à long terme
AUTOUR DU SUJET

La CNSS lance une mise en demeure de 15 jours aux locataires insolvables

Société ..,

Covid-19 : Pius Muabilu annonce de nouvelles mesures sur l'interdiction de délogement des...

Société ..,

Que comprennent les bailleurs et les locataires de la mesure prise par le gouvernement de ne pas...

Société ..,

Le Gouvernement décide de réglementer les relations entre bailleurs et locataires

Société ..,