mediacongo.net - Actualités - Programme de 100 jours : Daniel Shangalume (Massaro) devant le juge dès le vendredi 24 juillet 


Retour Société

Programme de 100 jours : Daniel Shangalume (Massaro) devant le juge dès le vendredi 24 juillet

Programme de 100 jours : Daniel Shangalume (Massaro) devant le juge dès le vendredi 24 juillet 2020-07-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/20-27/shangalume_nkingi_massaro_20_000.jpeg -

Daniel Shangalume dit Massaro

L’audience du tribunal devant juger Daniel Shangalume Kingi alias Massaro (cousin de Vital Kamerhe) débute le vendredi 24 juillet 2020 au Tribunal de grande instance de Kinshasa/Matete en chambre foraine à la prison de Makala (Kinshasa). D’après les sources du TGI/Matete, trois préventions sont retenues à charge de Daniel Massaro. Notamment la corruption, le blanchiment des capitaux ainsi que l’outrage au chef de l’État.

Concernant l’infraction de corruption, le tribunal reproche au prévenu Daniel Shangalume d’avoir « sollicité ou accepté directement ou indirectement - tout en étant agent public - un avantage indu, pour lui-même ou pour autrui, afin d’abuser de son influence réelle ou supposée en vue de faire gagner des marchés publics en violation de la procédure d’appels d’offres et des seuils fixés par la législation en matière de passation des marchés publics par voie de gré à gré ».

Allusion faite à une concession lui offerte par l’homme d’affaires libanais Samih Jamal (co-détenu de Vital Kamerhe). Alors que le prévenu Massaro a soutenu en tant que témoin dans l’affaire Vital Kamerhe et consorts contre la RDC dans l’affaire de construction des maisons avoir acheté cette concession d’une valeur de 100 000USD, le prétendu vendeur (Samih Jamal) a soutenu la lui avoir offerte pour les services qu’il lui a rendus. Hormis la concession, la justice détiendrait d’autres preuves des présents offerts à Daniel Shangalume tels que sommes d’argent, voitures et autres.

Du point de vue de la loi, affirment certains juristes, ces cadeaux offerts à Daniel Massaro par Samih Jamal sont considérés comme des moyens utilisés par Samih Jamal pour influencer son cousin Vital Kamerhe, superviseur du Programme de 100 jours, en vue de faire octroyer à Samih Jammal, sous les noms de ses sociétés Samibo SARL et Husmal SARL, les marchés publics de construction de 1500 et 3000 maisons préfabriquées. Ce, en violation de la procédure d’appels d’offres et des seuils fixés par la législation en matière de passation des marchés publics.

Plusieurs cadeaux

Certaines sources renseignent que « les enquêtes menées par le parquet ont permis de constater l’augmentation anormale des avoirs financiers du prévenu Daniel Massaro, qui s’est par ailleurs lancé sur le marché immobilier pour faire des acquisitions importantes. On lui reprocherait l’achat des parcelles de grande valeur à la Gombe, à Lingwala ou encore dans la commune de Ngaliema. « Chaque fois, les sommes exigées par les vendeurs ont été déboursées en espèces et aucun revenu légitime ne peut les justifier », estime le parquet.

Quant à l’infraction de blanchiment des capitaux, le prévenu Daniel Shangalume alias Massaro est poursuivi pour avoir « intentionnellement dissimulé ou déguisé l’origine illicite de la somme de 47.980.150 dollars américains détournés en acquérant des propriétés immobilières à Kinshasa notamment la parcelle numéro 5082 du plan cadastral de la commune de la Gombe, la parcelle numéro 5807 du plan cadastral de la commune de Lingwala et la parcelle 44988 du plan cadastral de la commune de Ngaliema ». Des achats acquittés en espèces et par des canaux non bancaires.

Confronté à lui-même

Concernant l’infraction d’ « offense au Chef de l’État », Daniel Massaro sera confronté à lui-même, à travers une vidéo qui avait fait le buzz sur les réseaux sociaux il y a quelques mois, traitant Félix Tshisekedi de tous les noms d’oiseaux, dans une interview accordée à une chaîne de télévision en ligne, juste devant le parquet général près la Cour d’ Appel de Kinshasa/Matete, situé dans la commune de Limete. Les faits se seraient déroulés le 8 avril 2020, pendant que Vital Kamerhe se trouvait en pleine audition dans l’office du procureur, avant d’être placé sous mandat d’arrêt provisoire et conduit à la prison centrale de Makala où il sera condamné quelques jours plus tard au premier degré, à 20 ans de servitudes pénales.

Rappelons par ailleurs qu’avant d’être appréhendé par le parquet, Daniel Shangalume avait pris le large alors qu’il était invité à se présenter au parquet général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete, peu après l’incarcération de son cousin Vital Kamerhe, directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi.

Daniel Massaro a préféré s’enfuir, refusant de se présenter devant le magistrat instructeur. Il sera arrêté avec deux de ses acolytes quelques jours plus tard dans une ferme privée non loin de Kenge dans la province de Kwango.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
4813 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Donatien Ndumbi | 79GON9O - posté le 22.07.2020 à 22:36

Nous prônons un État de Droit dont la justice est un bras séculier. Le programme d'urgence de 100 jours du Chef de l'Etat a eu à profiter aux intérêts égoïstes des individus au détriment de l'intérêt général du peuple congolais. Il faut que la justice fasse son travail pour que tous les coupables subissent la rigueur de la loi. Nous disons non à l'impunité pour un changement des mentalités, gage de l'émergence de notre pays en proie à des défis majeurs.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Donatien Ndumbi | 79GON9O - posté le 22.07.2020 à 22:19

Nous prônons un État de Droit dont la justice est un bras séculier. Le programme d'urgence de 100 jours du Chef de l'Etat a eu à profiter aux intérêts égoïstes des individus au détriment de l'intérêt général du peuple congolais. Il faut que la justice fasse son travail pour que tous les coupables subissent la rigueur de la loi. Nous disons non à l'impunité pour un changement des mentalités, gage de l'émergence de notre pays en proie à des défis majeurs.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 22.07.2020 à 18:26

Lambert etiez-vous civilise lorsque JKK etait president? Vous le devenez parce qu'il s'agit de votre frere tribal Trichekedi

Non 7
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lambert | VCSSG8U - posté le 22.07.2020 à 18:07

C'est ce que je ne cesse de soutenir, quelque soit ses défauts, quand quelqu'un est déjà élévé président de la Rép. il faut faire attention. Ceux qui l'ont arreter pour outrage au chef de l'état ce pas sur une plainte du chef de l'état. Il est protégé par les lois de la Rép. C'est pourquoi, John Numbi et consort devrait etre circonspect pour éviter de tomber dans l'emaille de la justice. Soyons civilés mes chers compatriotes.

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lambert | VCSSG8U - posté le 22.07.2020 à 18:05

C'est clair Massaro était en intelligence avec son oncle. Il faut être aveugle et de mauvaise foi pour ne pas comprendre ce qui s'est passé.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 22.07.2020 à 17:44

Lorsqu' un Blanc est voté pour un poste c'est premièrement contribué avec ses idées à la gestion de son pays et le prestige Mais en RDC toute la famille, clan et tribu qui veulent devenir Riche dans peu de temps et dans efforts: exemple le fils de Kazembe JC, Richard MUYEJ devenus des millionnaires

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 22.07.2020 à 16:38

Le pauvre massaro va tout perdre comme il a tout gagné, en un clin d'oeil.

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 22.07.2020 à 16:11

UNE Enquête judiciaire au LUALABA sur l'expropriation et vente des villages sans contre-partie effectuée par RICHARD MUYEJ SVP Nos parents de MUKUMBI n'ont plus d'endroits pour Habiter à cause de cette vente pour l'exploitation des minerais

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Minol | DPHGD21 - posté le 22.07.2020 à 16:10

Jammal avait gagnE le projet bien avant. comment il fallait de faveur pour un projet que l'on a deja?

Non 6
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 22.07.2020 à 15:48

AUDITS svp au LUALABA plusieurs chantiers à Kolwezi dont le marché est passé de gré à gré par RICHARD MUYEJ avec retrocommission dedans ET Une Surfacturation: Pont(tunnel) de la gare, les routes en terre battue de Manga Manga... Surtout la gestion de la redevance MINIERE à la Province.....

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 22.07.2020 à 15:13

AU LUALABA RICHARD MUYEJ et collab qu'il a placé ministres ou directeurs provinciaux il y a enrichissement illicite, AUDIT SVP et Justice pour les Habitants de village MUKUMBI qui est vendu sans délocalisation loyale. Ceux qui pillent la RDC sont partout dans les Provinces. marché de gré à gré RICHARD MUYEJ a construit demi tunnel à 2500000$USD dans un marché de gré à gré. AUDIT SVP

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 22.07.2020 à 15:05

47.980.150 dollars américains, c'est 47 millions 980 milles 150 dollars?

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Affaire des 100 jours : Maître Jean-Marie Kabengela, l'un des avocats Vital Kamerhe, sous pression

Société ..,

Beni : l’UNC demande à Félix Tshisekedi de déposer une plainte contre le ministère public,...

Politique ..,

Le procès contre Kamerhe reporté au 21 août ! Les enfants du leader de l’UNC dans la rue

Société ..,

Kamerhe : le procès reprend sur fond des manifestations populaires de soutien !

Société ..,