mediacongo.net - Actualités - Le Directeur Général de la BCC affirme que le franc congolais n’est pas la seule monnaie qui connaît la dépréciation actuellement



Retour Economie

Le Directeur Général de la BCC affirme que le franc congolais n’est pas la seule monnaie qui connaît la dépréciation actuellement

Le Directeur Général de la BCC affirme que le franc congolais n’est pas la seule monnaie qui connaît la dépréciation actuellement 2020-07-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/20-27/kayembe_bcc_20_02145.jpg -

le ⁦Directeur Général de la Banque Centrale du Congo, Jean-Louis Kayembe

Sur la question des conséquences de la pandémie du Coronavirus sur l’économie et la monnaie congolaise, le ⁦Directeur Général de la Banque Centrale du Congo, Jean-Louis Kayembe, a au cours d’un magazine socio-politique sur une chaîne de radio à Kinshasa, signifié que l’État congolais ne fait qu’une collecte de 10% des richesses créées sur son sol, ce qui est insignifiant selon lui.

« Il faut un effort sur la pression fiscale. Pour devenir un pays émergent, la norme c’est plus au moins 20%. Il nous faut maximiser les recettes », a-t-il signifié au micro de ce média.

Continuant avec son intervention dans ce magazine, le Directeur Général de la BCC a eu à préciser que l’actuel problème de la monnaie congolaise est conjoncturel.

« En 2018, malgré le financement des élections sur fonds propres, le taux d’inflation n’a pas explosé. En 2019 aussi, il y avait la stabilisation. En 2020, jusque mars, le cadre macroéconomique était stable. C’est la COVID19 qui cause la dépréciation du FC », a précisé Jean-Louis Kayembe.

Réagissant aux accusations de l’opinion publique portant la BCC comme responsable de cette dépréciation monétaire, Jean-Louis Kayembe Directeur Général de la BCC a précisé que la crise économique est mondiale.

« L’économie planétaire est en récession. Et la RDC fait les frais de cette situation. Le commerce a baissé entre 13 et 32%. Étant donné que nous dépendons de l’extérieur, nous sommes affectés. D’où, la crise actuelle en RDC », a-t-il dit..

Renchérissant sur l’existence d’une crise économique mondiale, Jean-Louis Kayembe a déclaré que le franc congolais n’est pas la seule monnaie qui connaît la dépréciation monétaire.

« Il n’y a pas que le Francs congolais qui connaît une dépréciation. La monnaie zambienne a connu une dépréciation de 15%, la monnaie sud-africaine de 14% , celle nigériane entre 20 et 30%. Plusieurs autres monnaies aussi. Nous ne sommes pas la seule », a-t-il dit.


Actu Rdc / MCP, via mediacongo.net
2367 suivent la conversation
7 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 27.07.2020 à 03:38

LA PRESIDENCE DOIT VIRER DES MENTEURS OU IGNORANTS QUI SEMENT LA CONFUSION DANS LES STRATEGIES ETATIQIUES/VOIL ENCORE LES VRAIS CHIFFRES A PROPOS DU RAND SUD AFRICAIN: "Le rand sud-africain (ZAR) a continué de récupérer du terrain perdu face au dollar américain au cours du dernier mois dans un contexte d’amélioration de la confiance des investisseurs. La reprise est intervenue dans la foulée d’un rebond en mai, lorsque la monnaie s’est éloignée du creux historique d’avril. Le rand a terminé le 19 juin à 17,33 ZAR par USD, marquant une appréciation de 5,2% par jour le même jour en mai. "

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 27.07.2020 à 03:32

SUITE A PROPOS DU KENYA Terry Karanja, associé du Trésor de l’AZA, a estimé dans sa note de vendredi que l’augmentation de l’activité à l’exportation stimulerait probablement une nouvelle dynamique positive pour la monnaie dans les prochains jours.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 27.07.2020 à 03:28

A PROPOS DU KENYA VOICI:"Le shilling du Kenya a bénéficié la semaine dernière de l’anticipation que le gouvernement annoncerait un assouplissement de son couvre-feu et des restrictions de voyage le samedi, mais le président Uhuru Kenyatta a plutôt prolongé les mesures que le pays continue à lutter contre Covide-19. Malgré ce revers, le shilling s’est maintenu à un peu plus de 106 pour un dollar lundi matin, ce que les analystes d’AZA ont attribué principalement aux entrées de dollars provenant des exportations agricoles. Terry Karanja, associé du Trésor de l’AZA, a estimé dans sa note de vendredi que l’augmentation de l’activité à l’exportation stimulerait...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 27.07.2020 à 03:21

LA PRESIDENCE DOIT VIRER DE TELLES EQUIPES QUI SE DEFENDENT AU LIEU DE FAIRE COMME LE NIGERIA OU L AFRIQUE DU SUD qu'ils cient sachant que les CONGOLAIS ne se documentent PAS

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 27.07.2020 à 03:15

MENTEUR OU IGNORANT VOICI LA SITUATION DU NIGERIA INCOMPARABLE AVEC VOTRE GESTION CALAMITEUSE KLEPTOMANE ET PREDRATRICE DE LA BCC : "La Banque centrale du Nigeria (CBN) a maintenu le taux au comptant officiel autour de la barre des 361 depuis la fin du mois de mars. Sur les marchés des changes en direct, le naira s’échangeait à 388 pour un dollar lundi, autour de ce qu’il était depuis le début du mois. « Avec le soutien de l’instrument financier rapide de 3,4 milliards de dollars du FMI, les réserves en dollars du Nigeria ont grimpé à 36,57 milliards de dollars, suffisantes pour soutenir la monnaie locale face aux pressions actuelles »,""

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 27.07.2020 à 03:11

SUITE //MENTEUR MENTEUR OU ALORS IGNORANT CE MONSIEUR TROMPANT OPINION ET AUTORITES DOIT ETRE VIRE CAR: "En fin de journée lundi20 JUIN 2020 , le RAND s’échangeait à 16,8012 pour un dollar, reculant légèrement après avoir touché son plus haut niveau depuis le 18 mars, à 16,7762. La propagation mondiale de la pandémie de coronavirus a envoyé les investisseurs affluer vers le billet vert en Mars et martelé les monnaies des marchés émergents. Toutefois, le dollar est maintenant en baisse de plus de 4% par rapport au rand depuis le début du mois de juin''. SOURCE :voir 3x W cbn point com /2020/06/08/rallying-rand-leads-african-currency-resurgence

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 27.07.2020 à 03:08

MENTEUR MENTEUR OU ALORS IGNORANT CE MONSIEUR TROMPANT OPINION ET AUTORITES DOIT ETRE VIRE CAR : " Le RAND SUD AFRICAIN a atteint un sommet de 11 semaines lundi 20 juin matin à la suite d’un large rallye des monnaies africaines la semaine dernière, alimenté par la réouverture des économies sur le continent et une hausse du sentiment de risque mondial. En fin de journée lundi, le rand s’échangeait à 16,8012 pour un dollar, reculant légèrement après avoir touché son plus haut niveau depuis le 18 mars, à 16,7762. La propagation mondiale de la pandémie de coronavirus a envoyé les investisseurs affluer vers le billet vert en Mars et martelé les monnaies des marchés...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Lualaba : Mike Hammer estime que la lutte contre la corruption attirera les investisseurs
AUTOUR DU SUJET

EPST : la BCC annonce le début de la paie des frais de fonctionnement des écoles ce lundi

Société ..,

Jean-Louis Kayembe : « En 2020, la politique monétaire et de change de la BCC est demeurée...

Economie ..,

Les explications de la Banque centrale après la publication de l’audit de ses comptes

Economie ..,

Jean-Louis Kayembe : "la baisse du taux de dollars constaté à Kinshasa c'est la loi de l'offre...

Economie ..,