mediacongo.net - Actualités - Insécurité à Fizi-Uvira-Mwenga : les parlementaires élus du Sud-Kivu demandent aux groupes armés d’arrêter sans délai la guerre destructrice et sans issue



Retour Provinces

Insécurité à Fizi-Uvira-Mwenga : les parlementaires élus du Sud-Kivu demandent aux groupes armés d’arrêter sans délai la guerre destructrice et sans issue

Insécurité à Fizi-Uvira-Mwenga : les parlementaires élus du Sud-Kivu demandent aux groupes armés d’arrêter sans délai la guerre destructrice et sans issue 2020-07-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/27-31/MIKENGE.jpg -

Des députés nationaux et sénateurs élus du Sud-Kivu se sont aussi exprimés sur la situation de l’heure, à la une dans leur province d’origine.

Ceux-ci disent avoir suivi avec beaucoup de peine, tristesse et consternation l’escalade de l’insécurité et violences meurtrières dans les moyens et hauts plateaux en territoires de Fizi, Mwenga et Uvira.

Les affrontements, les violences causent des morts, chaque jour en nombre de plus en plus croissant, des déplacements des populations, des destructions des infrastructures, et des villages rasés, des biens pillés ou détruits.

Cet état de chose qui dure depuis plus ou moins trois années ne saurait continuer, décrient-ils. Les dégâts sont énormes.

“Voilà pourquoi nous demandons aux groupes armés locaux quelles que soient les communautés auxquelles ils appartiennent et quelle que soit leur justification, d’arrêter sans délai et sans conditions cette guerre destructrice et sans issue, une guerre où tout le monde a perdu et perd encore et en particulier la population civile”, ont-ils demandé.

Ces parlementaires congolais, élus du Sud-Kivu ont, en outre, demandé à la population en général, leurs parents, frères et soeurs, de ne pas céder à la tentation de s’entretuer, des vengeances cycliques mais de promouvoir la tolérance et la cohabitation dans l’intérêt de tous.

A la jeunesse, avenir de la province et du pays, une demande a aussi été faite, notamment de cesser avec les messages de haine, de tribalisme, d’exclusion à travers les réseaux sociaux, mais d’utiliser cette énergie et ce moyen moderne de communications à savoir les nouvelles technologies pour contribuer à la paix, l’harmonie et le développement dans la partie sud du Sud-Kivu, en particulier dans les villes d’Uvira et Baraka et dans les moyens et hauts plateaux de Fizi, Mwenga et Uvira.

Par ailleurs, ces députés nationaux et sénateurs du Sud-Kivu ont appelé le gouvernement comme toujours à mettre fin à cette guerre et rétablir l’autorité de l’Etat dans cette partie du territoire ; – d’apporter une assistance humanitaire aux populations victimes des atrocités et celles déplacées ; de créer d’urgence les conditions pour un dialogue intercommunautaire afin de mettre un terme à ces conflits devenus récurrents ; – d’organiser des enquêtes qui seront suivies des poursuites judiciaires contre les auteurs de ces tueries ; – De mettre fin par tous les moyens à la présence et à l’activisme des groupes armés étrangers.

Jean-Luc M.
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
428 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Salima | TTYVYQL - posté le 31.07.2020 à 00:11

Dabs cette zone le problème

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : MIBA : un responsable condamné dans l'affaire du vol de diamants