mediacongo.net - Actualités - Zimbabwe : "accord historique" pour dédommager les fermiers blancs expropriés



Retour Afrique

Zimbabwe : "accord historique" pour dédommager les fermiers blancs expropriés

Zimbabwe : "accord historique" pour dédommager les fermiers blancs expropriés 2020-07-30
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/27-31/zimbabwe_fermiers_blancs_20_00.jpg -

Des fermiers et des hommes d'affaires de la communauté blanche zimbabwéenne à un meeting du président, le 21 juillet 2018 à Harare. (WILFRED KAJESE / AFP)

Le gouvernement du Zimbabwe a signé un accord avec les fermiers blancs expropriés de leurs terres dans les années 2000 afin de lever 3,5 milliards de dollars de fonds pour les dédommager. Au début des années 2000, quelque 4 000 des 4 500 grands propriétaires blancs du pays avaient été expulsés de leurs terres au profit de fermiers noirs, sur ordre du gouvernement de Robert Mugabe, contraint à la démission en 2017.

Réforme agraire

Cette initiative avait pour objectif affiché de corriger les inégalités héritées de la colonisation britannique. La loi sur le foncier de 1969 (dans l'ancienne Rhodésie) avait octroyé 15 millions d'hectares de terres agricoles à 6 000 fermiers blancs, alors que 700 000 familles noires se partageaient 16 millions d'hectares. Sauf que la redistribution des terres a surtout profité aux proches du régime et est allée à des fermiers sans équipements ni formation, provoquant un effondrement brutal de la production. Cette réforme a plongé toute l'économie du pays dans une crise catastrophique dont il ne s'est toujours pas remis.

Caisses vides

Le gouvernement actuel, étranglé financièrement, n'a pas les moyens de dédommager les fermiers expulsés, mais a décidé de mettre en place un comité, composé de fermiers et de donateurs, chargé de lever les fonds nécessaires. "Dans l'accord, nous nous sommes donnés douze mois pour faire le tour du monde et du Zimbabwe pour réfléchir aux moyens de lever des fonds" à hauteur de 3,5 milliards de dollars (2,98 milliards d'euros), a déclaré le ministre des Finances Mthuli Ncube, lors de signature de l'accord à Harare.

"Accord historique"

Le président Emmerson Mnangagwa, qui a succédé fin 2017 à Robert Mugabe, a estimé que cet accord était "historique à bien des égards" car "il permet de tourner la page et de commencer un nouvel épisode de l'histoire de la terre au Zimbabwe". "Le processus qui nous a amenés à cet événement est également historique puisqu'il réaffirme (...) notre engagement vis-à-vis du (...) respect de l'état de droit et du droit de propriété", a-t-il ajouté.

Les compensations viseront à dédommager les fermiers pour les structures, notamment les bâtiments et les systèmes d'irrigation, qui ont été redistribués dans le cadre de la réforme agraire.

Cette question divise toujours l'opinion zimbabwéenne.


France TV Info / MCP, via mediacongo.net
409 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : L'Ouganda restreint les publications en ligne
AUTOUR DU SUJET

Zimbabwe : 25 députés testés positifs à la Covid-19

Afrique ..,

Zimbabwe : vingt-deux éléphants morts d'une infection bactérienne

Science & env. ..,

Zimbabwe : couvre-feu et retour du confinement face à la hausse des cas

Afrique ..,

Zimbabwe : l'épouse de l'actuel vice-président arrêtée pour fraude

Afrique .., Harare, Zimbabwe