mediacongo.net - Actualités - Covid-19 : à Berlin, des milliers de manifestants "anticorona" font entendre leur voix



Retour Monde

Covid-19 : à Berlin, des milliers de manifestants "anticorona" font entendre leur voix

Covid-19 : à Berlin, des milliers de manifestants "anticorona" font entendre leur voix 2020-08-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/27-31/berlin_marche_anticorona.jpg -

Plusieurs milliers de manifestants ont réclamé, samedi à Berlin, l'abolition des mesures contraignantes pour combattre le Covid-19. Faute de porter des masques et de respecter les distanciations physiques, ils ont été dispersés par la police, qui a par ailleurs déposé plainte contre l'organisateur.

"Bas les masques", "pas de vaccination obligatoire", "retour des libertés !" À Berlin, plusieurs milliers de manifestants ont réclamé, samedi 1er août, l'abolition des mesures restrictives mises en place pour combattre le Covid-19. Estimés à quelque 20 000 personnes par la police, les protestataires ont fini par être dispersés par les forces de l'ordre, faute de porter des masques.

Les participants à ce cortège hétéroclite rassemblant "libres penseurs", militants antivaccins, conspirationnistes ou encore sympathisants d'extrême droite étaient bien moins nombreux que les 500 000 annoncés par les organisateurs de cette mobilisation intitulée "fin de la pandémie, jour de la liberté".

Dépôt de plainte contre l'organisateur

"Nous sommes la deuxième vague", "Résistance" ou encore "la plus grande théorie conspirationniste est la pandémie du nouveau coronavirus" ont fait partie des slogans que les manifestants ont scandé sous un soleil de plomb.

Dans la foule, peu de participants portaient un masque, selon un journaliste de l'AFP, et la distanciation physique d'un mètre cinquante normalement obligatoire n'était pas respectée.

Après plusieurs semonces de la part des forces de l'ordre exigeant le respect des gestes barrières, celles-ci ont décidé de dissoudre la manifestation en fin d'après-midi.

"Veuillez vous éloigner rapidement et si possible seul ou en petits groupes de l'ancien lieu de rassemblement", a tweeté la police berlinoise, qui plus tôt avait déjà indiqué avoir déposé plainte contre l'organisateur de l'événement en raison du "non-respect des règles d'hygiène".

"Il n'y a plus de malades"

Selon les manifestants, ces mesures devraient disparaître. En effet, pour eux, la crise sanitaire est désormais passée.

"C'est une pure tactique de peur : je ne vois pas du tout de danger avec le virus", a affirmé à l'AFP Iris Bitzenmeier. "Je ne connais pas d'autres personnes malades. J'ai connu beaucoup de malades en mars, des skieurs, des vacanciers, il se passait vraiment quelque chose en février, mais maintenant il n'y a plus de malades."

Un avis que partage Anna-Maria Wetzel, arrivée avec une quinzaine d'amis du Bade-Wurtemberg (sud-ouest) où elle a déjà participé à plusieurs rassemblements similaires à Stuttgart.

"Les gens qui ne s'informent pas d'eux-mêmes, à l'inverse de nous, restent ignorants et croient ce que le gouvernement leur dit. Ils entrent dans la peur que le gouvernement nous met dans la tête. Et la peur affaiblit le système immunitaire", prétend-elle.

Plusieurs contre-manifestants, dont un cortège de "grands-mères contre l'extrême droite", ont traité ces militants de "nazis".

La devise de la manifestation, "jour de la liberté", est également le titre d'un film de la réalisatrice nazie Leni Riefenstahl sur la conférence du parti d'Adolf Hitler, le NSDAP, en 1935.

"Covidiots"

Plusieurs responsables politiques ont critiqué cette mobilisation. Saskia Esken, responsable des sociaux-démocrates, parti minoritaire de la coalition gouvernementale avec les conservateurs d'Angela Merkel, a fustigé des "covidiots".

"Sans distance, sans masque : ils ne mettent pas seulement en danger notre santé, mais aussi notre succès contre la pandémie et pour la relance de l'économie, de l'éducation et de la société. Irresponsable !", a-t-elle écrit sur Twitter.


France 24 / MCP, via mediacongo.net
911 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Coronavirus : Comment l'Inde et le Brésil sont devenus les épicentres de l'épidémie