mediacongo.net - Actualités - Opposés à tout « prétendu dialogue » sur les reformes électorales, des députés FCC rencontrent Sylvestre Ilunga



Retour Politique

Opposés à tout « prétendu dialogue » sur les reformes électorales, des députés FCC rencontrent Sylvestre Ilunga

Opposés à tout « prétendu dialogue » sur les reformes électorales, des députés FCC rencontrent Sylvestre Ilunga 2020-08-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/08-aout/10-16/fcc-les-presidents-des-groupes-parlementaires-rencontrent-sylvestre-ilunga.jpeg -

Les présidents des groupes parlementaires du Front Commun pour le Congo, FCC, n’épousent pas l’idée de la tenue d’un dialogue sur les questions électorales, préconisée par quelques députés nationaux et acteurs de la société civile congolaise. Ils ont fait le déplacement vers le Premier Ministre, Ilunga Ilunkamba, ce lundi 10 août 2020 à l’Immeuble du Gouvernement pour livrer leur position sur ce dossier.

Alors que le groupe des 13 personnalités politiques et sociales poursuivent les démarches avec différents regroupements et personnalités sur les reformes électorale à venir, les présidents des groupes parlementaires du Front commun pour le Congo s’oppose à tout dialogue.

Pour ces députés FCC, le seul cadre pour discuter des questions électorales demeure l’Assemblée nationale et dont la prochaine session commence le 15 septembre prochain.

« Nous avons sollicité et obtenu l’audience auprès du Premier ministre et lui en remercions. Nous lui avons une session très difficile. Nous sommes venus remettre officiellement notre déclaration contre l’organisation d’un prétendu dialogue. Un dialogue prôné par certains de nos collègues et quelques membres de la société civile. Ce dialogue est inopportun et en tant député pensons que la question liée aux reformes devra être discutée à l’Assemblée nationale qui ouvre sa session d’ici le 15 septembre », disent-ils.

Du coté des initiateurs appelant à des réformes électorales, on conteste l'idée de faire un dialogue qui ne sert que « de pansement posé sur un pied emplâtré » et à l'intégration « des individus à la mangeoire » sans toutefois conféré de légitimité aux institutions. Mais ils défendent plutôt l'idée d'un consensus sur des réformes électorales visant à prévenir des contestations futures, comme l'a expliquée plus tôt le député Claudel Lubaya sur son compte twitter.

Le président national de l’Union Démocratique Africaine (UDA/Originelle), l’un des membres du groupe des 13 parlementaires appelant à ces réformes électorales, estime, par ailleurs, qu’un « dialogue pour distribuer des postes à ce jour, serait un dialogue de trop. »  

 

Jean-Luc M.
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
2701 suivent la conversation
12 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

enferrdc | UVJ9J7C - posté le 11.08.2020 à 12:23

"Intégrer des individus à la mangeoire dixit claudel lubaya" AH BON donc ces politichiens du FCC reconnaissent que la mangeoire c'est pour eux les porcs donc d'autres individus n'en ont pas le droit. En réalité vous avez raison et je comprends pourquoi vous êtes prêts à tout pour y accéder.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emmanuel Miji Ngomi | 7T1YGSV - posté le 11.08.2020 à 11:00

Vraiment à Kinshasa, des individus s’amusent alors qu’à l’intérieur du pays la misère gronde. Les populations risqueraient d’être favorable à la balkanisation pour mettre Kinshasa hors d’état de nuire.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 11.08.2020 à 09:23

Dialogue - Pkoi faire ? C'en est de trop tout le temps des histoires de Dialogues dans ce pays. On cherche a politiser maintenant la CENI.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 11.08.2020 à 06:56

(suite) une connèrie, une blague de mauvaise gout,ignorance de ce que veut dire gouverner, pretendre que les Kassaiens n'ont jamais diriger ce pays. Peut etre incapable,plus vaniteux pour rien.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 11.08.2020 à 06:53

RAISON | SHQT266 - posté le 10.08.2020 à 20:29 Depuis 1960 vous pouvez citer un seul gouvernement sans Kassaien ? Pour diriger un pays, il n'est pas nécessaire d'etre Prèsident de la Republiqque. Un ministre,un haut fonctionnaire,un savant conseiller ,peut etre plus puissant du Prèsident meme. Combien de premier ministre Kassaien ,ou dans des postes clés ? Les Kassaiens ont occupé plus des postes clé, que n'importe quelle tribu du Congo.En plus quelle cette province du Kassai qui mieux développée du Congo, pour nous servire d'échantillon dans le dèveloppement du pays. Peut etre Mbuji Mayi ou la Miba ? La fallite du Congo ? les kassaiens ont apporté une grande contribution.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 10.08.2020 à 23:12

meme aux USA il y a contestations des résultats comme en RDC et les accusations de fraudes exemple sur l'élection de GEORGES W BUSH contre Algor ,puis l'élection de TRUMP contre Hillary,le problème de la RDC ce le tribalisme pourquoi tout ces tintamarres hypocrites en RDC parce que FAYULU ne pas président pour certains et pour les autres il faut qu'ils aies tout les pouvoirs avec Tshilombo pour ce partagés les postes,le tribalisme ce le poison de la RDC,dans d'autres nations ils serait fier de leur pays d'avoir reçue a organiser leurs élections seul sans aide extérieure au final avec une alternance pacifique civilisé entre 2 congolais l'ancien président restant dans son pays...

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 10.08.2020 à 23:09

INVASION PAR L'ARMEE ZAMBIENNE:"Que les gens ne trompent pas l'opinion nationale et internationale. Les militaires zambiens ne sont pas rentrés chez eux. Ils se sont plutôt repliés de 3 kilomètres. Ils n'ont pas quitté le sol Congolais », a alerté,il y a quelques heures sur les antennes de Top Congo FM, Didier Mombere, administrateur du territoire de Moba, dans la province de Tanganyika."

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 10.08.2020 à 23:00

ils ont raison c'est quoi ce pays avec des institutions mais rejettent ces institutions officielles pour des réunions de gens auto proclamé groupe de 13 ,13 qui ? ils vont représenter quoi ? les députés,les églises, le parlement ? la RDC doit fonctionner comme tout les pays démocratique ,le débat sur la reforme électorale doit se faire au parlement avec les parlementaires pour établir les regles,les méthodes et un calendrier électorale,ces gens savent comment fonctionnement ce genres des réunions donc encore des gens a payer pour rien au finish tous vont rejeter la personne désigné,la CENI ne doit pas être l'affaires des hommes mais des règles et des méthode voter au...

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 10.08.2020 à 22:13

PROPOSION CHOC pour des élections tranparentes, apaisées et SANS CONTESTATION même par les vaincus: dissolution de la CENI source récidiviste de CONTESTATIONS et désordres post électoraux et confier TOUT LE PROCESSUS jusqu'à la proclamation confiée sous patronnage de l' UA, mais avec PLEINS POUVOIRS au DUO INCORRUPTIBLE,désintéressé et sans COMPROMISSION : JERRY RAWLINGS ex PRESIDENT DU GHANA et Hailemariam Desalegn ANCIEN PREMIER MINISTRE ETHIOPIENS tous deux très actifs ds les éléctions REUSSIES en Afrique

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Disjonté | 5QIJG6P - posté le 10.08.2020 à 21:44

Tous ceci pour le compte du peuple ? Distraction

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RAISON | SHQT266 - posté le 10.08.2020 à 20:29

Ils disent que Kabila a fait 18 ans de règne et c'est maintenant au peuple du kasai d'avoir le pouvoir également pendant 18 ans quelque soit les conditions,de gré ou de force,qu'il neige ou qu'il pleuve.Tous s'unissent pour cette finalité qu'ils soient du FCC ou de l'UDPS. C'est maintenant le début avec ce Monsieur Kambayi

Non 8
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 10.08.2020 à 20:18

Simple logique des choses, ou de la chose.

Non 5
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Réformes électorales : le G13 pris au piège du FCC ?

Politique ..,

Ngoyi Kasanji ne recule pas « mon idée sur l’élection du président par les députés sera...

Politique ..,

Début du vote anticipé dans quatre États, Trump et Biden en duel à distance au Minnesota

Monde ..,

États-Unis : la mort de la juge Ruth Bader Ginsburg va peser sur la présidentielle

Monde ..,