mediacongo.net - Actualités - Journée Africaine de l’état-civil : le VPM de l’intérieur Gilbert Kankonde révèle « le dysfonctionnement de la base des données suite à la Covid-19 en Afrique »



Retour Société

Journée Africaine de l’état-civil : le VPM de l’intérieur Gilbert Kankonde révèle « le dysfonctionnement de la base des données suite à la Covid-19 en Afrique »

Journée Africaine de l’état-civil : le VPM de l’intérieur Gilbert Kankonde révèle « le dysfonctionnement de la base des données suite à la Covid-19 en Afrique » 2020-08-11
Afrique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/08-aout/10-16/kankonde_gilbert_20_0.jpeg -

Gilbert Kankonde, Vice-premier ministre de l’Intérieur

C’est ce qu’a tenu à rappeler le Vice-premier ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde lors de son discours, ce lundi 10 août 2020, pour célébrer la troisième Journée Africaine de l’Etat-Civil en République Démocratique du Congo.

C’est également ce qu’a martelé chaque ministre du secteur en Afrique, dont la représentante du Parlement des Enfants, dans son discours à l’adresse de la Jeunesse.

Cette troisième Journée a été voulue par la Direction africaine de l’Etat Civil à la fois conviviale et pédagogique.

Dans son speech, Gilbert Kankonde s’est apaisanti sur les enjeux, tout à la fois, du bon fonctionnement de l’état-civil, de l’intérêt d’enregistrer systématiquement les faits de la vie, des droits auxquels ils sont rattachés ou encore des réformes à venir, notamment en matière d’informatisation et de sécurisation des données.

Il a, à cette occasion, révélé le dysfonctionnement de l’opération d’enregistrement des populations dû à la pandémie de coronavirus dans certains Etats d’Afrique. Surtout les statistiques liées au nombre de morts et de nouveaux nés.

« L’actuelle pandémie de coronavirus empêche l’enregistrement des faits d’état-civil de se faire normalement dans certains Etats » précise le VPM de l’intérieur Gilbert Kankonde.

Raison pour laquelle, enchaîne-t-il » les Nations-Unies recommandent ses directives et aussi des enseignements tirés des expériences de certains pays au sujet de l’enregistrement à l’état-civil et des statistiques vitales pendant cette période de coronavirus ».

Ci-dessous l’extrait de son discours papier


Michel Tshiyoyo
Africa 24 sur 24 / MCP, via mediacongo.net
981 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 11.08.2020 à 10:48

KANKONDE: Atu MATUBUENA refuse l'injonction de LA COUR CONSTITUTIONNELLE lui demandant de démissionner.GRAVE GRAVE.Mais plus grave encore il répète à tous que vous devez d'abord lui rembourser les 500Mille dollars de COOPE qu'il vs a payé pour que vs le réhabilitiez/Le mundele lui avait même pris des vidéos cachées pdt l 'autre COOPE/LE COUPERET DE LA JUSTCE QUI PEND SUR VOTRE TETE VA BIENTOT TOMBER SUR VOUS.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR