mediacongo.net - Actualités - Fonds Covid-19, Eteni appelé à justifier près de quatre millions USD débloqués en procédure d’urgence



Retour Société

Fonds Covid-19, Eteni appelé à justifier près de quatre millions USD débloqués en procédure d’urgence

Fonds Covid-19, Eteni appelé à justifier près de quatre millions USD débloqués en procédure d’urgence 2020-08-17
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/08-aout/17-23/eteni_longondo_min_sante_20_021451.jpg -

Le ministre de la Santé publique, Eteni Longondo, est appelé à justifier l’utilisation d’environ trois millions de dollars américains décaissés par le Gouvernement en procédure d’urgence pour la lutte contre la Covid-19. Au ministère des Finances, les justificatifs sont attendus jusqu’à ce jour. Quand bien même la mission de l’Inspection générale des finances (IGF) a rendu suspensif son contrôle.

En réaction à ce qu’il qualifie de « désinformation » alléguant une sorte de complicité avec son collègue de la Santé et de sa complaisance dans le procédure de mise à disposition des fonds, le ministre des Finances, Sele Yalaghuli a tenu à rétablir les quatre vérité des faits.

Premièrement, il s’est agit d’un décaissement en procédure d’urgence lui autorisé, en deux tranches, par la hiérarchie au regard de l’urgence de lutte contre la pandémie et de la nécessité de protéger la population.

« Cette procédure est tout à fait légale parce qu’elle est prévue dans le cadre de la chaîne de la dépense. On peut utiliser les fonds publics si l’urgence est déclarée. Elle peut être sanitaire, humanitaire ou encore sécuritaire. Pourvu que le service qui a reçu les fonds puisse les justifier », a indiqué Sele Yalaghuli dans un entretien avec la presse.

Deuxièmement, la demande d’autorisation auprès du chef du Gouvernement afin d’amorcer le contrôle de l’utilisation de fonds débloqués par le ministère des Finances, en l’absence des justificatifs, a été faite en bonne et due forme. Et ce, non seulement parce qu’il s’agit des fonds engagés en procédure d’urgence mais aussi par l’obligation d’avoir le rapport pour la reddition des comptes.

Au ministre des Finances de souligner : « au bout de la deuxième demande payée par procédure d’urgence, nous avons saisi le chef des Gouvernement pour que les équipes techniques du ministère des Finances aillent contrôle la destination finale de ces fonds. Nous devons rendre compte de l’utilisation de fonds publics. »

Troisièmement, ce contrôle des services spécialisés du ministère des Finances a été rendu inopérant, conformément à la loi, par la mission de l’Inspection générale des finances (IGF) qui a été en même temps diligentée par le chef de l’Etat sur la gestion des fonds Covid-19.

« En même temps, le président de la République avait envoyé l’inspection générale des finances pour commencer à contrôler ces ressources. Les missions de l’IGF sont suspensives de toutes les autres missions y compris celles du Gouvernement. Voilà pourquoi nous attendons », a martelé l’argentier national.

Quatrièmement, le ministère des Finances qui soutient la mission de l’IGF a préconisé que ce service étende son contrôle sur toutes les 26 provinces et autres entités qui ont perçu de fonds Covid-19 afin d’en tirer les conséquences qui s’imposent.

« Au-delà du ministère de la Santé, il y a beaucoup d’autres entités qui avaient bénéficié de fonds dans le cadre du confinement, la lutte contre la pandémie globalement, il fallait que toutes ces structures puissent justifier l’utilisation de ces ressources publiques », a précisé Sele Yalaghuli.

Visiblement, le chef de l’Etat est déterminé à en finir avec l’impunité. Il a instruit l’Inspection générale des finances à ouvrir une série d’audits dont celui axé sur la gestion de fonds Covid-19.

L’Inspecteur général, chef de service, Jules Alingete Key a, le jeudi 13 août, fait part d’un rapport d’étape de ses premiers audits accablant entre autres les gestionnaires des fonds publics décaissés pour la lutte contre la pandémie.

« L’Inspection générale des Finances a trouvé des faits de mégestion caractérisée. Et nous avions déjà saisi la justice de la République auprès de qui nous avions transféré les dossiers pour une prise en charge. Nous espérons que dans les prochains jours, la justice de notre pays pourra interpeller les personnes impliquées dans ce cette mégestion constatée et déplorée », avait rassuré Jules Alingete devant la presse.

D’après une source citée par Africanews, les feuilles d’observation de l’IGF ont été transmises à Eteni Longondo. Par trois fois, le ministre de la Santé n’a pas pu convaincre les inspecteurs des finances, à en croire les mêmes sources. Clair : le rendu de l’IGF met l’ancien secrétaire général adjoint de l’UDPS dans des sales draps.

Comme pour enfoncer le clou, le vice-ministre de la Santé, Albert Mpeti, a, dans une lettre au premier ministre, demandé un audit sur la gestion de 200 000 dollars destinés à désinfecter le Palais du peuple, disant vouloir dégager sa responsabilité.


Zoom Eco / MCP, via mediacongo.net
3900 suivent la conversation
10 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 18.08.2020 à 08:42

on parle seulement de 4millions alors que rien que les USA avaient donné plus de 10millions,les FMI et la BM aussi avait fait in don't de plus de 10millions sans compter les autre partenaires et contribuable locaux.ou est parti cet argent?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DYNAMIQUE SAUVONS LE CONGO | KRW9LFX - posté le 17.08.2020 à 17:37

La justice à double vitesse. Comme c'est l'UDPS qui est concernée on en parle moins ou presque pas de ce dossier. Et la justice est lente pour réagir et amorcer les enquêtes.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Didier | Z56HEHP - posté le 17.08.2020 à 15:57

Décrier la mauvaise gestion et faire pareil c'est criminel

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anonyme | OORNWVN - posté le 17.08.2020 à 15:50

En principe, pendant ce temps que l'IGF fait son travail, je pense qu'il n'est pas prudent de faire de déclaration en terme de leçon. Le droit de réserve est de mise pour éviter d'être un obstacle. Quand l'on cite plus d'une fois le Premier Ministre: nous avons démandé l'autorisation.... donc, il pourrait qu'il y ait un probléme! Même chemin de la défense...! Les exonérations posent probléme pas le moindre!! L'IGF a un programme de travail, elle connait tous les textes,que l'on laisse l'IGF faire son travai.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OPINION LIBRE | 6MS7AT2 - posté le 17.08.2020 à 15:37

Kalume. On est en démocratie et l expression est libre. Vous n etes pas le juge des propos librement tenus et non offensants. C est vous plutôt qui voyez la nuisance partout car .... le temps de la cloche à son unique est révolu. J ai connu dans ma vie les régimes de tous les cinq Présidents de notre pays....je ne suis donc pas un petit activiste de la nouvelle génération....

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kalume | ERWNEWG - posté le 17.08.2020 à 15:09

Alternance pacifique tes publications Révèlent ton appétit de nuisance ,ça frise De la haine

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mpifpo | 4US7MTP - posté le 17.08.2020 à 14:22

Là, c'est lent, c'est lent: L'État de droit devient du coup lent. Qu'est-ce qui se passe? Pas de dividendes politiques pour le chef Taliban?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OPINION LIBRE | 6MS7AT2 - posté le 17.08.2020 à 13:41

On ne fera rien à Eteni car ce n est pas lui qui gère le COVID19 en RDC .Il y a une task force avec un CHEF. On en parle plus parceque un "fusible " est trouvé comme dans le dossier des 100 jours .Soni mpe mawa. .

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 17.08.2020 à 13:33

En France,l’ Article 30 de l'amendement voté par l’Assemblée nationale des REVOLUTIONAIRES français le 9 octobre 1789, instaure l’exécution de tous les condamnés à mort par tête tranchée à la guillotine. Le déchu roi ,Louis XVI a eu SA TETE TRANCHEE à guillotine, en public,le 21 janvier 1793 et idem ,le 9 octobre 1793 ,sa femme,l’ ex reine Marie-Antoinette A AUSSI EU SA TETE COUPEE à guillotinée en public.CELA A CHANGE LA FRANCE: eradication de la CORRUPTION et de celle d'une MINORITE SUPER RICHE

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 17.08.2020 à 12:34

"Jules Alingete Key, Inspecteur Général des Finances, avait indiqué que tous les dossiers ont été déférés devant les instances judiciaires pour des poursuites." c'est vague il faut nous dire que tells tribunal a recu la plainte formulé comme suite pour tells monsieurs pour autant d'argent.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Eteni Longondo appelle les Congolais à se faire vacciner pour leur santé et celle de leurs...

Santé ..,

Covid-19 : Eteni Longondo appelle les Congolais à se faire vacciner pour leur santé et celle de...

Santé ..,

Les États-Unis envisagent une coopération plus large avec la RDC sur les questions de Santé

Santé ..,

Le lancement de la campagne de vaccination contre la Covid-19 en RDC reporté à une date...

Santé ..,