mediacongo.net - Actualités - Gabon: 60 ans après l'indépendance, l'influence française reste forte à Libreville



Retour Afrique

Gabon: 60 ans après l'indépendance, l'influence française reste forte à Libreville

Gabon: 60 ans après l'indépendance, l'influence française reste forte à Libreville 2020-08-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/08-aout/17-23/gabon_independance_60_ans.jpg Libreville, Gabon-

Il y a 60 ans, le 17 août 1960, le Gabon prenait son indépendance.

La France s'était emparée du Gabon dès la fin du XIXe siècle. Aujourd'hui l'ex-colonie est encore très marquée par la présence française. Paris a longtemps eu avec le Gabon des liens privilégiés, jusqu'à une certaine crispation, depuis 2018. Les entreprises françaises sont très présentes, dans des secteurs comme le pétrole, le manganèse, l'uranium, le bois la construction, les infrastructures ou les transports.

La révélation de plusieurs scandales a aussi mis en lumière les liens politiques et souvent troubles entre les deux pays. Grâce à l’argent du pétrole, le président Omar Bongo a financé, en liquide, les partis politiques et les campagnes électorales françaises, particulièrement celles des partis de droite. La famille Bongo, au pouvoir de père en fils depuis 1967, a fait l'objet d'une enquête en France dans l'affaire des "biens mal acquis". Elle aurait acquis frauduleusement avec des deniers publics détournés du Gabon, pour 68 millions d'euros de patrimoine immobilier et mobilier.

"Le président Leon Mba (premier président gabonais en 1961) est connu comme celui qui avait réclamé de la part de la France non pas l'indépendance mais la départementalisation, analyse le sociologue Joseph Tonda, et cet imaginaire qui est né de cet acte fondateur a continué à hanter les rapports entre la France et le Gabon. L'un des symboles marquants, c'est celui des militaires, du camp de Gaulle installé à Libreville, c'est un symbole très fort matériel et puis c'est un symbole humain."

Dans ce supermarché de Libreville, on pourrait se croire en France, si la musique africaine n'accompagnait pas les courses.

"La France, c'est le premier partenaire du Gabon, explique Alain Rempanot Mepiat, conseiller pour la chaîne SECAGADIS. Naturellement c'est vers la France que l'on s'est tourné lorsqu'il a fallu apporter des biens de consommation aux Gabonais puisque nous avons hélas encore une production locale qui est faible est sur laquelle on travaille."

Et s'il faut une preuve de la relation privilégiée qui demeure avec la France, elle se trouve dans le rayon vins. 450 à 500 références de vins français sont proposées par la chaîne de magasins.

Laurence Alexandrowicz
Euronews / MCP, via mediacongo.net
544 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Afrique du Sud: des dizaines de manchots du Cap tués par des abeilles
AUTOUR DU SUJET

Gabon : la Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda prête serment

Femme .., Libreville, Gabon

Sommet des chefs d’Etat de la CEEAC : Félix Tshisekedi attendu ce mercredi à Libreville

Politique ..,

Gabon : reprise du dialogue politique avec l'Union européenne

Afrique .., Libreville, Gabon

Ce médicament gabonais peut-il vraiment guérir du Sida ?

Santé .., Libreville, Gabon