mediacongo.net - Actualités - Tentative d'assassinat du VPM Gilbert Kankonde à Lubumbashi : le ministre provincial de l’Intérieur du Haut-Katanga parle d'une « fausse alerte »



Retour Provinces

Tentative d'assassinat du VPM Gilbert Kankonde à Lubumbashi : le ministre provincial de l’Intérieur du Haut-Katanga parle d'une « fausse alerte »

Tentative d'assassinat du VPM Gilbert Kankonde à Lubumbashi : le ministre provincial de l’Intérieur du Haut-Katanga parle d'une « fausse alerte » 2020-08-18
Provinces / Sur le net
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/08-aout/17-23/kankonde_gilbert_20_2140.jpg -

Il n’y a pas eu attentat contre la sécurité du vice premier ministre et ministre de l’Intérieur Gilbert Kankonde Malamba, jeudi soir lors de la cérémonie de clôture des travaux de la Commission mixtes Défense et sécurité au Pullman Grand Karavia à Lubumbashi, contrairement aux informations diffusées sur les réseaux sociaux .

Ces propos ont été tenus par le ministre provincial de l’Intérieur du Haut- Katanga, Fulbert Kunda Milundu, dans un point de presse organisé le weekend dans son cabinet de travail afin d’éclairer l’opinion publique sur ce sui s’est passé jeudi soir au Pullman Grand Karavia.

Il a précisé qu’il s’agit d’un incident protocolaire provoqué par les militants d’un parti politique qui se sont substitués aux service de sécurité en arrêtant trois hommes armés en tenue civile dans le sillage du vice Premier ministre de l’Intérieur.

A ce sujet, a-t-il précisé, « les trois hommes soupçonnés par la milice d’un parti politique n’étaient autres que des agents de sécurité communément appelés les non apparants commis à la sécurité des participants aux travaux. Ces trois hommes ont été appréhendés quand ils ont quitté le véhicule pour prendre de l’air. Après vérification de leur identité, ils ont été relâchés sur instruction du vice Premier ministre de l’Intérieur qui a même présenté des excuses au nom de la RDC aux autorités zambiennes pour cet incident », a-t-il ajouté.

Il a indiqué que lors de grandes rencontres tous les services de sécurité apparents et non apparents sont suffisamment instruits en vue de garantir la sécurité de personne, les lieux d’hébergement des hôtes ainsi que le déroulement des travaux.

Il a relevé que quelques officiers de forces de sécurité ont aligné trois éléments armés en vue d’assurer la sécurité de l’autorité nationale.

Cependant, il a fermement condamné le fait que certaines personnes se réclamant d’un parti politique, se sont substitués aux éléments commis à cette mission. « Certaines personnes mal intentionnées, a-t-il fait savoir ont profité de cette situation en spéculant sur la présence "prétendue"  des terroristes ou tueurs à gage pour attenter à la vie du vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité. »


L'Essentiel RDC / MCP, via mediacongo.net
1716 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mpifpo | 4US7MTP - posté le 21.08.2020 à 14:07

Tshisekedi et L'UDPS Katanga voir ailleurs (Kinshasa) doivent savoir que le Katanga n'est ni Bandundu ni le Bas-Congo. Katanga à une histoire contre les gens considérés comme "fauteurs de troubles" par sa population. Souvenez-vous des Bilulu sous Kyungu et Nguza, ... Cette histoire aujourd'hui du parti-Pays ou d'une certaine tribu-Pays va finir mal. C'est le moment pour leur chef d'agir, si non il sera trop tard.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 19.08.2020 à 08:29

« les trois hommes soupçonnés par la milice d’un parti politique n’étaient autres que des agents de sécurité communément appelés les non apparants commis à la sécurité des participants aux travaux. Ces trois hommes ont été appréhendés quand ils ont quitté le véhicule pour prendre de l’air. Après vérification de leur identité, ils ont été relâchés sur instruction du vice Premier ministre de l’Intérieur qui a même présenté des excuses au nom de la RDC aux autorités zambiennes pour cet incident »

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Nord-Kivu : l’ICCN alerte sur les ventes illégales des terrains dans le parc national des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Kwilu : six nouveaux prêtres ordonnés à Kikwit
AUTOUR DU SUJET

Fin de la première promotion de l’Académie de police de Kinshasa.

Société ..,

Gilbert Kankonde: « Certains responsables politiques, originaires de la province du...

Provinces ..,

Parlement : la tête de Gilbert Kankonde mise à prix ?

Politique ..,

"La nomination des cadres territoriaux... devraient bénéficier de larges consultations au sein...

Politique ..,