mediacongo.net - Actualités - Un traitement efficace contre le Covid-19 probablement pas avant début 2021



Retour Santé

Un traitement efficace contre le Covid-19 probablement pas avant début 2021

Un traitement efficace contre le Covid-19 probablement pas avant début 2021 2020-08-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/08-aout/17-23/Traitement-Covid-19.png -

En parallèle de la course au vaccin contre le Covid-19, des laboratoires et entreprises pharmaceutiques planchent partout dans le monde sur l'élaboration d'un traitement. Différents médicaments sont en phase d'essai clinique, comme le remdesivir, le favipravir et l'aviptadil. Aucun traitement efficace ne devrait cependant être disponible avant le premier semestre 2021, indique IHS Markit, premier fournisseur d'informations et d'expertise sur le marché mondial, l'industrie et les techniques.

Alors que pas une semaine ne passe sans une annonce sur la sortie prochaine d'un vaccin contre le Covid-19, on en oublierait presque que des traitements sont aussi à l'étude. Un grand nombre de médicaments fait actuellement l'objet d'essai comme le rappelle IHS Markit, premier fournisseur d'informations et d'expertise sur le marché mondial, l'industrie et les techniques.

« En l'absence de vaccin, des thérapies efficaces contre le Covid-19 et ses complications sont recherchées de toute urgence pour aider à atténuer les conséquences les plus graves de l'infection et réduire la durée de l'excrétion du virus et de l'infectiosité », explique dans un communiqué Gustav Ando, ​​responsable des sciences de la vie et des services à l'industrie de l'entreprise.

Des médicaments, qui font l'objet d'autorisation d'utilisation d'urgence dans le cadre du Covid-19, pourraient ainsi être remplacés par des produits plus efficaces - certains avec des mécanismes similaires - à mesure que les résultats d'essais contrôlés deviennent disponibles. Pour Gustav Ando, « ceci est d'autant plus important que le délai d'approbation d'un médicament connu réutilisé serait beaucoup plus court que celui d'un vaccin, car la sécurité de base devrait déjà être établie. Il y a eu un effort de recherche majeur dans le monde entier, des centaines d'essais et d'enquêtes ayant été lancés pour un large éventail de composés existants et nouveaux, bien que le succès ait été jusqu'à présent relativement limité ». La société considère en effet qu'un traitement efficace et pleinement approuvé contre le Covid-19 ne sera probablement pas disponible avant le premier semestre 2021.

Quels sont les essais en cours ?

Le remdesivir, porté par le laboratoire américain Gilead Sciences, est le premier à avoir obtenu une homologation officielle. En mai, la Food and Drug Administration (FDA) américaine (l'administration des denrées alimentaires et des médicaments) lui a délivré une approbation pour le traitement des patients hospitalisés atteints de COVID-19 sévère. Le 25 juin, l'agence européenne du médicament a recommandé son autorisation, en attendant l'accord final de la Commission européenne. Au vu des résultats de ses essais cliniques, ce médicament semble accélérer la guérison des patients gravement atteints. Selon une étude internationale financée par l'Institut national américain des maladies infectieuses (NIAID) et publiée dans le New England Journal of Medicine, le remdesivir permet aux malades hospitalisés de se rétablir en 11 jours, contre 15 jours dans le groupe placebo. Mais il présente une faible réduction du taux de mortalité (avec 3%) et reste loin d'une solution fiable contre la maladie.

Un essai de phase III utilisant l'antiviral Avigan (favipravir) vient de terminer le recrutement de ses futurs patients a annoncé Fujifilm, le géant japonais qui détient le laboratoire proposant ce médicament. 100 personnes étaient recherchées et ont été trouvées avec quelques jours de retard, le recrutement s'étant temporairement interrompu à mesure que le nombre d'infections au Japon diminuait. L'essai est axé sur les patients hospitalisés pour cause de Covid-19, âgés de 20 à 74 ans et atteints de pneumonie non sévère. Il s'agit d'un essai adaptatif, randomisé et multicentrique conçu pour comparer l'Avigan en tant que complément aux soins standard par rapport à la norme soins seuls. D'autres essais cliniques sur ce médicament devraient être lancés courant août aux Philippines chez 100 patients âgés de 18 à 74 ans dans quatre hôpitaux de Manille pendant neuf mois. L'Avigan a été fourni aux Philippines via une subvention du gouvernement japonais.

Au Canada, c'est la société pharmaceutique Appili Therapeutics qui a obtenu de la FDA le 10 août dernier l'autorisation d'étendre ses tests de phase II en cours sur le favipiravir en tant qu'option de traitement préventif potentiel contre le Covid-19. Appili a l'intention d'inscrire 760 participants à son essai clinique au Canada et aux États-Unis. Des essais américains sur le favipiravir sont aussi en cours dans des établissements de soins de longue durée.

Enfin, la société suisse Relief Therapeutics s'est déclarée « optimiste » auprès de Reuters quant à l'approbation de l'utilisation de sa formulation inhalée d'aviptadil, RLF-100, pour les cas de complications respiratoires du Covid-19 dans les prochains mois. Son partenaire américain NeuroRx mène en parallèle plusieurs essais, dont une étude de phase IIb / III chez des patients atteints de Covid-19 gravement malades. Bien que l'aviptadil soit déjà largement approuvé pour plusieurs indications différentes et que l'innocuité soit établie, davantage de données sont encore nécessaires concernant son efficacité sur des cas de complications liés au Covid-19.

La course aux vaccins s'accélère

Cet été, pas moins de 168 candidats vaccins contre le Covid-19 sont en cours de développement. Vingt d'entre eux ont déjà entamé leur phase d'essais cliniques, c'est-à-dire testés sur l'être humain. En trois phases, ces essais doivent contrôler que le cocktail est bien toléré par l'organisme, qu'il convient aux différents profils de patients et qu'il se montre efficace en cas de contamination. Parmi eux, quatre ont entamé la phase 3, l'ultime étape.


La Tribune / MCP, via mediacongo.net
1211 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie