mediacongo.net - Actualités - BAD : voici ce qu'attend la RDC du second mandat du Nigérian Akinwumi Adesina



Retour Economie

BAD : voici ce qu'attend la RDC du second mandat du Nigérian Akinwumi Adesina

BAD : voici ce qu'attend la RDC du second mandat du Nigérian Akinwumi Adesina 2020-08-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/08-aout/24-31/sele_yalaghuli_20_02140.jpeg -

Le Ministre des Finances José Sele Yalaghuli

Le Nigérian Akinwumi Adesina a été réélu pour un second mandat aux commandes de la Banque Africaine de Développement (BAD). Seul candidat à sa réélection, il a été reconduit à son poste, jeudi 27 août, lors de la 55e Assemblée Annuelle virtuelle du Groupe de la Banque Africaine de développement pour cause de pandémie de coronavirus.

Le Nigérian Akinwumi Adesina a été réélu pour un second mandat aux commandes de la Banque Africaine de Développement (BAD). Seul candidat à sa réélection, il a été reconduit à son poste, jeudi 27 août, lors de la 55e Assemblée Annuelle virtuelle du Groupe de la Banque Africaine de développement pour cause de pandémie de coronavirus.

En effet, une candidature, d’après José Sele Yalaghuli, Ministre des Finances, soutenue par la République démocratique du Congo conformément aux instructions du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi. « 79 sur 81 pays votants, membres régionaux et non régionaux étaient favorables au nouveau Président », a-t-il fait savoir au cours d’un entretien accordé à la presse juste après cette élection.

À la question de savoir, qu’elle est la position de la République démocratique du Congo par rapport à la nouvelle dynamique qui se met en place au sein de cette institution ? En sa qualité de Président du caucus du groupe Afrique Centrale de la BAD, l’argentier national José Sele Yalaghuli a d’abord soulevé de nombreuses préoccupations concernant sa Zone. En comparant le niveau de financement de la BAD au sein des différentes Zones d’Afrique, José Sele Yalaghuli constate que l’Afrique Centrale est classée en dernière position avec un peu moins de 10 % par rapport à l’Afrique de l’Ouest qui enregistre près de 27 %.

« Notre plaidoyer a été focalisé sur l’amélioration du niveau de financement des projets intégrateurs au niveau de l’Afrique centrale. Car en effet, la CEAC accuse énormément de retard en termes d’intégration régionale, mais aussi pour l’amélioration des conditions de positionnement des ressources humaines employées au sein de cette instance dirigeante et même du staff technique, étant donné qu’il a été constaté une absence criante des africains du centre », a-t-il fait savoir au cours de cet entretien.

Répondant à la question de savoir quelles sont les attentes particulièrement de la RDC par rapport au programme du nouveau Président de la BAD, l’argentier Congolais a d’abord rappelé que son pays la République Démocratique du Congo s’aligne derrière le programme du nouveau président de la BAD qui rencontre les ambitions du Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. À l’en croire, ledit programme consiste prioritairement à l’électrification de l’Afrique, le développement de l’agriculture au travers les agropoles et l’emploi des jeunes.

« L’élection est processus de donnant-donnant, il a présenté un projet qui nous intéresse. Le leitmotiv qu’il a entre autres c’est il faut éclairer l’Afrique, en parlant de l’électrification de l’Afrique on voit directement INGA.

Et aujourd’hui la BAD est en position de leadership pour conduire bien les discussions internationales en ce qui concerne la centrale de INGA. Il a dit qu’il faut nourrir l’Afrique, et comme vous le savez le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi a inscrit dans son agenda de développement l’agriculture au travers notamment les agropoles. Il a dit qu’il faut donner de l’emploi aux jeunes, comme vous le savez c’était l’une des promesses de campagne du Chef de l’État c’était également de pouvoir donner de l’emploi aux jeunes.

Donc il y a un certain nombre de ses promesses comme Président de la BAD qui rencontrent les ambitions que nous avons au niveau national. Et comme vous le savez, nous sommes partie prenante à cette banque qui en contrepartie doit apporter des financements et accompagnements pour pouvoir permettre à notre pays de rencontrer ses ambitions au niveau national », a-t-il illustré.

Les axes stratégiques de sa vision pour le développement, a-t-il dit, coïncident avec ce que nous voulons. « À nous maintenant de nous préparer en interne pour solliciter et obtenir les appuis possibles financiers et techniques de la BAD dans le sens de nous accompagner dans les projets de développement ».

Avec la nouvelle dynamique qui se met en place à la BAD, le Ministre des Finances José Sele Yalaghuli note que la RDC aura une carte à jouer en proposant notamment un cadre d’intervention des partenaires au développement.

« Tout développement dépend de la vision à l’interne de chaque pays. Il faut non seulement une certaine continuité dans les politiques publiques mais aussi savoir spécifier le domaine d’intervention prioritaire des bailleurs de fonds », a indiqué José Sele Yalaghuli.

Rappelons-le, le nigérian Akinwumi Adesina a qualifié sa réélection d’historique à la tête de cette institution financière panafricaine.

« C’est la première fois qu’un président est élu avec 100 % des voix », a-t-il souligné lors de la cérémonie de clôture des assemblées annuelles, remerciant les gouverneurs de la banque d’avoir choisi la continuité et de renforcer l’institution. « La BAD aura besoin de chacun d’entre vous », a-t-il conclu.


Congo Politis / MCP, via mediacongo.net
1522 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 28.08.2020 à 14:38

YALAGHULI :"L’élection est processus de donnant-donnant" tu crois vrameent que le nigérian Akinwumi Adesina va VOUS INONDER DE COOPE alias " retrocomiisions" légalisées au COOPELAND ,???? TERMINONS d abord avec les 150 Millions filés HUAWEI

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : "Pandora papers" : comment le Dakota du Sud est devenu un aimant à ultra-riches
AUTOUR DU SUJET

Le député Déo Nkusu plaide pour le retour de la dépouille de Jacques Mbadu du Kongo Central

Provinces ..,

Sama Lukonde annonce la création d’une banque nationale de développement pour financer...

Economie ..,

Le gouvernement et la BAD signent un contrat de réhabilitation de la Route nationale N°1

Economie ..,

Kwilu : verrouillage de la faculté de médecine fait couler encre et salive à Bandundu

Provinces ..,