mediacongo.net - Actualités - La haute-commissaire de l’ONU aux droits de l’homme demande une enquête sur les menaces de mort contre Dr Mukwege



Retour Société

La haute-commissaire de l’ONU aux droits de l’homme demande une enquête sur les menaces de mort contre Dr Mukwege

La haute-commissaire de l’ONU aux droits de l’homme demande une enquête sur les menaces de mort contre Dr Mukwege 2020-08-29
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/08-aout/24-31/bachelet_michelle_20_201.jpg -

La cheffe des droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet

La cheffe des droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet, a exprimé ce vendredi 28 août 2020 sa profonde inquiétude; concernant les récentes menaces de mort dirigées contre le Docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018.

La Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme a appelé à une action rapide pour enquêter sur les auteurs de ces menaces avant de les traduire en justice. En effet, des intimidations, correspondances haineuses et menaces de mort rythment le quotidien du «réparateur» des femmes violentées. Et la «récente montée alarmante des menaces contre le Dr Mukwege» ont été transmises par les médias sociaux et au cours d’appels téléphoniques adressés à lui et à sa famille.

Ces nouvelles menaces font suite au nouveau plaidoyer du médecin «en faveur de la paix dans l’Est du pays. Le Dr Mukwege propose la création d’un tribunal pénal international pour la République démocratique du Congo (RDC) afin de juger «les graves crimes qui y sont commis contre la population civile».

Le défenseur congolais des droits de l’homme a déjà reçu des menaces de mort dans le passé. En octobre 2012, il avait même été la cible d’une violente attaque armée, avant d’être exfiltré du pays avec sa famille par les troupes de la Mission de l’ONU en RDC (MONUSCO). 

Les services de Mme Bachelet rappellent d’ailleurs qu’il est «une voix forte et constante pour la reddition des comptes des responsables de violences sexuelles».

« La vie de Dr Mukwege semble être sérieusement menacée »

En fervent défenseur du « Rapport Mapping » de 2010, du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, le Dr Mukwege a documenté des centaines de violations graves des droits de l’homme qui se sont produites dans l’est de la RDC entre 1993 et 2003. Cela a permis d’identifier dans de nombreux cas les groupes et entités considérés comme responsables de ces crimes.

«Sa vie semble être sérieusement menacée», a déclaré la Haute-Commissaire, tout en plaidant pour « une enquête efficace, rapide, approfondie et impartiale sur les menaces dont il a fait l’objet ». Pour les services de Mme Bachelet, il est essentiel que les responsables soient traduits en justice et que la vérité soit connue, à la fois pour protéger la vie du Dr Mukwege.

Cela permettrait de dissuader ceux qui attaquent, menacent ou intimident le personnel médical et les défenseurs des droits de l’homme qui, comme lui, « travaillent pour le bien-être du peuple congolais, souvent dans des circonstances exceptionnellement difficiles ».

A cet égard, la cheffe des droits de l’homme salue « l’engagement public du président Tshisekedi à assurer sa sécurité. Elle espère que Denis Mukwege et son équipe bénéficieront d’une protection complète de la part des autorités congolaises afin que le travail indispensable qu’ils accomplissent jour après jour à l’hôpital de Panzi puisse être garanti.

Lire aussi Menaces de mort contre Mukwege: Félix Tshisekedi demande au gouvernement de prendre toutes les dispositions pour sa sécurité

Le Dr Mukwege, qui a fondé et dirige l’hôpital Panzi à Bukavu, a obtenu le prix Nobel de la paix 2018, pour ses décennies de travail au service de milliers de femmes victimes de violences sexuelles dans l’est de la RDC. Il a également été un fervent défenseur contre l’utilisation du viol comme arme de guerre et pour une protection accrue des femmes.

Toutes les autorités compétentes doivent condamner ouvertement ces menaces

« Le Dr Mukwege est un véritable héros – déterminé, courageux et extrêmement efficace », a affirmé Mme Bachelet. «Pendant des années, il a aidé des milliers de femmes gravement blessées et traumatisées quand il n’y avait personne d’autre pour s’occuper d’elles, et en même temps il a beaucoup œuvré pour faire connaître leur situation et inciter d’autres personnes à essayer de lutter contre l’épidémie incontrôlée de violence sexuelle dans l’est de la RDC».

Plus largement, la Haute-Commissaire a souligné la nécessité pour toutes les autorités compétentes de condamner ouvertement les menaces. Et, afin de faire face à ce problème sur le long terme, elle a exhorté les autorités congolaises à adopter le projet de loi sur la protection et la réglementation de l’activité des défenseurs des droits de l’homme.

La cheffe des droits de l’homme de l’ONU a également appelé les autorités congolaises à renforcer leurs efforts pour prévenir de nouvelles violations des droits de l’homme et de nouveaux abus dans l’est de la RDC; et à prendre des mesures concrètes pour mettre en place des processus de justice transitionnelle qui accordent aux milliers de victimes des conflits successifs leurs droits à la justice, à la vérité et aux réparations.


MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
1150 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 29.08.2020 à 13:50

Toucher pas à Mukwege !

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 29.08.2020 à 11:52

@Dix Sengi, de quoi cette femme qui demande une enquête sur sur qui menace ce dr mukwege est-elle sorcière? Tu es toi cet individu qui critique les gens du kongo central que tu as dit s'opposer à ce que 37000 locaux du site inga soient expropriées de leurs terres et extrapolé ton langage en disant que les gens au kongo central s'opposent à tout y compris la construction du pont kin/brazza. Tu es qui toi et d'où? Un rwandais au Congo?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OPINION LIBRE | 6MS7AT2 - posté le 29.08.2020 à 02:54

Allez demander des enquêtes aux USA pour les noirs maltraités et tués publiquement. Sorcière !

Non 6
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Violences sexuelles en RDC: Le Dr Mukwege ouvre la table ronde sur la mise en place d'un fond...

Provinces ..,

Dr Mukwege invite le conseil de sécurité à soutenir la mise en place des mécanismes...

Société ..,

Menaces de mort contre le Dr Mukwege : Des survivantes des violences sexuelles apportent leur...

Femme ..,

Mgr Muyengo, Évêque d’Uvira au Dr. Mukwege: “n’ayez pas peur tant que vous vous battez...

Provinces ..,