mediacongo.net - Actualités - Pétrole: l'Opep revoit en baisse la demande pour 2020 et 2021



Retour Economie

Pétrole: l'Opep revoit en baisse la demande pour 2020 et 2021

Pétrole: l'Opep revoit en baisse la demande pour 2020 et 2021 2020-09-15
Monde
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/09-septembre/14-20/petrole_opep_baisse_20_02145.jpg -

L'Opep s'est montrée lundi plus pessimiste pour la demande mondiale de pétrole cette année et en 2021, en raison de la faiblesse persistante dans certains pays asiatiques à la suite de la pandémie de Covid-19.

Sa prévision de l'évolution de la demande a été révisée en baisse de 0,4 million de barils par jour (mb/j) par rapport au mois d'août, indique l'Organisation des pays exportateurs de pétrole dans son rapport mensuel sur le pétrole.

La demande mondiale cette année doit ainsi reculer plus fortement qu'anticipé jusqu'à présent, de 9,5 mb/j, pour atteindre 90,2 mb/j en raison de la crise sanitaire et économique liée à la pandémie de Covid-19. Celle-ci a notamment pesé lourdement sur le secteur des transports, en particulier aérien. «Les risques restent élevés et orientés à la baisse, particulièrement en ce qui concerne l'évolution des cas d'infection au Covid-19 ainsi que de potentiels traitements», juge le rapport.

Conjoncture négative dans certains pays d'Asie

Cette révision est notamment liée aux difficultés que connaissent certains pays d'Asie. «Jusqu'à présent, la demande pétrolière en Inde, en Indonésie, en Thaïlande et aux Philippines a été bien moins solide que ce qui avait été attendu initialement», explique l'Opep. Cette conjoncture négative dans certains pays asiatiques devrait se encore faire sentir au premier semestre de l'an prochain.

Par conséquent, les prévisions concernant la demande mondiale pour 2021 ont aussi été revues en baisse, de 0,4 mb/j par rapport au mois dernier. Cette demande doit ainsi rebondir de seulement 6,6 mb/j en 2021 pour s'établir à 96,9 mb/j, selon les dernières prévisions de l'Opep.

Le cartel est engagé avec ses alliés, dont la Russie, dans une politique de restriction volontaire de sa production afin de soutenir les cours du brut. Les pays membres de l'Opep ont toutefois pompé plus au cours du mois d'août par rapport à juillet, selon des sources secondaires (indirectes) citées dans le rapport. L'Opep a ainsi produit 763.000 barils par jour de plus, entraînée notamment par l'Arabie saoudite.


Le Figaro / MCP, via mediacongo.net
1147 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Lualaba : Mike Hammer estime que la lutte contre la corruption attirera les investisseurs
AUTOUR DU SUJET

Brent : le cours du Pétrole baisse ; la hausse des cas de Covid pèse avant l'OPEP

Economie ..,

L'Opep veut accroître sa production de pétrole

Economie ..,

Les cours du pétrole stagnent après l’OPEP+ et les stocks américains

Monde ..,

L’OPEP+ se penche dès aujourd’hui sur la baisse de la production

Economie ..,