mediacongo.net - Actualités - La CENCO rappelle les députés et sénateurs à « adopter avec vigilance des lois justes qui garantissent la tenue des élections »



Retour Politique

La CENCO rappelle les députés et sénateurs à « adopter avec vigilance des lois justes qui garantissent la tenue des élections »

La CENCO rappelle les députés et sénateurs à « adopter avec vigilance des lois justes qui garantissent la tenue des élections » 2020-09-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/09-septembre/14-20/cencosenat.jpg -

À l’occasion de la rentrée parlementaire intervenue mardi 15 septembre dernier en RDC, la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) rappelle les députés nationaux et sénateurs à « adopter avec vigilance des lois justes qui garantissent la tenue des élections ».

À travers un communiqué signé par l’abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO, et dont une copie est parvenue à Actu30.cd, cette structure de l’église catholique dit rappeler aux élus du peuple les différentes recommandations faites par les archevêques et évêques membres de la CENCO par rapport à la situation politique de l’heure.

Elle invite également les élus du peuple à “assurer le contrôle de l’exécution du budget concernant les élections et souhaite la révision de la loi électorale afin de décompresser la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI).

En outre, la CENCO les exhorte à « relayer effectivement les aspirations profondes du peuple au changement et à ne pas voter des lois qui ne rencontrent pas le bien du peuple congolais, et à se mettre réellement au service du peuple qui a opté pour le changement, gérer utilement le temps pour voter des lois qui promeuvent la démocratie plutôt que les intérêts partisans ».

« Dans cette perspective, la révision de la loi électorale en vue de la démonstration de la CENI s’avère plus que nécessaire », lit-on dans ce communiqué.

La CENCO demande, par ailleurs, à la population de demeurer dans l’unité et la vigilance pour barrer route « à toute majorité ou minorité qui tenterait de prendre en otage le pays et l’avenir du peuple par des subterfuges policiens dilatoires ».


Actu 30 / MCP, via mediacongo.net
592 suivent la conversation
11 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 19.09.2020 à 18:01

(Suite)... au pays le plus pauvre du monde dans le pays le plus riche du monde; C'est bien notre droit!

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 19.09.2020 à 17:59

(Suite)...contrôlables par les actionnaires et génèrent des revenus pour les ménages. Il serait aujourd’hui normal dans un pays promouvant la justice, qu'un individu comme moi envisage porter plainte contre l'état, réclamant ma part des biens quand pendant des décennies ces bien ne me profitent pas en tant que co-propriétaire comme l'est tout Congolais; J'ai droit à ma grande terre pour que moi, mes enfants, mes petits fils s'occupent et contribuent a l'économie et aient un toit; j'ai besoin de voir les fonds qui proviennent des mines et autres ressources supposées gérées pour nous de façon méthodique et cela ne l'est pas parce depuis des décennies j'appartiens toujours...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 19.09.2020 à 17:58

(Suite)...développera seulement à petit pas si nous utilisons toujours les vieilles méthodes, étouffant juste des petits feu par-ci par-là. Un pays ou la Justice est une grande priorité est une très bonne et grande mesure; maintenant il faut mettre les Congolais au travail; ils doivent travailler la terre pour accroitre l'économie et pour cela il faut distribuer équitablement les richesses entre les Congolais, distribuer les grandes terres aux familles le long des routes ou d'autres voies d’accès et les encadrer à produire ; Il faut leur donner des actions dans les mines et entreprises publiques pour que ces dernières deviennent profitables, redevables, progressives ,...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 19.09.2020 à 17:56

(Suite)...des gens honnêtes. Donc notre priorité doit plutôt tourner autour du développement d'un projet de société et la distribution immédiate des richesses entre les mains de tous les Congolais de façon réelle, c’est-à-dire en bien comptant comme on distribue an héritage et non en esprit. Cela ne dépend pas de nouvelles élections mais d'un referendum populaire et de couler cela dans la Constitution comme garde-fou pour protéger le programme de développement contre les humeurs des parvenus et ainsi assurer la continuité et la paix sociale, c'est à dire quelque chose que les élus futurs ne sauront bouger à guise. Aux grands maux, des grandes mesures ; Le Congo se...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 19.09.2020 à 17:55

(Suite)...longtemps de passer de la démocratie de la pierre taillée, du bruit et de distraction, à une démocratie vrai moderne pendant que nous souffrons. Non, nous n'avons pas ce temps avec nous pour ce genre de démocratie. Le débat que nous devrions avoir est comment ramener la position dans les institutions et dans la gestion de la chose publique à une affaire de vocation pour qu'elle soie réellement au service du peuple et la nettoyer tous ces opportunistes: éliminez tous les bénéfices financiers liés a ces postions, inversez la pyramide des salaires pour payer le petit travailleur plus qu'eux et les bureaux, les rues se videront des opportunistes pour les remplacer avec...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 19.09.2020 à 17:53

Les élections, toujours les élections comme si les élections pouvaient régler tous nos problèmes quand nous sommes en face d'une population en majorité démocratiquement immature et dont le vote émotionnel profitera toujours aux démagogues de tout genre et rarement a un vrai patriote si ce n'est que par chance lorsque les étoiles s'allignent dans le ciel; Et le Congo de tourner surement pendant longtemps en rond au rythme de humeurs des tel votants avec par-ci par-là un petit sursaut de développement mais qui sera à chaque rendu difficile par le bruit des vautours pour une élection suivante. Tel est le Piège de la Démocratie à la Congolaise, à l’Africaine qui prendra...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 18.09.2020 à 18:24

(suite). Par manque d'argent ceux qui financent les uns et les autres en politique font des pressions de tout genre pour récuper leur argent. Pire maintenant, les réseaux sociaux, en plus des églises, des partis sans références idèologiques claires, tout cet amalgame bloque le pays. Il nous faut des hommes politiques déterminés qui ont la passion pour le pays et non du pouvoir.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 18.09.2020 à 18:22

Partout dans le monde la dèmocratie est en difficulté, pendant que nous en faisons une culte, une rèligion. Un grand pays comme l'Italie, est à la recherche d'une loi électorale depuis 60 ans, dans d'autres pays la contestation se transforme en coupage et dècoupage des collèges. mains dans ces pays, on ne conteste pas le rèsultat final de chaque èlection. Ainsi le pays avance économiquement, puisque chacun attend le prochain scrutin. En Afrique au Congo en particulier, nous contestons tout, la loi, le scrutin,les hommes qui animent des structures, ainsi le pays se trouve bloqué. Par manque d'argent ceux qui financent les uns et les autres en politique font des pressions de tout...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | LA4KTP6 - posté le 18.09.2020 à 13:03

Bonjour Je vous informe à tous, vous qui êtes à la recherche d'un prêt d'argent entre particulier pour enfin sortir des difficultés que provoquent les banques par le rejet de vos dossiers de demande de crédits, Maintenant plus de soucis. Un seul prêteur honnête, sincère et véridique à votre disposition Mr RENE ROSE , le directeur du Groupe Financial  Investissement , j'ai reçu mon prêt de 20 000 dollards  chez lui parce que j’avais fait des prêts à ma banque que je n'arrive pas à rembourser en plus je suis fiché à ma banque et vue que j'avais besoin d'argent en urgence pour mon projet et solder mes dettes à la banque puis finir ma construction et relancer mon...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 18.09.2020 à 12:11

AVORTON SOMMET DE GOMA Nous le disions depuis: c'était une XIEME tentative IDIOTE POUR essayr de détourner L'attention sur le CRIME GRAVE digne de destitution de TSHILOMBO: son oncle et TRES TRES PROCHE collaborateur soit disant à son INSU en utiisant SES PLUS PROCHES gardes tous " bakwa Ntombolo",COMME INSTRUCTEURS et l'oncle financer avec SON ARGENT que l ETAT n lui déverse POUR ses affaires privées et QUI SERT A FINANCE UNE MILICE TRIBALE chantant des chants en son honneur,:!!! IL FALLAIT FIARE OUBLIER CELA

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 18.09.2020 à 11:46

Le Président de la plus vieille dèmocratie du monde , les USA de Trump est en allerte, pour le vote par poste,et se prépare à la contestation. Ceci pour dire, ce ne sont pas les lois qui font ou rendent meilleures les élections, sont les hommes, leur bonne ou mauvaise volonté. Donc la CENCO devait plus insister sur le comportement de l'homme, puisque aucune loi peut rendre tout le monde heureux. L'homme congolais doit prendre ses rèsponsabilités devant la misère du peuple.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa