mediacongo.net - Actualités - Chine: plus de 3.000 malades après la fuite d’une bactérie d’un labo



Retour Santé

Chine: plus de 3.000 malades après la fuite d’une bactérie d’un labo

Chine: plus de 3.000 malades après la fuite d’une bactérie d’un labo 2020-09-18
Monde
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/09-septembre/14-20/chine_coronavirus_20.jpg Pékin, Chine-

La brucellose est une affection transmise par le bétail ou des produits animaux. Elle est en général non contagieuse entre humains. Mais elle peut provoquer des fièvres, des douleurs articulaires et des maux de tête.

Plus de 3.000 personnes ont attrapé une maladie dans le nord-ouest de la Chine après la fuite en 2019 d’une bactérie depuis une usine biopharmaceutique produisant des vaccins pour animaux, ont indiqué les autorités.

La brucellose est une affection transmise par le bétail ou des produits animaux. Elle est en général non contagieuse entre humains. Mais elle peut provoquer des fièvres, des douleurs articulaires et des maux de tête.

Un total de 3.245 personnes ont été testées positives à la bactérie, un chiffre établi à la suite de tests réalisés depuis l’incident, selon les autorités chargées de la santé à Lanzhou, la capitale de la province du Gansu. Elles ont précisé qu’aucun cas de transmission interhumaine n’a été constaté.

Un laboratoire public implanté dans la ville a utilisé en juillet-août 2019 un désinfectant périmé lors de la production de vaccins anti-brucellose destinés aux animaux, ont indiqué mardi les autorités.

Conséquence : la stérilisation était incomplète et la bactérie était toujours présente dans les rejets de gaz de l’entreprise -- l’Usine biopharmaceutique de Lanzhou pour l’élevage d’animaux.

Ce gaz contaminé s’est propagé par les airs jusqu’à l’Institut de recherche vétérinaire voisin, où il avait infecté près de 200 personnes en décembre dernier.

Le Bureau de la santé de Lanzhou a indiqué vendredi que la bactérie provient généralement des moutons, des bovins ou des porcs.

Le laboratoire avait présenté ses excuses cette année et s’est vu retirer son autorisation de produire des vaccins contre la brucellose.

Les malades recevront des compensations financières à partir d’octobre, selon les autorités de Lanzhou.


Le Soir / MCP, via mediacongo.net
1397 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q - posté le 21.09.2020 à 11:38

Finalement vous les chinois, vous cherchez quoi?

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

L'économie chinoise retrouve son niveau d'avant le Covid-19

Monde ..,

Accélération surprise des importations de la Chine

Monde ..,

Covid-19: à la fin, c'est l'économie chinoise qui va le mieux s'en sortir

Economie ..,

La visite d’un haut dirigeant américain à Taïwan suscite l’ire de Pékin

Monde ..,