mediacongo.net - Actualités - Le FMI exige un budget réaliste !



Retour Economie

Le FMI exige un budget réaliste !

Le FMI exige un budget réaliste ! 2020-09-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/09-septembre/21-27/tshisekedi_felix_kristalina_georgieva_fmi_19_000.jpg -

Kristalina Georgieva et Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, respectivement présidents du FMI et de la RDC

Au dernier Conseil des ministres, le gouvernement a adopté le projet de loi de Finance, le Bugdet-2021. Celui-ci fait partie des conditionnalités du FMI pour parvenir à la signature d’un programme pour voir la RDC bénéficier des appuis budgétaires des Institutions de Bretton Woods. Le FMI exige, dès lors, un Budget-2021 réaliste, c’est-à-dire équilibré en recettes et en dépenses.

Les experts du FMI ont travaillé avec ceux du gouvernement pour y parvenir. Le Budget réaliste, c’est celui qui se chiffre aux recettes du trésor public qui ne dépassent jamais les 5 milliards USD.

Le Budget équilibré ne doit donc pas dépasser ce montant d’autant plus que le taux de réalisation de tous les Budgets de la RDC est autour de 30%.

Pour partir de 5 milliards USD de recettes à 11 milliards USD, soit du simple au double, il faut un taux de réalisation de plus de 100%. Ce qui est impossible quand on tient on prend en compte la minceur des assignations des régies financières, DGDA, DGI et DGRAD.

A moins de mettre courageusement en œuvre les réformes conséquentes dans ce secteur. Ce qui n’est pas encore le cas jusqu’à ce jour. En attendant, le gouvernement fait tout pour entrer en programme avec le FMI. Il n’a pas d’autre choix. Mais le programme suppose, le respect scrupuleux des conditionnalités posées par le FMI sur la transparence dans la gestion des affaires publiques.

Le FMI se plaint du fait que sous la gouvernance de Félix Tshisekedi qui sollicite son soutien, deux contrats d’attribution ont été signés dans le secteur minier pour la MIBA et la société AFRIMEX, sans qu’ils ne soient publiés trente jours à dater de la signature tel que stipulés dans le Code minier.

Au FMI, on tape du poing sur la table en exigeant la publication, sans délai, de ces deux contrats miniers qui pourraient avoir des conséquences fâcheuses sur la conclusion du Programme avec la RDC. C’est comme vouloir une chose et son contraire.

On attend de Bretton Woods de l’oxygène à une économie exsangue par les effets néfastes du Covid-19, tout en foulant aux pieds les conditions de transparence exigée.

Les deux contrats dans le secteur minier de la MIBA et AFRIMEX, conclus par la RDC en toute opacité. Un mauvais message envoyé à Bretton Woods.

Il faut donc à tout prix faire machine arrière en procédant à la publication de ces deux contrats concernés et d’autres qui pourraient être signés à l’avenir. Le programme suppose qu’à Kinshasa, on n’a pas du tout les mains libres pour agir comme bon lui semble. Comme si de rien n’était. Il n’y a que les bons élèves qui entrent en programme avec les Institutions de Betton Woods, après plusieurs examens de passage satisfaisants. Le chemin pour y arriver est plus souvent de plus tortueux.


Actu RDC / MCP, via mediacongo.net
2016 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 27.09.2020 à 21:21

il faut mettre les Congolais au travail; ils doivent travailler la terre pour accroitre l'économie et pour cela il faut distribuer équitablement les richesses entre les Congolais, distribuer les grandes terres aux familles le long des routes ou d'autres voies d’accès et les encadrer à produire ; Il faut leur donner des actions dans les mines et entreprises publiques pour que ces dernières deviennent profitables, redevables, progressives , contrôlables par les actionnaires et génèrent des revenu pour les ménages.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 27.09.2020 à 21:10

(Suite)...dollars c’est 40 millions de personnes travaillant et contribuant $200 par mois de taxe et si cela est une mère à boire c’est que le Congolais ne travaille pas et nous ne lui donnons pas les conditions de le faire.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 27.09.2020 à 21:04

Si une personne était arrivée au pouvoir est nous avait dit que le Budget serait de 5 milliards, je me serais inquiété car il n’y a que le paresseux qui aurait mis sa barre si basse devant les capacités humaines et ressources que possède le Congo au lieu d’impacter un nouveau souffle. Maintenant qu'il est révisé à la baisse parce que tous les pays doivent revoir leurs calculs à cause de COV-19, c'est normal. Il serait donc imprudent à mon avis de laisser ce budget à 5 milliards pour l'année prochaine mais le remettre a $10 milliards pour les raisons que je viens de donner, et même 10 fois plus haut à moins que nous ne nous soyons résolus à notre sort. $80 milliards de...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 22.09.2020 à 21:18

Rien de neuf, sous Mobutu meme demande.Kengo connait bien notre souffrance, et le Zaire d'alors avait un peu d'argent. Mobutu s'en prenait à Candessus alors Directeu du FMI. Mais avec notre mémoire d'ardoise, on ne se souvient de rien ,aujourdh'ui la faute est de kabila comme s'il avait hérité un pays riche.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB | 26JI5QT - posté le 22.09.2020 à 12:58

Il ne lui reste plus qu'à remplir les prisons.C'est tout ce qu'il aura à présenter à la fin de son mandat.Pauvre Félix,il n'aura plus que ses yeux pour pleurer.

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mbok'Elengi 10e rue | TSWZGT3 - posté le 22.09.2020 à 11:41

Tshilombo avait promis un budget de 85.000.000.000$ Kikiekiekiekiekie un type sans vision......Voler n'est pas bon

Non 3
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 22.09.2020 à 10:59

Urgent Kolwezi/Lualaba: le Gouveneur Richard MUYEJ vient de spolier le terrain de l'hôpital MWANGEJI pour construire son centre commercial(restaurants, bars, dancing club, magasins...) Aucun député national, provincial, sénateur, société civile, ordre de médecins, ordre des infirmiers n'ose dénoncer. La lettre de Ministre national ETENI LONGONDO ne produit aucun effet. L'Argent a circulé. Le Peuple sans soins de qualité mais la bière avant tout

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 22.09.2020 à 10:02

La misère de la RDC ne va pas se terminer aujourd'hui ou demain ,et voilà les causes

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Ituri: des sujets chinois obtiennent le feu vert des autorités militaires pour l’exploitation des minerais à Bunia
AUTOUR DU SUJET

Le FMI débloque des fonds pour la RDC et 27 autres pays très pauvres

Economie ..,

Christine Lagarde appelle à la "désescalade" dans la guerre commerciale

Economie ..,