mediacongo.net - Actualités - Coronavirus : Faim, déscolarisation... Une étude mesure l'impact « dévastateur » du Covid sur les plus fragiles



Retour Monde

Coronavirus : Faim, déscolarisation... Une étude mesure l'impact « dévastateur » du Covid sur les plus fragiles

Coronavirus : Faim, déscolarisation... Une étude mesure l'impact « dévastateur » du Covid sur les plus fragiles 2020-09-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/09-septembre/21-27/faminecovid.jpg -

PRECARITE 70 % des personnes interrogées ont dû réduire le nombre de repas dans leur foyer.

Elles étaient déjà précaires avant la pandémie de Covid-19. Depuis, ces populations vulnérables subissent l’impact économique « dévastateur » du coronavirus, poussées à la faim ou à la déscolarisation, selon l’étude d’une ONG publiée ce lundi.

Dans l’enquête « Spirale descendante » réalisée dans 14 pays (Mali, Afghanistan, Venezuela…), le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC) indique que près de trois-quarts des quelque 1.400 personnes interrogées font état d’une nette dégradation de leur situation à cause de la crise sanitaire. Selon cette enquête, 77 % d’entre elles avaient perdu leur emploi ou vu leurs salaires diminuer depuis mars, 70 % ont dû réduire le nombre de repas dans leur foyer, et 73 % se disent moins susceptibles d’envoyer leurs enfants à l’école à cause de leurs difficultés financières.

Vers une « catastrophe »

« Les communautés les plus vulnérables du monde sont dans une dangereuse spirale descendante », a souligné le secrétaire général de NRC, Jan Egeland, dans un communiqué. « Déjà forcées de quitter leur domicile à cause de la violence, souvent avec des droits limités au travail ou à l’accès aux services gouvernementaux, l’impact économique de la pandémie les pousse à la catastrophe », a-t-il fait valoir.

Avant même la pandémie, l’ONU s’inquiétait de l’aggravation de la faim dans le monde. Selon un rapport annuel publié en juillet, près d’un humain sur neuf souffrait de sous-alimentation chronique en 2019, une proportion appelée à augmenter en raison du Covid-19.

L’enquête de NRC a été réalisée auprès de 1.413 personnes dans ces 14 pays : Afghanistan, Colombie, Irak, Kenya, Libye, Mali, Ouganda, Venezuela, Somalie, République démocratique du Congo, Liban, Jordanie, Burkina Faso et Yémen.


20 Minutes / MCP, via mediacongo.net
611 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Rapport Doing Business pour favoriser la Chine : La Bulgare Kristalina Georgieva sauve son poste à la tête du FMI