mediacongo.net - Actualités - Exetat 2019-2020, 75 % de réussite : des diplômes avec valeur ajoutée ou marketing politique ?



Retour Société

Exetat 2019-2020, 75 % de réussite : des diplômes avec valeur ajoutée ou marketing politique ?

Exetat 2019-2020, 75 % de réussite : des diplômes avec valeur ajoutée ou marketing politique ? 2020-09-28
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/09-septembre/28-30/exetat_joie_20_02145.jpeg -

Les kinois sceptiques quant aux pourcentages réalisés par les finalistes

C'était ce dimanche 27 septembre que le sort des candidats finalistes à l’examen d'Etat, édition 2019-2020, venait d'être scellé, à l'exception des options techniques.

Il est précisément midi à Kinshasa, quand arrive la publication des résultats dudit examens à travers les réseaux mobiles. La liesse s'empare d'une grande partie de la population ; les heureux finalistes jubilent de joie, assistés de leurs familles et amis.

Au regard de ces exaltations, la population s'interroge sur la viabilité de ces diplômes.

M. Ilunga Thomas, bibliothécaire de première classe à la bibliothèque centrale de l'université pédagogique natrionale (Upn) reste sceptique quant à la viabilité de ces diplômes qui : "ne reflète en rien les valeurs intrinsèques du détenteur ; notre enseignement est au rabais et nos élèves ne sont pas compétitifs ! Le désintérêt à la lecture prouve l'insuffisance d'une bonne formation. Ceux qui viennent sont pour la plupart, finalistes aux premier et deuxième cycles. Certains des étudiants bien que soucieux d'apprendre, éprouve des sérieux problèmes d'énoncer avec cohérence. Ces réussites sont simplement les fruits d'un marketing politique sans valeur ajoutée",  a-t-il indiqué.            

Doctorant à l’Unikin, M. Fataki se dit Indigné. "Je ne suis pas fier d'être appelé intellectuel congolais, au regard de ce qui passe au niveau de l'enseignement", a-t-il déploré.

Du côté des anciens élèves, c'est la récompense d'un dur labeur : "malgré l'état d'urgence sanitaire, nous nous sommes concentrés avec ferveur pour préparer ses épreuves", se sont-ils exprimés.

Cependant, au-delà de leur effervescence, certains parents, perplexes, regrettent le niveau actuel de l’enseignement en RDC. "Nous sommes contents que nos enfants aient réussi et ce, malgré leur faible niveau dont j'incombe la faute à l'autorité publique. Certes un diplômé actuel n'est pas comparable à celui des années 70, 80 et début 90 ! Mais que faire".

Serge Maheme
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
2574 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Pontifasta | VSCQXSS - posté le 28.09.2020 à 16:16

Pour deux semaines, les élèves arrivent à faire autant des pourcentages, pourquoi alors faire étudier les enfants pendant neuf mois ???

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 28.09.2020 à 15:49

Mon Pays est foutu, triste, distribution des diplomes

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Toyo toyo | BBPCU3K - posté le 28.09.2020 à 15:45

C'est bien bon d'avoir un diplôme mais déshonorant si seulement si la méritocratie n'était pas la règle du jeu. j'ai eu 2007 la chance de me mettre en place et en œuvre les infrastructures informatiques ayant permis la première correction automatique des examens de l'état. Je vous dis que c'était catastrophique avec un taux de réussite de 30% seulement pour toute la république. Mais pour crédibiliser le pouvoir de M Kabila à peine en place en 2006, on a dû ajouter à chaque élève un certain pourcentage pour ne pas ternir l'image du pouvoir.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

EXETAT-2020 : des candidats malheureux à Nyunzu tabassent leur préfet

Insolite ..,

Le retard dans la publication de la suite des résultats de l’Exetat 2019-2020 inquiète plus...

Société ..,

Publication des résultats de l’EXETAT-2020 : l’Inspection générale de l’EPST appelle à...

Société ..,

Général Sylvano Kasongo : " Les lauréats de l'Examen d'État interpellés passeront nuit à la...

Société ..,