mediacongo.net - Actualités - Les nourrissons de moins d'1 an ne doivent pas consommer de boissons végétales non réglementaires



Retour Santé

Les nourrissons de moins d'1 an ne doivent pas consommer de boissons végétales non réglementaires

Les nourrissons de moins d'1 an ne doivent pas consommer de boissons végétales non réglementaires 2020-09-29
Femme
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/09-septembre/28-30/nourisonbiberon.jpg -

Les boissons végétales ne respectant pas la règlementation européenne sur l'alimentation infantile ne doivent pas être données aux enfants de moins d'1 an au risque de provoquer des carences susceptibles de provoquer des atteintes graves. Jusqu'à l'âge de 3 ans, l'ANSES recommande l'usage de lait infantile.

1. Des besoins nutritionnels spécifiques

En Australie, un enfant qui suivait un régime végétalien principalement composé de fruits et d’eau de coco est atteint d’une paralysie cérébrale permanente et d’un syndrome de malnutrition, le kwashiorkor. En 2017, des parents belges avaient été condamnés à 6 mois de prison avec sursis pour avoir entraîné la mort de leur bébé en le nourrissant avec des boissons végétales non réglementaires. En France, en 2013, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) avait déjà recensé plusieurs cas de jeunes enfants en “état de malnutrition et de désordres métaboliques sévères, pouvant aller jusqu’au décès.” L’Agence déconseille d'ailleurs l’utilisation de boissons végétales chez les enfants de moins de 1 an.

Les nourrissons doivent recevoir une alimentation répondant à leurs besoins nutritionnels spécifiques : le lait infantile est pour cela recommandé jusqu’à l’âge de 3 ans. Qu’elles soient à base de lait de vache ou sans lactose, les préparations infantiles respectent la réglementation européenne sur l’alimentation infantile (cela doit figurer sur l’emballage) et fournissent aux bébés tous les nutriments dont ils ont besoin.

A l'inverse, les boissons végétales que l’on trouve au rayon diététique des supermarchés ou dans les magasins bio ne sont pas destinées à l’alimentation des nourrissons et sont susceptibles de provoquer des carences en calcium, fer, acides gras essentiels, zinc, vitamines et protéines.

Ces carences peuvent fragiliser la croissance et le système osseux de l’enfant, nuire au bon développement de son système cérébral ou encore provoquer des lésions cutanées.


Doctissimo / MCP, via mediacongo.net
3002 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie