mediacongo.net - Actualités - Grève sèche des prestataires de santé d'Oicha: la société civile redoute des décès, suite à l'absence de soins



Retour Provinces

Grève sèche des prestataires de santé d'Oicha: la société civile redoute des décès, suite à l'absence de soins

Grève sèche des prestataires de santé d'Oicha: la société civile redoute des décès, suite à l'absence de soins 2020-10-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/1-4/zone_de_sante_rurale_de_oicha_nord_kivu_20_000.jpg -

La grève sèche des prestataires de santé se poursuit dans la zone de santé d'Oicha, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. Les portes des structures sanitaires sont toujours fermées, respectant ainsi le mot d'ordre lancé depuis le lundi  septembre par leur syndicat.

En effet, les nouveaux malades sont obligés de se rendre dans les structures sanitaires des zones de santé voisines.

La société civile du territoire de Beni redoute un taux élevé des décès des personnes privés de soins médicaux rapides pour leur survie. Elle regrette que les services de base des structures sanitaires soient suspendus, risquant ainsi d'augmenter la vulnérabilité des populations bénéficiaires des soins médicaux dans ces structures.

Philippe Bonane, président de la société civile dans la commune d'Oicha demande aux grévistes de revenir à la raison pour ne pas sacrifier la population, qui est aussi victime de cette insécurité que dénoncent les prestataires de santé. Il demande également aux autorités congolaises de répondre aux desiderata des agents de santé dans un bref délai, pour limiter les conséquences fâcheuses de cette grève.

Les prestataires de santé ont déclenché une grève depuis le lundi  septembre pour dénoncer l'insécurité dont ils sont victimes depuis maintenant 6 ans, caractérisée par des tueries des civils, parmi lesquels certains prestataires de santé, ainsi que des pillages et incendies des structures sanitaires. Ces actes atroces sont souvent attribués au groupe armé ADF.

Cette grève a débuté par un service minimum organisé du lundi  septembre au mercredi 30, suivi de la grève sèche, précédée par une marche pacifique jusqu'au bureau du territoire de Beni, où un mémorandum a été déposé. La grève sèche de 2 jours devrait être évaluée le dimanche 4 octobre, pour examiner s’il faut la suspendre ou la durcir.

Toutefois, les grévistes avaient promis de passer à la vitesse supérieure s'il n’obtiennent pas de réponses positives aux recommandations formulées dans le mémorandum. L'administrateur du territoire de Beni avait demandé aux prestataires de santé de ne pas entrer en grève pour «ne pas sacrifier la population» et attendre la réponse du gouverneur du Nord-Kivu ou du président de la république à leur revendications. Cet appel n’a pas été suivi par les grévistes.

Delphin Mupanda/correspondant de MCP au Nord-Kivu
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
631 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Haut-Katanga: $300 millions pour financer la construction du port sec de Kasumbalesa
AUTOUR DU SUJET

Beni : 3 civils tués par des rebelles ADF près d’Oicha

Provinces ..,

Beni : une femme tuée et deux garçons blessés par balle à Tenambo

Provinces ..,

Beni : un civil pygmée tué à l’aide d’un coup de bâton par un militaire près de Oicha

Provinces ..,

Beni : Des armes récupérées par l’armée après des affrontements avec des Maï-Maï à Oïcha

Provinces ..,