Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Monde

Brexit : le Royaume-Uni peut "très bien vivre" avec un "no deal", estime Boris Johnson

2020-10-05
05.10.2020
2020-10-05
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/5-11/borris_johnson_20_22222.jpg -

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a estimé, dimanche 4 octobre, que le Royaume-Uni pourrait "très bien vivre" avec un "no deal", si les négociations commerciales post-Brexit avec l'Union européenne n'aboutissent pas à un accord avant la fin de la période de transition. Le Royaume-Uni a officiellement quitté l'UE le 31 janvier 2020, mais le pays continue d'appliquer les règles européennes jusqu'au 31 décembre.

Faute d'accord commercial à cette date, seules les règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et ses droits de douane élevés s'appliqueraient, avec de potentielles conséquences désastreuses pour une économie britannique déjà fragilisée par la pandémie de Covid-19. "Je ne veux pas particulièrement qu'on aboutisse à [une relation] comme celle avec l'Australie ou basée sur les règles de l'OMC, mais nous pouvons très bien vivre avec ça, a estimé Boris Johnson sur la BBC. Je pense que nous pouvons puissamment prospérer dans ces circonstances."

Il reste "différents problèmes à régler"

La veille, le dirigeant conservateur s'était pourtant mis d'accord avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen pour que Londres et Bruxelles intensifient leurs négociations. Le Royaume-Uni et l'Union européenne restent dans l'impasse à l'issu d'une neuvième session de discussions, malgré un timing de plus en plus serré. Boris Johnson a en effet fixé au prochain sommet européen du 15 octobre la date butoir pour qu'un accord soit trouvé et puisse être mis en application d'ici à la fin de l'année, quand les Européens se laissent jusqu'à la fin du mois.

Le Premier ministre britannique estime encore possible que les deux parties parviennent à un compromis, mais a cependant souligné qu'il restait "différents problèmes à régler". "L'Union européenne doit comprendre que nous sommes tout à fait sérieux sur la nécessité de contrôler nos propres lois et nos propres règlementations", a-t-il prévenu, se montrant ferme notamment sur la souveraineté des zones de pêche britanniques, un point d'achoppement récurrent dans les négociations.


France TV Info / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
8454 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Arrestations et canon à eau contre une grande manifestation à Minsk
left
Article précédent Etats-Unis : de retour à la Maison Blanche, Donald Trump retire son masque et appelle les Américains à "sortir"

Les plus commentés

Société " L'invitation de Koffi Olomide au parquet général près la Cour de cassation est une insulte de trop pour notre peuple" (Fayulu)

15.07.2024, 10 commentaires

Société Gims : "J'ai refusé l'offre de Bill Gates de m'utiliser pour vacciner toute la RDC"

17.07.2024, 10 commentaires

Politique UDPS : l’éclatement, une question d’heures

15.07.2024, 9 commentaires

Economie Commerce extérieur : des véhicules transportant du poisson à destination de la RDC bloqués en Ouganda

17.07.2024, 7 commentaires


Ils nous font confiance