mediacongo.net - Actualités - Le point sur la pandémie de Covid-19 dans le monde : bond « préoccupant » des cas en Allemagne, état d’urgence sanitaire prolongé au Maroc



Retour Monde

Le point sur la pandémie de Covid-19 dans le monde : bond « préoccupant » des cas en Allemagne, état d’urgence sanitaire prolongé au Maroc

Le point sur la pandémie de Covid-19 dans le monde : bond « préoccupant » des cas en Allemagne, état d’urgence sanitaire prolongé au Maroc 2020-10-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/5-11/covid_monde_20_02145.jpg -

Plus de 6 millions de cas ont été officiellement détectés en Europe. La région de Bruxelles a fermé ses bars et ses cafés, tandis que le gouvernement italien rend le port du masque en extérieur obligatoire.

La pandémie due au nouveau coronavirus a fait plus de 1 million de morts dans le monde depuis que le bureau de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles jeudi 8 octobre. Près de 36 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués.

Les Etats-Unis restent le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec plus de 210 000 décès. Suivent le Brésil avec près de 150 000 morts, l’Inde (plus de 100 000 morts), le Mexique (plus de 80 000 morts), et le Royaume-Uni (plus de 40 000 morts).

Le nombre de nouveaux cas quotidiens confirmés de Covid-19 en Allemagne a dépassé mercredi 4 000 pour la première fois depuis début avril, selon les chiffres officiels, au moment où le regain des infections inquiète le gouvernement.

Le ministre de la santé allemand s’est inquiété jeudi de ce bond « préoccupant » des nouvelles infections quotidiennes. « Le nombre d’infections augmente, particulièrement aujourd’hui, dans une ampleur préoccupante », a déclaré Jens Spahn lors d’une conférence de presse, appelant à ne pas « gâcher » le succès de l’Allemagne jusqu’ici dans le combat contre la pandémie, pays proportionnellement moins touché que ses voisins.

Un tribunal de Madrid rejette les mesures de confinement partiel

Un tribunal de Madrid a rejeté jeudi le bouclage partiel de la capitale espagnole et de neuf communes voisines imposé par les autorités pour tenter de freiner la deuxième vague de Covid-19. La justice « a rejeté la ratification [des mesures], car elles nuisaient aux droits et libertés fondamentales » des 4,5 millions d’habitants concernés par ce bouclage partiel entré en vigueur vendredi soir, a rapporté le tribunal dans un communiqué.

Nouvelles restrictions en Europe

Plus de 6 millions de cas de Covid-19 ont été officiellement détectés en Europe depuis l’apparition de la maladie en janvier dans la région, selon un bilan effectué par l’AFP à partir de sources officielles mercredi après-midi.

La Belgique a annoncé mercredi la fermeture des bars et cafés sur tout le territoire de la région de Bruxelles pour endiguer la propagation du virus, qui s’accélère dans la capitale belge. Cette mesure sera effective dès jeudi, pour un mois, jusqu’au 8 novembre. La consommation d’alcool dans l’espace public est par ailleurs interdite dans les 19 communes de la région, a précisé une porte-parole de l’exécutif régional. Les restaurants peuvent rester ouverts.

En Italie, le gouvernement a annoncé mercredi qu’il rendait le port du masque en extérieur obligatoire, les récalcitrants s’exposant à une amende qui pourra atteindre 1 000 euros. Une annonce qui survient alors que le pays prolonge son état d’urgence jusqu’au 31 janvier, afin de lutter contre la résurgence de l’épidémie.

Le port du masque dans les espaces publics sera obligatoire dans toute la Pologne à partir de samedi, a déclaré jeudi le premier ministre polonais, en raison d’une hausse record des contaminations. « Nous avons 30 % de contaminations de plus comparé à la veille, ce qui veut dire que, suivant cette dynamique, le nombre de contaminations risque de doubler tous les trois jours », a déclaré Mateusz Morawiecki. Il a souligné cependant qu’il n’y avait pas « pour le moment de nécessité de confiner la Pologne, comme au printemps ».

La Croatie appelle à la discipline après avoir recensé un nouveau record de contaminations. Certains minimisent les effets du Covid-19, ce qui a pour résultat le « non-respect des mesures de protection, des comportements irresponsables, qui mettent en danger à la fois la santé et l’économie », a déclaré le premier ministre, Andrej Plenkovic, lors d’une réunion de son gouvernement. « L’économie doit continuer de tourner (…) mais pour nous en assurer, la responsabilité individuelle et la discipline de chaque citoyen sont primordiales. »

Le Maroc prolonge d’un mois l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé jeudi de prolonger d’un mois l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis la mi-mars pour faire face à la pandémie de Covid-19, a annoncé l’agence Maghreb Arabe Presse (MAP). Cette nouvelle extension prolonge les pouvoirs spéciaux délégués au ministère de l’intérieur et elle vise à permettre l’adoption de mesures d’urgence ponctuelles destinées à contenir la contagion.

Avec plus de 2 000 nouveaux cas quotidiens ces derniers jours, la situation épidémiologique alimente l’inquiétude dans ce pays de 35 millions d’habitants, secoué par les conséquences économiques de la crise sanitaire. Le dernier bilan officiel dénombre un total de 140 024 cas de contamination, dont 2 439 décès.

Cinq millions de personnes contaminées au Brésil

Le Brésil a recensé mardi plus de 5 millions de personnes contaminées par le nouveau coronavirus et déplore presque 150 000 morts, alors que le pays enregistre une décrue de la pandémie.

Avec plus de 31 500 nouveaux cas ces dernières vingt-quatre heures, selon le ministère de la santé, le pays de 212 millions d’habitants a déploré 734 nouveaux décès en une journée, portant le total depuis le début de l’épidémie à 148 228 morts.

L’UE passe contrat aux Etats-Unis pour 500 000 doses de remdesivir

La Commission européenne a annoncé jeudi avoir conclu un accord avec le groupe pharmaceutique américain Gilead pour la fourniture de 500 000 doses de remdesivir, un antiviral autorisé dans l’Union européenne (UE) pour traiter les malades du Covid-19. « Grâce à nos marchés publics communs, nous donnons aux pays européens les moyens d’unir leurs forces et d’avoir accès aux équipements et aux médicaments essentiels », a annoncé la commissaire à la santé, Stella Kyriakides, dans un communiqué.

Le groupe Gilead produit le Veklury, la marque du remdesivir. Tous les pays de l’UE, les pays membres de l’Espace économique européen, le Royaume-Uni et six pays candidats (Albanie, Macédoine du Nord, Monténégro, Serbie, Kosovo et Bosnie-Herzégovine) bénéficient de ces achats.


Le Monde / MCP, via mediacongo.net
758 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Covid-19: la ville de Moscou ordonne ses premières restrictions sanitaires depuis l’été
AUTOUR DU SUJET

Covid-19: la pandémie à fait à ce jour 965.760 morts sur 31, 3 millions de cas et 21,3...

Monde ..,