mediacongo.net - Actualités - L’Etat s’apprête à débloquer 7,4 millions USD pour l’expropriation foncière en vue de moderniser le poste frontalier à Goma



Retour Economie

L’Etat s’apprête à débloquer 7,4 millions USD pour l’expropriation foncière en vue de moderniser le poste frontalier à Goma

L’Etat s’apprête à débloquer 7,4 millions USD pour l’expropriation foncière en vue de moderniser le poste frontalier à Goma 2020-10-17
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/12-18/frontiere_rdc_rwanda_20_01.jpg -

Le Gouvernement s’apprête à débloquer 7,4 millions USD pour financer l’expropriation foncière en vue de lancer les travaux de modernisation du terminal frontalier de Goma, lequel projet s’inscrit dans le cadre de la Facilitation du commerce dans les Grands-Lacs.

Le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi a, au cours de la 53ème réunion du Conseil des ministres tenue le vendredi 17 octobre 2020, chargé le premier ministre de réunir tous les ministres membres du Comité de pilotage pour lancer le processus d’indemnisation des populations riveraines. Ce qui permettra le début des travaux de modernisation de ce poste frontalier avant la fin de cette année.

En effet, lors de son récent séjour de travail à Goma (au Nord-Kivu), le président de la République a enregistré, de diverses couches de la société, la demande insistante de moderniser les terminaux frontaliers douaniers (à la Petite Barrière) entre la République du Rwanda et la RDC.

Le chef de l’Etat a fait remarquer que de l’autre côté, le Rwanda qui a déjà bénéficié de ce financement, a construit un poste frontalier moderne grâce au financement de la Banque mondiale au titre du Projet de facilitation du commerce dans les Grands-Lacs qui a fait l’objet de l’accord conclu le 27 octobre 2015.

Ce Projet a comme objectif, la facilitation du commerce frontalier en vue d’augmenter la capacité de commerce tout en diminuant les coûts rencontrés par les petits commerçants et les femmes à des endroits bien identifiés et, partant, arriver à la réduction de la pauvreté.

« Du côté congolais, les travaux seraient suspendus au paiement des indemnisations des populations riveraines pour expropriation de leurs propriétés concernées par les travaux et cela à hauteur d’un budget estimé à 7,4 millions de dollars américains », a malheureusement constaté le chef de l’Etat.

La petite barrière est un poste frontière entre Goma (RDC) et Rubavu (Rwanda), réservé au passage des piétons (habitants de la région), motos, vélos chargés à bloc de provisions, taxis. Plus de 20 000 personnes y transitent chaque jour, dans un sens comme dans l’autre.

Le lieu fourmille de vie, les Congolais viennent s’approvisionner en fruits, légumes, viandes, bières et limonades de la Bralirwa ; les Rwandais en poissons notamment (tilapia et capitaine du lac Albert). C’est un lieu de troc en tout genre, d’approvisionnement et de stockage.

Le petit commerce transfrontalier des produits vivriers est une source principale de revenus pour un nombre important de résidants des deux villes : pour 48 % des commerçants (nationalités confondues), ce petit commerce est le principal moyen de subsistance du ménage.

Au niveau des populations des deux villes frontalières, au moins 22 000 personnes vivent de ce commerce, dont des femmes en grande partie.

Il existe une forte interdépendance commerciale entre les deux villes : cette interdépendance est illustrée par le volume et la variété importante des produits vivriers consommés dans les deux villes qui proviennent du pays voisin.

Durant les périodes d’insécurité touchant l’Est de la RDC, l’approvisionnement des deux villes en vivres en provenance de l’intérieur de la province du Nord Kivu est bloqué et les prix des produits connaissent une forte hausse.

Nadine Fula
Zoom Eco / MCP, via mediacongo.net
1242 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 18.10.2020 à 12:18

CONGOLAIS NOS PRIORITES SONT :1/Six millions de congolais des "déplacés internes", qui meurent de maladie et de faim dans les forêts de l’Ituri et Kivu, avec des bébés et des milliers d’enfants mineurs non accompagnés 2/ NOS 10 Milliards DE DOLLARS SONT ABANDONNES à l'Uganda 3./ l'Angola QUI VOLE des millions de barils par jour DE NOTRE PETROLE/SI TSHILOMBO ose réclamer ces deux pays le chassent du pouvoir 4/ NOS 160 millions de dollars COOPES dans BUKANGA LONZO BIS,sans appel d'offres Contre RETROCOMISSIONS au MINAGRI coin 3Ojuin-BATETELA

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Trafic RDC- Rwanda : les autorités de deux provinces voisines s’accordent de l’accès sur le...

Provinces ..,

Vers l’allègement des conditions de traversée des frontières entre le Sud-Kivu et le Rwanda

Provinces ..,

Fin des mesures de l'état d'urgence: la frontière entre la RDC et le Rwanda demeure fermée

Société ..,

Autorisation pour les Congolais bloqués au Rwanda à rejoindre Goma

Diaspora ..,