mediacongo.net - Actualités - L’Agence de prévention et de lutte contre la corruption a déjà lancé 12 invitations pour des dossiers judiciaires et dénonciations de détournement



Retour Société

L’Agence de prévention et de lutte contre la corruption a déjà lancé 12 invitations pour des dossiers judiciaires et dénonciations de détournement

L’Agence de prévention et de lutte contre la corruption a déjà lancé 12 invitations pour des dossiers judiciaires et dénonciations de détournement 2020-10-17
Economie
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/12-18/kikangala_ghislain_APNAC_RDC_20_0.jpg -

Lors de sa prise de parole ce samedi 17 octobre 2020 au cours d’un séminaire organisé par le Réseau des parlementaires Africains contre la corruption (APNAC) à Kinshasa, Ghislain Kikangala, coordonnateur de l’agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC) a repris l’examen et le traitement de l’ensemble des dossiers laissés par l’équipe du Professeur Luzolo Bambi, alors conseiller de l’ancien Chef de l’État en charge de lutte contre la corruption.

Tout en indiquant que les animateurs de l’ALPC n’ont jusque-là que près de 3 mois travail à compter de la date de leur prise des fonctions au mois de juillet dernier, Ghislain Kikangala a, cependant, noté l’essentiel des dossiers enregistrés par cette structure, entre autres :

  • 12 Dénonciations pour détournement dont 7 invitations lancées
  • 26 Dossiers judiciaires dont 5 invitations lancées
  • Dans cette foulée, le coordonnateur Kikangala se dit convaincu qu’il existe un lien entre la lutte contre la corruption et l’assaisonnement du climat des affaires pour lequel s’est engagée la République démocratique du Congo afin « d’attirer plus d’investissements privés et d’atteindre ainsi la croissance économique, facteur indissociable au développement ».

« Autant le mal est profond et les objectifs à atteindre sont grands, autant notre détermination et notre engagement à lutter contre le fléau de la corruption demeurent indéfectibles. La lutte contre la corruption s’avère être à ce jour l’une des solutions idoines pour un assainissement du climat des affaires en RDC », a-t-il précisé.


Ghislain Kikangala, coordonnateur de l’agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC)

De noter que l’Agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC), créée le 17 mars 2020 par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est l’autorité nationale de référence en matière de lutte contre la corruption en RD Congo.

L’APLC dans sa mission, coordonne tous les services et organismes publics en charge de la lutte contre la corruption, le blanchiment des capitaux, la criminalité organisée et les infractions y assimilées.

Emery Yakamua
Actu 30 / MCP, via mediacongo.net
1273 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 18.10.2020 à 12:17

CONGOLAIS NOS PRIORITES SONT :1/Six millions de congolais des "déplacés internes", qui meurent de maladie et de faim dans les forêts de l’Ituri et Kivu, avec des bébés et des milliers d’enfants mineurs non accompagnés 2/ NOS 10 Milliards DE DOLLARS SONT ABANDONNES à l'Uganda 3./ l'Angola QUI VOLE des millions de barils par jour DE NOTRE PETROLE/SI TSHILOMBO ose réclamer ces deux pays le chassent du pouvoir 4/ NOS 160 millions de dollars COOPES dans BUKANGA LONZO BIS,sans appel d'offres Contre RETROCOMISSIONS au MINAGRI coin 3Ojuin-BATETELA

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Corruption: Et si le procès des 100 Jours n’était que de la « poudre aux yeux » ? (OPINION)

Société ..,

France : Nicolas Sarkozy mis en examen

Monde ..,

Détournement présumé de fonds au CNSA : le dossier désormais transmis à la police judiciaire...

Economie ..,

Un système de corruption peu à peu révélé au grand jour au Vatican

Religion ..,