Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Politique

La prestation de serment de trois juges étant prévue ce mercredi au Palais du peuple : Que va faire le tandem Mabunda-Thambwe ?

2020-10-20
20.10.2020
2020-10-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/19-25/mabunda_jeannine_et_thambwe_mwamba_alexis_20_01.jpg -

Jeannine Mabunda et Alexis Thambwe Mwamba, respectivement présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat

Les deux présidents des Bureaux du Parlement vont-ils boycotter cette cérémonie ou seront-ils être présents ?

Les trois juges récemment nommés par ordonnance présidentielle du 17 juillet dernierà la Cour constitutionnelle prêtent serment ce mercredi 21 octobre au Palais du peuple. L'annonce a été faite hier lundi par le Protocole du Président de la République qui a publié le programme officiel de la cérémonie de prestation de serment des membres de la Haute Cour dont une copie a atterri à la rédaction de Forum des As.

Au-delà de la polémique ambiante autour de l'ordonnance sus-évoquée, Le chef de l'Etat persiste et signe que la prestation de serment de trois nouveaux magistrats nommés à la Cour constitutionnelle aura bel et bien lieu. A preuve, le communiqué officiel du protocole du Président de la République " à diffuser en boucles à la radio et à la télévision ". Sans doute pour que personne n'en ignore.

Et pour ne pas faire les choses à moitié, le cabinet du Chef de l'Etat a adressé des invitations officielles aux présidents à tous les chefs de corps dont les présidents des deux chambres du Parlement.

" Honorables Madame et Monsieur les Présidents, par la présente, j'ai l'honneur de vous informer qu'en exécution de la décision du Conseil des ministres du 16/10/2020, la Direction du Protocole du Chef de l'Etat a retenu le jour et la date de ce mercredi 21 octobre 2020 à 11heures précises pour la prestation de serment de nouveaux membres de la Cour Constitutionnelle nommés par ordonnance n°20/116 du 17 juillet 2020 dont copie en annexe. "

Ce n'est pas tout. Pour accueillir cette manif, le Chef de l'Etat instruit les speakers du Sénat et de l'Assemblée nationale de " prendre toutes les dispositions nécessaires pour que soit disponibilisée la salle de Congrès du Palais du Peuple qui abritera la cérémonie de prestation de serment ici visée. "

L'ENIGME ATM-MABUNDA

Cependant, la vraie question est celle de savoir si les bureaux des deux chambres du Parlement seront présents à cette solennité quand on sait que Mabunda et Thambwe ont dit et redit leur réserve et l'ont exprimé à haute et intelligible voix au Chef de l'Etat la semaine dernière. On rappelle que Jeanine Mabunda et Alexis Thambwe Mwamba ont clairement dit qu'ils tenaient au " respect des textes ". Une manière pour eux de signifier au premier citoyen rd congolais que ladite ordonnance n'a pas respecté la Constitution et la loi organique portant organisation, fonctionnement et compétences de la Cour Constitutionnelle.

Leur absence serait d'autant plus retentissante que la cérémonie de prestation de serment est prévue au Palais du Peuple, siège du Parlement.
Dans la même veine, l'autre question et non de moindre, est de savoir si le Premier ministre, issu du FCC, sera de la partie. Sylvestre Ilunga Ilunkamba à qui Félix Tshisekedi a demandé de mettre matériellement en scène la prestation de serment de trois nouveaux juges de la Cour constitutionnelle.

Pour le Président de la République, il s'agira de conclure ce qu'il a entrepris, lui qui est conforté dans sa logique par l'impérium, les avis et positions des hauts magistrats en fonction, des professeurs de droit soutenant les thèses du pouvoir face à l'ordonnance présidentielle du 17 juillet portant nomination des juges constitutionnels.

Au Parti du peuple pour la démocratie et la reconstruction (PPRD), on ne décolère pas. Par la voix de Ferdinand Kambere, Secrétaire permanent adjoint, ce parti-phare du FCC a reconnu, hier lundi 19 octobre, avoir interdit au Premier ministre d'exécuter l'ordre de Félix Tshisekedi conformément à l'article 28 de la Constitution qui stipule que "Nul n'est tenu d'exécuter un ordre manifestement illégal. Tout individu, tout agent de l'État est délié du devoir d'obéissance lorsque l'ordre reçu constitue une atteinte manifeste au respect des droits de l'homme et des libertés publiques et de bonnes mœurs. La preuve de l'illégalité manifeste de l'ordre incombe à la personne qui refuse de l'exécuter".

Dans un camp comme dans l'autre, on retient son souffle. Mais mercredi, c'est déjà demain. 

Didier Kebongo et Rachidi Mabandu
Forum des As / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 17 commentaires
8349 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

0 réponse
La reponse est connue non

Réagir

Répondre
@
0 réponse
TSHILOMBO ATTENTION DANGER.tres BIENTOT TA FIN prématurée : Jusqu’en Avril 1997,MOBUTU était entouré de dizaines de conseillers DJALELISTES « va ten guerre » En mai 1997,abandoné par TOUS,il a dû fuir SEUL son villlage NATAL,poursuivi par ses propres FRERES TRIBAUX, équivalents des « bakwa Ntombolo » Certains de ces conseillers ou leurs rejetons – agents doubles – guident THSILOMBO vers sa perte

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Comment peut-on parler du social, pendant que la vie de tout un peuple est en denger créé par les FCC et ces acolytes qui ne veulent pas quitter les mangeoires? Ces analyses qui s'attaquent au Président FATSHI ont manqué leur cible et sont les fruits du manque de vision et de la haine. LE PEUPLE VAINCRA.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Comment peut-on parler du social, pendant que la vie de tout un peuple est en denger créé par les FCC et ces acolytes qui ne veulent pas quitter les mangeoires? Ces analyses qui s'attaquent au Président FATSHI ont manqué leur cible et sont les fruits du manque de vision et de la haine. LE PEUPLE VAINCRA.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Demain nous attendons Ruberwa.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Avez-vous remarqué hier au débat sur Minenbwe ? Mme Mabunda s’est absenté un moment, quand elle revient l’honorable Bofaka du FCC prend la parole pour demander la suspension des débats, il parlait d’une motion d’ordre tandis que la présidence parlait d’une Motion de procédure. À la suite de cela la présidente propose au ministre Ruberwa de revenir le mercredi ce que ce dernier a accepté. Ceci peut vous paraître anodin mais c’est grave car la présidente ne doit en aucun cas pactiser avec ceux de son camps politique durant les débats. Et on nous parle du respect des textes .

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Thambwe et Mabunda sont au service de Kabila et non de la nation.Les connaissant et orgueilleux qu'ils sont à la cité et non à Kingakati,ils attendront jusqu'à minuit les instructions de leur chef de l'Etat.De toutes les façons la prestation de serment et prévu pour demain à 11hOO' heure de Kinshasa.Si Thambwe et Mabunda sèchent cette cérémonie pour obéir aux ordres du Sénateur à vie,ce parlement sera dissout et ils iront partager avec l'Ancien Président les 700000$ lui alloués pour avoir détruit notre pays pendant 18 ans.La bagarre c'est pour bientôt.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
TSHILOMBO ATTENTION DANGER. Jusqu’en Avril 1997,MOBUTU était entouré de dizaines de conseillers DJALELISTES « va ten guerre » En mai 1997,abandoné par TOUS,il a dû fuir SEUL son villlage NATAL,poursuivi par ses propres FRERES TRIBAUX, équivalents des « bakwa Ntombolo » Certains de ces conseillers ou leurs rejetons – agents doubles – guident THSILOMBO vers sa perte

Réagir

Répondre
@
0 réponse
NOUS CONGOLAIS!! SONGI SONGI TI WAPI!! ILS SONT DE RESPONSABLES, ILS ONT L'OBLIGATION DE PARTICIPER, ILS SONT INVITES, SINON ILS DELEGUENT LES AUTRES MEMBRES DU BUREAU!! LE CSM A DECLARE QUE: LE PRESIDENT N'A PAS VIOLE LA LOI. Mr ALEX TM A DECLARE QUE LE PRESIDENT N'A PAS VIOLE LA LOI, MAIS PAR CONTRE IL DOIT RESPECTER LE TEXTE!! LEQUEL!!! C'EST A NIVEAU QUE SE TROUVE LE PROBLEME! OR, AUCUN TEXTE NE PEUT ÊTRE AU DESSUS DE LA CONSTITUTION, DONC LE PRESIDENT N'A PAS VIOLE LA CONSTITUTION! ILS PRÊTERONT SERMENT!!! BOTIKA BI KOMA KOMA!!! C'EST NOTRE PAYS!!!

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Mercredi c'est demain. Ekoyinda. Qui vivra verra. Demain nous déterminera la vraie face de la grande coalition FCC-CACH. Nous verrons si les PPRDiens auront le courage d'exprimer leur désapprobation à la face du monde.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Mercredi c'est déjà demain papa. Attendons voir pour savoir qui dirige. prendre cette décision ne signifie pas que c'est Fatshi qui dirige. cette décision là est là juste pour le protèger et tricher en 2023. C'est juste sa protection. Attendons le retour du PPRD dans 4 matins.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Beaucoup des gens pensaient que Félix est un marionnette, là il est entrain de démontrer que celui qui a l'imperium. Honte aux gens de Lamuka, si les magistrats nommés n'avaient pas prêter ils auraient crié pour dire que ce Kabila qui dirige, si réellement Kabila dirigé qu'il s'oppose alors à l'organisation de cette cérémonie, bande de racaille.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
SUITE :les 800 conseillers "stratégiques", "hauts", "spéciaux" et autres "tribaux" ne peuvent pas dire à TSHILOMBO que cela est aberration ET GABEGIE FINANCIERE ;? Et aussi que le FMI,les ambassadeurs aux alures de soumission, fonts des RAPPORTS PERCUTANTS et pas tendre vers leurs pays et institutions respectives.. ?

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Pendant que les réserves de CHANGE fondent, que DES MILLIONS D’ ELEVES N 'ETUDIENT PAS suite aux grèves des enseignants NON PAYES et que grèves de professeurs, médecins, infirmiers fusent de partout,QUE LES FARDC AUX FRONTS sont sous alimentés et non payès , on invite à KINSHASA pour une cérémonie conflictuelle DE TROIS HEURES, 26 gouverneurs de provinces ( et leurs harems et suites) et des présidents d'assemblées provinciales( idem ) :les 800 conseillers "stratégiques", "hauts", "spéciaux" et autres "tribaux" ne peuvent pas dire à TSHILOMBO que cela est aberration ET GABEGIE FINANCIERE ;? Et aussi ue le FMI,les ambassadeurs aux alures de soumission, fonts des...

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Mercredi choc. Tshilombo revers sur revers....un type san vision, ni programme....au lieu de parler du social, Trichekedi se concentre sur le positionnement des Luba dans tous les postes....mawa! Lobi mokolo moko akolela.....le schema Mali en route! Ce serment peut se faire sous les arbres de la 10e rue Limete ou chez Ma Marthe. Pantin Elilingi ya pamba, Antonov

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Quelle expression faciale Tambwe Mwamba? quel horreur?

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Sur cette photo, le président du Sénat n’apprécie pas les odeurs autour de lui.

Réagir

Répondre
@
right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent Quel regard pour les femmes dans les partis politiques ?

Les plus commentés

Politique Situation sécuritaire: "La solution à la crise à l'Est, c'est avoir un nouveau président" (Franck Diongo)

26.09.2022, 25 commentaires

Politique Olive Lembe sur Joseph Kabila : « Mon mari est le savant politicien Congolais »

27.09.2022, 17 commentaires

Politique « C’est le Rwanda et l’Ouganda qui soutiennent les milices, il faut les condamner » (Herman Cohen)

27.09.2022, 16 commentaires

Diaspora Incursion rwandaise en RDC : après New-York, Félix Tshisekedi a sollicité le soutien de la diaspora congolaise à Bruxelles !

29.09.2022, 15 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance