mediacongo.net - Actualités - Covid-19 : l’ex-première ministre belge Sophie Wilmès admise en soins intensifs



Retour Monde

Covid-19 : l’ex-première ministre belge Sophie Wilmès admise en soins intensifs

Covid-19 : l’ex-première ministre belge Sophie Wilmès admise en soins intensifs 2020-10-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/19-25/wilmesophie.jpg -

Devenue ministre des affaires étrangères au début du mois, elle avait été testée positive samedi, après une probable contamination au sein de sa famille.

 

L’ex-première ministre belge Sophie Wilmès a été admise en soins intensifs dans un hôpital de Bruxelles, jeudi 22 octobre. Agée de 45 ans, cette libérale est ministre des affaires étrangères dans la nouvelle coalition dirigée par Alexander De Croo, qui lui a succédé le 1er octobre. Elle avait annoncé, samedi 17 octobre, sur Twitter, avoir été testée positive au Covid-19 après une contamination « probablement survenue au sein de [s]on cercle familial ».

Selon son entourage, elle est consciente, son état de santé est stable et ne doit pas susciter d’inquiétude. Elle aurait été transférée à l’hôpital à titre préventif.

Plusieurs responsables politiques de premier rang ont déjà dû se mettre en quarantaine dans le pays, confronté à une deuxième vague de l’épidémie. Le royaume a recensé, jeudi, plus de de 3 000 patients hospitalisés, avec désormais 300 admissions chaque jour. Le nombre moyen quotidien des contaminations approche 10 000, soit une hausse de 75 % en une semaine. Le nombre moyen de décès quotidiens est de 33 (+ 13,4 %). La situation devient critique dans certains hôpitaux, dont ceux de Liège, qui doivent transférer des patients vers d’autres provinces.

« Le reconfinement est le seul outil »

Une nouvelle réunion ministérielle est convoquée vendredi 23 octobre. Les autorités tentent d’éviter un retour à un confinement complet et veulent notamment maintenir à tout prix les écoles ouvertes. Divers experts jugent toutefois que seul un arrêt complet des activités et des contacts sociaux permettrait d’endiguer cette deuxième vague.

« Il est encore trop tôt pour voir l’impact des mesures qui ont débuté lundi. On analyse les chiffres et, dans tous les cas, on essaie d’éviter un reconfinement », a toutefois affirmé, jeudi matin, à la RTBF, la ministre de l’intérieur, Annelies Verlinden.

« Le reconfinement est le seul outil. On ne doit plus se poser la question de ce qui doit être fermé. On doit se poser la question de ce qu’on laisse ouvert », avait réagi la veille le virologue Emmanuel André, ancien porte-parole du groupe de lutte contre le Covid-19. Il estime que « le pays va droit dans le mur ».

Les hésitations du gouvernement sont aussi liées au fait que l’endettement du royaume progresse fortement : il a dépassé pour la première fois 500 milliards d’euros, soit plus de 115 % de son produit intérieur brut. Les autorités tentent donc d’élaborer un scénario qui préserverait en partie l’activité économique.


Le Monde / MCP, via mediacongo.net
564 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : France: Malgré la vaccination, la circulation du virus chez les plus de 75 ans reste élevée