Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Culture

Affaire Saï-Saï : les comédiens congolais s’en remettent à Kimbuta !

2015-02-20
20.02.2015 , Kinshasa
Culture
2015-02-20
Une délégation des artistes comédiens congolais s’est rendue  cette semaine au cabinet du gouverneur de la Ville, André Kimbuta, pour solliciter l’autorisation d’une marche de soutien à leur collègue Fiston Mafinga dit Sai Sai, en détention préventive au Centre Pénitentiaire et de Rééducation de Kinshasa, ex-prison centrale de Makala.

En l’absence de l’autorité urbaine, les figures emblématiques du théâtre en RDC ont été reçues par son Conseiller politique et en communication. Les artistes sont rentrés satisfaits au terme de leur entretien avec le collaborateur du Gouverneur de la Ville de Kinshasa.

La délégation a été constituée de quelques leaders de troupes théâtrales évoluant à Kinshasa, notamment le doyen Masumu Debrindet, Elombe Sukari, Kwedy Mayimputu et Ngalufar.

Pour eux, la marche sera organisée en vue de déposer un mémorandum auprès du ministre de la Justice, en rapport avec l’affaire Sai Sai.  Rappelons que le jeune comédien a été cité dans une affaire de viol sur mineure. Il se serait abusé d’une fille âgée de 16 ans, en compagnie de trois de ses amis, dans un tunnel à Bandalungwa. Une accusation rejetée par ses proches, qui dénoncent une cabale contre un artiste en vogue.

C’est depuis le 31 janvier dernier que Sai Sai a été transféré au pavillon 11, au CPRK, où il est incarcéré sans être présenté et attendu par le juge. ‘‘Nous fustigeons le fait que Sai-Sai soit détenu à Makala depuis trois semaines, alors que toutes les pièces du dossier sont déjà en possession du Ministère public. Nous voulons que la justice organise le procès, afin notre collègue soit jugé et qu’il connaisse la sentence. Qu’il soit condamné, si et seulement si, il a réellement violé. Ou alors, qu’il soit libéré s’il s’avère qu’il est innocent dans cette affaire. Donc, la justice doit vraiment faire son travail’’, a déclaré Faustin Elombe Sukari, patron du groupe SIMBA.

C’est vous qui le dites : 0 commentaire
8375 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Le ministre Banza sensibilise les congolais à l’importance de la langue maternelle
left
Article précédent Un des survivants de l’African Jazz : Petit Pierre témoigne sur le Feu Jamais Kolonga

Les plus commentés

Politique Publication du calendrier électoral : "Ces élections auront lieu dans les temps voulus par les législateurs" (Lambert Mende)

26.11.2022, 14 commentaires

Provinces Nord-Kivu : zone tampon ou balkanisation de fait du pays

25.11.2022, 11 commentaires

Politique Menaces de balkanisation de la RDC : Bernadette Tokwaulu tire la sonnette d'alarme et interpelle Félix Tshisekedi

25.11.2022, 9 commentaires

Afrique Résolutions du mini-sommet de Luanda : « Avec la partie rwandaise, le respect de la parole donnée n’a jamais été au rendez-vous » (Christophe Lutundula)

25.11.2022, 9 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance