mediacongo.net - Actualités - Budgets 2020 et 2021, chute libre et baisse sensible



Retour Economie

Budgets 2020 et 2021, chute libre et baisse sensible

Budgets 2020 et 2021, chute libre et baisse sensible 2020-10-27
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/26-31/mayo_jean_baudouin_20_00.jpg -

Jean Baudouin Mayo, ministre du Budget

Au cours du 53ème conseil des ministres tenu le vendredi dernier, le vice-premier ministre en charge du Budget, Jean-Baudouin Mayo a proposé le projet de Loi des Finances 2021. Ce budget est présenté en équilibre, en recettes et en dépenses à hauteur de CDF 14.247,5 milliards, soit 6,8 milliards de dollars américains.

Étant déjà adopté par le gouvernement, ce budget sera transmisis au parlement pour le vote. Le budget 2021 a été élaboré avec le FMI dans la perspective d’un programme formel. A titre de rappel, le président Félix Tshisekedi sollicite depuis son arrivée au pouvoir en janvier 2020, l’appui des institutions de Bretton Woods pour faire face à de nombreux challenges. Mais, la coopération entre le FMI, la Banque mondiale et la RDC, est toujours assortie des conditionalités. C’est pourquoi le FMI exige entre autres, un budget réaliste depuis 2020.

Un collectif budgétaire pour l’exercice 2020

Prévu pour 11 milliards de $ en 2020, le budget a connu une chute libre. Il est sensiblement revu à la baisse; à peine 5,8 milliards de $, un peu plus de la moitié à atteindre par ailleurs dans deux mois. On vous épargne des contingences qui ont émaillé le budget 2020. Unique constat : échec !

Un coup dur et fatal pour la RDC

Le pays subit un choc à cause d’une économie mondiale anesthésiée par le covid-19. Certes, la RDC est totalement tributaire de ses exportations des matières premières à l’état brut. Elle n’a aucune capacité de résilience face aux chocs exogènes. Les effets de la pandémie sont venus achever une économie congolaise déjà exangue depuis des années. Cependant, au-delà de la crise internationale, la RDC fait face à la sempiternelle question de gouvernance.

Un sentiment de honte et de révolte

Une baisse drastique de deux exercices budgétaires successifs, devrait révolter les décideurs. Une honte car, les différentes promesses du gouvernement, ne seront tenues au regard de l’amoindrissement des recettes. Le budget 2020 a connu une réduction de presque 50%. Celui de 2021 baissera de 43% par rapport à l’exercice précédent.

Difficile donc de sortir du bourbier lorsqu’on sait que l’essentiel du budget est consacré à la rémunération du personnel de l’État.

Que faire pour sortir de l’enfer?

L’économie a ses normes et ses principes. Y déroger est suicidaire. Il n’y a pas une façon congolaise de faire l’économie qui soit exceptionnelle à celle des pays stables.

Gaby Kuba Bekanga
Ouragan FM / MCP, via mediacongo.net
660 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

La suspension du Conseil des ministres matérialise la crise FCC-CACH

Politique ..,

Pas de conseil de ministre : Félix Tshisekedi s’adresse à la nation ce vendredi

Politique ..,

Prestation de serment de nouveaux juges à la Cour constitutionnelle : le Premier ministre...

Politique ..,

Conseil des ministres : pour Félix Tshisekedi, l’avenir du Congo passe par les routes

Economie ..,