mediacongo.net - Actualités - Rutshuru : sur appel de la Lucha, des activités paralysées pendant 2 jours à Nyamilima pour décrier notamment l’activisme des groupes armés



Retour Provinces

Rutshuru : sur appel de la Lucha, des activités paralysées pendant 2 jours à Nyamilima pour décrier notamment l’activisme des groupes armés

Rutshuru : sur appel de la Lucha, des activités paralysées pendant 2 jours à Nyamilima pour décrier notamment l’activisme des groupes armés 2020-10-31
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/26-31/lucha_rutshuru_manif__20_00.jpg -

Paralysie des activités socio-économiques ce samedi, 31 octobre 2020 à Nyamilima, 40 km de Kiwanja sur la route Ishasha, en groupement de Binza, territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement Lucha y a organisé des manifestations de deux jours paralysant les activités.

Ces manifestations de la Lucha Nyamilima ont commencé vendredi et se sont poursuivies ce samedi.

Selon des sources de la Société Civile à Nyamilima, ce mouvement citoyen s’insurge, entre autres, contre la perception des taxes illégales par des groupes armés Nyatura Katurebe et maimai Magumu, dans les champs autour de Nyamilima ainsi que la prédation des cultures par des éléphants venant du Parc National des Virunga. Pourtant l’ICCN a construit une clôture électrique à la bordure du parc national des Virunga, dans cette partie du territoire de Rutshuru, pour empêcher les animaux sauvages à venir brouter dans les champs des paysans.

Ces militants de la LUCHA souhaitent également obtenir de l’ICCN un feedback sur les recommandations qui avaient été émises lors de la démarcation des limites du parc national des Virunga en groupement de Binza, ajoute la Société Civile locale.

Pour la journée de vendredi, ces jeunes de la LUCHA ont fait un sit-in devant bureau du fonctionnaire délégué du Gouverneur de province à Nyamilima sans faire des casses, témoigne un habitant. Et ce samedi matin, ces manifestations se sont poursuivies.

Selon un habitant de Nyamilima, d’autres jeunes se sont invités dans ces manifestations de la LUCHA brulant des pneus dans l’enceinte de l’école primaire Nyamilima.

Cette situation a alors paralysé les activités au sein de cet établissement scolaire affectant directement les autres écoles de la place.

Les boutiques sont également restées fermées ce samedi dans cette partie de Rutshuru, affirme-t-on à Nyamilima.

Faustin Tawite, depuis Rutshuru
MEDIA CONGO PRESS / Punelle RDC
425 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Haut-Katanga : un officier de police criminelle Parmi les criminels qui ont tiré sur un cambiste à Lubumbashi.
AUTOUR DU SUJET

Nord-Kivu: à Beni, le Gouverneur Kasivita exhorte les habitants à toujours faire confiance en...

Provinces ..,

Beni : « Nous repartons quand-même avec les larmes aux yeux, et les cœurs saignent» (Cenco et...

Provinces ..,

Beni: la PNC annonce des enquêtes pour retrouver les auteurs de la mort d’un policier dans...

Provinces ..,

Goma : une marche des enseignants projetée ce mercredi pour exiger la reprise des cours

Provinces ..,