mediacongo.net - Actualités - Bukavu: des écoles publiques bafouent l’Arrêté du Gouverneur fixant les frais scolaires



Retour Provinces

Bukavu: des écoles publiques bafouent l’Arrêté du Gouverneur fixant les frais scolaires

Bukavu: des écoles publiques bafouent l’Arrêté du Gouverneur fixant les frais scolaires 2020-11-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/11-novembre/16-20/eleves_primaire_20_000.jpg -

Des écoles secondaires publiques de Bukavu ne se sentent pas concernés par l’Arrêté provincial, fixant les frais scolaires à payer pour les écoles maternelles et secondaires dans la province du Su-Kivu.

C’est du moins ce qu’on peut dire, plus d’une semaine après la signature de ce document par Théo Ngwabidje; transmis même au Directeur provincial de l’ESPT par la Ministre provinciale de tutelle.

Catholiques, protestantes ou officielles, de toutes les écoles consultées par votre La Prunelle RDC Info ce lundi 16 novembre 2020; aucune n’a pris des dispositions en ce qui concerne l’application de cet arrêté, alors qu’elles avaient déjà fixé des frais.

L’Institut Tumaini est une école publique protestante. Pourtant, les élèves assurent ici qu’ils paient bel et bien les frais qui avaient été exigés avant l’arrêté du Gouverneur.

«Nous payons effectivement, mais par catégorie. Moi je paie par exemple 125 dollars par trimestre. Mais il y a ceux qui paient 100, et d’autres 150»; nous dit un élève de 3ème avant que ses collègues confirment qu’ils paient et vont payer autour de 100 dollars chaque trimestre.

Les responsables de cette école n’ont pas voulu répondre à nos questions. Mais un peu plus loin à l’Institut Bahati, une école catholique, le Proviseur confirme que les frais exigés avant l’arrêté du Gouverneur sont payés.

«C’est une convention qui a été prise entre nous et les parents. Nous n’avons jamais grevé depuis le début de l’année. Eux-mêmes avaient besoin que les enseignements se poursuivent.» dit Munyali Salvador.

Dans cette école, tous les élèves paient 55 dollars à ce premier semestre, et paieront respectivement 55 et 45 dollars, au deuxième et au troisième trimestre.

L’Athénée d’Ibanda, une école officielle, n’est pas très loin de cette situation. Même si un responsable affirme sans plus de précision qu’ils vont appliquer l’arrêté du Gouverneur; des élèves indiquent qu’aucune mesure ne leur a été annoncée depuis la prise de cet arrêté par le Gouverneur.

D’ailleurs, nous avons rencontré ici un parent qui venait de payer 50 dollars pour le premier trimestre. Des élèves de 6ème que nous avons rencontré aux environs de 11 heures, nous font remarquer qu’ils n’étudient plus régulièrement.

«Nous sommes ici à l’extérieur depuis 10 heures. Nous n’avons pas d’enseignant depuis le matin. C’est presque comme ça que ça se passe tous les jours, depuis que le Gouverneur a dit que nous allons plutôt payer 50 mille francs par trimestre. C’est nous de 6ème qui sommes pénalisés; puisqu’à l’examen d’Etat on ne saura pas quelle école étudiait régulièrement ou pas.» dit-il.

Plusieurs autres écoles ont préféré ne pas se prononcer sur la mise en application ou non de cet arrêté. C’est comme au Lycée Wima où, même si les élèves continuent à payer les 40 dollars exigés par trimestre; Madame la Proviseure nous a fait savoir ce lundi qu’une réunion des chefs d’établissements catholiques était en cours, pour savoir l’attitude à prendre face à cet arrêté du Gouverneur; qui a fixé les frais à payer dans les écoles maternelles à 10 mille francs congolais par trimestre, ainsi que 40 mille et 50 mille francs par trimestre, respectivement pour les écoles secondaires à options normales ou techniques.

Museza Cikuru (Correspondant au Sud-Kivu)
MEDIA CONGO PRESS / Punelle RDC
964 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : 9ès Jeux de la Francophonie : le représentant du chef de l’État sollicite l’implication de Ngobila pour une « meilleure » organisation
AUTOUR DU SUJET

Sud- Kivu : la société civile dénonce la présence des militaires sur le site minier de Luhihi

Provinces ..,

Sud-Kivu : Inauguration d’une usine de transformation de café à Bukavu

Economie ..,

Fizi: cinq autres combattants du groupe Makanika se rendent à la Monusco à Mikenge

Provinces ..,

Insécurité à Bukavu: des jetons «obligatoires» pour les visiteurs au quartier Nyalukemba

Provinces ..,