mediacongo.net - Actualités - Covid-19 : les campagnes de vaccination reprennent en RDC



Retour Santé

Covid-19 : les campagnes de vaccination reprennent en RDC

Covid-19 : les campagnes de vaccination reprennent en RDC 2020-11-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/11-novembre/16-20/campagnevacinationkin.jpg -

Après plus de six mois de suspension liée à la pandémie de la Covid-19, les campagnes de vaccination ont repris en République démocratique du Congo en octobre.

« En ce moment au Congo, nos priorités concernent la vaccination contre les maladies évitables par la vaccination, qui ont rencontré des épidémies, plus particulièrement la polio», signale le spécialiste en Communication pour le développement (C4D) en appui à la lutte contre la polio au sein de l’UNICEF en RDC, Jacob Serge Akono Amvam.

Ces campagnes de vaccination sont d’autant plus importantes que la dernière épidémie de rougeole ayant frappé le pays a pris fin au mois d’août après avoir causé la mort de 4.189 enfants. Des morts qui auraient pu être évitées par une simple vaccination.

Priorité à la vaccination contre la polio

« En ce qui concerne la polio nous avons quatre provinces dans lesquelles des épidémies sont déjà déclarées et où nous comptons riposter : Kinshasa, Mai-Ndombe, Tsoppo et l’Equateur », explique l’expert.

Les campagnes de vaccination contre la polio se font en deux volets. Le premier volet de cette campagne a été mené en trois jours à la mi-octobre, touchant plus de 3.160.118 enfants âgés de 0 à 59 mois, le deuxième à la fin de ce mois.

M. Akono Amvam précise toutefois que la campagne n’a pas pu reprendre dans la province de l’Equateur, qui connait actuellement une épidémie d’Ebola, « au risque d’avoir une forte échelle de contamination ».

« Les campagnes contre la polio se font au porte à porte et les agents vaccinateurs pourraient facilement devenir des vecteurs de maladie à virus Ebola ou en devenir eux-mêmes des victimes », a-t-il expliqué.

Les défis posés par la Covid

En réponse à la pandémie de Covid-19, l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio (GPEI), qui coordonne la lutte contre la polio à travers le monde, a redéfini sa stratégie globale, mettant en « pause » les campagnes de vaccination au printemps 2020.

C’est ainsi que les campagnes de vaccination prévues au mois de mars en RDC ont été suspendues, les acteurs ne disposant pas des moyens pour mener les campagnes « sans aggraver la chaine de contamination de la Covid ».

Manque de matériel de protection et de mobilité, peur et rumeurs
« A ce moment-là, il y avait une conjoncture mondiale en termes de disponibilité du matériel de protection », précise M. Akono Amvam, signalant qu’il n’y avait pas de quantités suffisantes de masques, de matériel désinfectant ou de visières « même pour le personnel de santé ».

Les hôpitaux étaient ouverts, mais les mamans avaient peur se faire contaminer dans les centres de santé

La vaccination routinière aussi a subi des ralentissements du fait que les mouvements étaient restreints pendant la période d'urgence déclarée suite à l’arrivée de la Covid-19.

Les gens avaient peur de se faire contaminer et l’accès aux centres de santé était restreint.

« C’est vrai, les hôpitaux étaient ouverts, mais il y avait un obstacle pour les mamans, à cause de la peur de se faire contaminer dans les centres de santé », explique M. Akono Amvam.

De plus, suite aux déclarations de certains officiels du ministère de la Santé quant à la mise à disposition des Congolais pour conduire des essais d'un éventuel vaccin contre la Covid-19, des rumeurs ont commencé à courir suscitant des suspicions à travers la population.

 


News.un / MCP, via mediacongo.net
1009 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : OMS : baisse du nombre de cas de Covid-19 en Afrique