mediacongo.net - Actualités - Affaire de billets de francs congolais usagés: le chef de la salle de broyage de la BCC Lubumbashi arrêté



Retour Société

Affaire de billets de francs congolais usagés: le chef de la salle de broyage de la BCC Lubumbashi arrêté

Affaire de billets de francs congolais usagés: le chef de la salle de broyage de la BCC Lubumbashi arrêté 2020-11-22
Economie
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/11-novembre/16-20/banque-centrale-congo-lubumbashi-haut-katanga.jpg -

Le chef de la salle de broyage de la Banque centrale du Congo à Lubumbashi a été arrêté vendredi 20 novembre pour détournement des deniers publics. Mais selon l’ONG Justicia Asbl, une dizaine d’autres agents devraient faire l’objet d’une enquête pour le vol en 2019 de sacs de billets de francs congolais usagés destinés normalement à être perforés puis broyés.

Selon une enquête de la Banque centrale du Congo, une dizaine d’agents de la succursale de Lubumbashi doivent être interpellés. Le directeur provincial de la banque centrale succursale de Lubumbashi et des agents seraient impliqués dans le vol. Les images des caméras de surveillance constituent des preuves pour les enquêteurs de la Banque centrale.

Maître Timothée Mbuya de l’ONG Justicia Asbl, basée à Lubumbashi, est surpris de constater que seul le chef de la salle de broyage est inculpé à ce jour. « La plupart des personnes qui ont été citées sont des personnes qui se sont illicitement enrichies, et nous savons qu’il y a parmi eux des gens qui ont beaucoup d’argent placés sur les comptes bancaires ici, et d’autres ont des immeubles en leurs noms, a-t-il souligné. Pour nous, ce sont de choses qui inquiètent et nous demandons que les coupables soient châtiés sévèrement. »

L’affaire s’est déroulée il y a plus d’un an. Des milliards de francs congolais auraient été détournés de l'antenne de Lubumbashi de la Banque centrale du Congo alors qu’ils devaient être détruits ou réinjectés dans le système bancaire. Et à l’époque, le parquet général de Lubumbashi avait classé le dossier sans suite. RFI a sollicité plusieurs fois le parquet mais pour l’heure, il n'a toujours pas répondu.


RFI / MCP, via mediacongo.net
2102 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | 7XFYUTG - posté le 22.11.2020 à 19:33

Anonyme,va raconter tes betises et salades,a ta pauvre mere,ta femme et ts tes enfants idiots quinne savent pas reflechir et penser comme des personnes normales,Arretes d'etaler ta mediocrite,ta haine et ton desequilibre comme c hereditaire toi et tte ta bande de famille de sous especes...

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Msc JKK | 1VVRCUE - posté le 22.11.2020 à 18:32

Toi tu es rfi?cherches tes propres infos

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 22.11.2020 à 18:15

ALERTE NATIONALE Très bientôt l’Angola lance SUR KINSHASA l’opération ciblée ,nom de Code : « ‘Bairro pacificado » = «voisinage pacifié » pour installer au pouvoir en RDC FAUSTIN MUNENE qui de ses 27 ans passés en exil en ANGOLA,sous MOBUTU a comme deuxieme épouse ( et 5 enfants) la propre cousine du Président Angolais João Lourenço Les officiels angolais se méfient des trahisons de TSHILOMBO catalogué par les Services Spéciaux comme « não credível e sem respeito por acordos ou palavra dada » = pas crédible et sans respect des accords ni de parole donnée

Non 10
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Bons du Trésor : le gouvernement de la RDC a levé 551 milliards de CDF en 2020

Economie ..,

Equity Bank devient Equity BCDC avec l’autorisation de la BCC

Economie ..,

Interdiction d’afficher le taux de change : mesure inefficace de lutte contre la dépréciation...

Economie ..,

En RDC, les opérations financières de l’Etat affichent un déficit de 107 milliards CDF en...

Economie ..,