mediacongo.net - Actualités - Consultations présidentielles : le Miss dit ne rien attendre



Retour Politique

Consultations présidentielles : le Miss dit ne rien attendre

Consultations présidentielles : le Miss dit ne rien attendre 2020-11-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/11-novembre/23-29/tshisekedi_felix_consultations_20_016.jpg -

Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la République

Le mouvement exhorte plutôt à une mobilisation visant à mettre fin à plus de vingt années de tueries dans certaines parties du pays dont les provinces de l’Est.

Dans une réaction faite le 23 novembre à la veille de la clôture des consultations menées depuis trois semaines par le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, qui a été précédée, deux jours plus tôt, par le « meeting aérien » des avions de chasse angolais au-dessus de Kinshasa, le Mouvement des indignés de la situation sécuritaire en République démocratique du Congo (Miss-RDC) a dit ne rien attendre « des consultations éparpillées et autres démonstrations des forces ».

Ce mouvement citoyen appelle, par ailleurs, à une mobilisation pour mettre fin à plus de vingt années de tueries dans certaines parties du pays dont les provinces de l’Est. « Mobilisons-nous pour notre sécurisation en vue de mettre fin aux tueries. Il faut nous doter, en urgence, des outils judiciaires contre l’impunité », a indiqué le Miss-RDC, faisant ainsi allusion au Rapport Mapping des Nations unies.

Ce mouvement, rappelle-t-on, contrairement aux députés du caucus Grand Nord-Kivu, qui avait proposé, à l’issue de ces consultations présidentielles, de placer un natif du coin à la tête des opérations Sokola 1, a insisté notamment sur la purge au sein de l’armée ainsi que la mutation des troupes et une table ronde spéciale sur les questions sécuritaires à Goma. Le Miss-RDC a recommandé de placer sur les terrains des militaires non originaires du coin, en envoyant ceux du terroir dans d’autres parties de la RDC ou le remplacement des troupes par les militaires non originaires de l’est du pays. Ces Indignés rappellent au chef de l’Etat ses promesses de campagne dont la mise en place de l’état-major des armées dans l’est du pays, dans la ville de Goma. « Le président Tshisekedi consulte, la Cénco consulte, Kabila consulte... pour le partage du gâteau. Qui consulte pour Minembwe, l’expulsion Karega, le rapport Mapping, les tueries à Beni, Ituri, Itombwe, Rutshuru, Goma,... ? », se sont interrogés ces activistes.

Lucien Dianzenza
Adiac-Congo / MCP, via mediacongo.net
1222 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

DK mbote | 4Z8V7H7 - posté le 25.11.2020 à 15:49

anaonyme | 92D3XD4, si ce que tu dis est vrai, il y a donc péril dans la demeure.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Conscience Nationale | NJT5VCM - posté le 25.11.2020 à 11:30

Il y a de rapports qui sont hors sujets ou tout simplement ces auteurs sont déboussolés de la situation politique réelle actuelle en RDC. Cela est une ignorance coupable quand on sait que les problèmes du pays en général et, de l'Est en particulier ont leurs causes dans les débats actuels initiés par le Chef de L'État.

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | L5NUP4H - posté le 25.11.2020 à 10:05

Félix restera dans ces distractions jusqu'en 2023. Il n'aura jamais le temps de travailler pour le peuple

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 25.11.2020 à 07:56

REPORT de la fin de consultation annoncé BRUSQUEMENT HIER SOIR : LE VRAI MOTIF EST QUE SOUS LE LEADERSHIP DE RAMAPHOSA LES CHEFS D 'ETAT AFRICAINS ont sévèrement réprimandé TSHILOMBO et mis un veto sur son discours, écrit par KITENGE et dont ils lui avaient exigé copie AVANT qu'il ne le lise à la télé: ce discours qualifié par SASSOU de " diatribe pamphlétaire pour diviser " et RAMAPHOSA de gronder " You are not playing on a baby 's toy,you are on the time bomb country continent " TRADUCTION " vous n' êtes pas avec un jouet de bébé, vous êtes sur pays continent bourré de bombes sur le point d’exploser »

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 25.11.2020 à 06:49

Dialogue des Sourds entre Tshilombo et ses consulter lui cherche une majorité mais tout ses interlocuteurs lui parlent de leur préoccupation ,au finish il ne fera que des déçues et lui même déçue sans rien obtenir a part l'humiliation

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Jean-Claude Baende soutient l'Union sacrée de la nation et réclame les élections anticipées

Politique ..,

Conclusion des consultations : Lisanga Bonganga appelle Tshisekedi à suivre les conseils...

Politique ..,

Conclusions des Consultations: Tshisekedi à la croisée des chemins

Politique ..,

Conclusions très attendues des consultations du Palais de la nation : le président Félix...

Politique ..,