mediacongo.net - Actualités - Consultations présidentielles bouclées : les élus appelés à la conscience pour le seul intérêt du peuple



Retour Politique

Consultations présidentielles bouclées : les élus appelés à la conscience pour le seul intérêt du peuple

Consultations présidentielles bouclées : les élus appelés à la conscience pour le seul intérêt du peuple 2020-12-01
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/12-decembre/01-06/deputes_assemblee_nationale_vue_de_profile.jpeg -

La clôture des consultations nationales initiées par le chef de l’État ouvre la voie à une nouvelle dynamique politique. C’est celle de l’Union sacrée de la nation à même de relever les défis socioéconomiques et sécuritaires qui se posent. Pour l’activiste politique Mitch Mitchinini, c’est l’occasion pour les députés nationaux de se racheter aux yeux du peuple. Dans une lettre ouverte aux élus du peuple, cet activiste les appelle à changer l’ordre des choses en se libérant de tous engagements, pactes, serments, accords pour n’avoir à l’esprit qu’un seul intérêt, celui du peuple souverain.

Ci-dessous la lettre ouverte aux honorables députés du peuple congolais : 

Chacun de vous n’est pas sans savoir qu’en vertu de l’article 5 de notre Constitution, la souveraineté nationale appartient au Peuple. Tout pouvoir émane du Peuple qui l’exerce directement par voie de référendum ou d’élections et indirectement par ses représentants.

Vous êtes nos représentants et pourtant lorsque nous regardons vos œuvres, il est manifeste que notre intérêt n’est jamais pris en compte, que nos aspirations n’ont aucune importance, bref, vous observant en aucun cas vous nous représentez, en aucun cas vous n’agissez comme étant nos représentants. C’est une triste réalité.

En fait, vous ne représentez que vous-mêmes, vos propres intérêts ainsi que ceux de votre famille, de vos amis et connaissances et pour finir de vos autorités morales, qui eux aussi poursuivent leurs propres intérêts.

En aucun cas vous nous représentez. C’est à ses fruits que l’on reconnait un arbre. Chacun sait cela. Et quels sont vos fruits ? Vos œuvres ? Est-ce que vous ne voyez pas notre pauvreté ? Notre insécurité ? Notre injustice ? Nos maladies ? Notre misère ? Nos souffrances ?

Mesdames et Messieurs, les Honorables députés du Peuple congolais, oubliez vos propres intérêts, ainsi que ceux de votre famille, de vos amis, coterie et autorités morales. Libérez-vous de tous engagements, pactes, serments, accords pour n’avoir à l’esprit qu’un seul intérêt, celui du Peuple souverain. Pour ne respecter qu’un seul accord, celui qui vous lie au Peuple congolais.

Aujourd’hui, à l’occasion des consultations initiées par le chef de l’État, Mesdames et Messieurs, les Honorables députés du Peuple congolais, vous avez l’occasion de vous racheter aux yeux du Peuple. Vous avez l’opportunité d’être véritablement nos représentants, en exerçant les pouvoirs qui nous appartient, à nous le Peuple cf. article 5 de notre Constitution, pour nos propres intérêts.

Si à l’occasion de ce moment historique de notre nation que sont les consultations, initiés par le chef de l’État et ayant pour noble objectif de former une véritable Union Sacré de la Nation, pour qu’enfin dans notre pays des politiques visant les intérêts supérieurs de la population puissent être mis en œuvre, vous ne mettez pas de côté vos allégeances partisanes pour ne songer qu’à l’intérêt général supérieur du Peuple, alors très certainement vous ne méritez plus votre qualité de représentant du peuple. Vous êtes des usurpateurs Mesdames et Messieurs, les Honorables députés du Peuple congolais saisissez ce moment historique pour notre Nation, soyez pour une fois, véritablement, à la hauteur des enjeux.

Libérez-vous de tous vos maitres pour enfin ne représenter, défendre et promouvoir que les intérêts du Peuple. Votez en âme et conscience pour et dans le sens unique et exclusif des intérêts supérieurs du Peuple et non suivant les injonctions de telle ou telle autorité morale.

Se faisant, notre pauvreté, notre insécurité, notre injustice, nos maladies, notre misère, nos souffrances seront au centre des débats et des politiques discutés et initiés par nos représentants.

Toute autre attitude ne ferait que faire perdurer une situation héritée de 18 années de pouvoir AFDL-PPRD. Il est temps de tourner ces pages obscures de notre passé et de regarder vers le futur.

Il est temps que les représentants du Peuple agissent en tant que représentants du Peuple.

Activiste politique Mitch Mitchinini

 


Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
980 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | T6L7OKA - posté le 01.12.2020 à 17:17

On achète pas une voiture sans freins. Nous pensons aux élections les congolais n'avaient pas acheté un véhicule sans freins. Les freins pour nous sont la constitution et les institutions. Cette législature, dont il ne reste que 3 ans doit achever son travail, sur base des freins existants, cda constitution, et institutions. Personne ne peut changer le pays en 3 ans. Ainsi le président Tshilombo, en chef de parti (udps), chef d'une coalition CACH, est parfaitement libre de créer son union sacrée, mais pas au cours de cette législature qui est régie par d'autres paramètres. En 2023 il se présente avec son union sacrée, personne na va lui contester cela. Le peuple congolais...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Jean-Claude Baende soutient l'Union sacrée de la nation et réclame les élections anticipées

Politique ..,

Conclusion des consultations : Lisanga Bonganga appelle Tshisekedi à suivre les conseils...

Politique ..,

Conclusions des Consultations: Tshisekedi à la croisée des chemins

Politique ..,

Conclusions très attendues des consultations du Palais de la nation : le président Félix...

Politique ..,