Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Diaspora

Affaire Théodore Luhaka: Trois policiers renvoyés devant les assises

2020-12-01
01.12.2020
Société
2020-12-01
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/12-decembre/01-06/Theo-Luhaka_assise.jpg -

Théodore Luhaka

Dans son réquisitoire définitif, le parquet a estimé que les éléments constitutifs du viol, et notamment l’intentionnalité, n’étaient pas réunis pour retenir cette qualification.

Les violences dont a été victime Théo, grièvement blessé lors d’un contrôle de police en 2017 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), sont de nature criminelle, a estimé le parquet. Dans son réquisitoire définitif, en date du 23 septembre, il a requis le renvoi du principal accusé devant les assises pour « violences volontaires avec arme par personne dépositaire de l’autorité publique ayant entraîné une mutilation ou une incapacité permanente partielle ». Il a également demandé le renvoi de deux autres policiers pour les délits connexes de « violences volontaires en réunion par personnes dépositaires de l’autorité publique » et l’abandon des charges pour le quatrième mis en examen.

Le parquet a, en revanche, requis l’abandon des poursuites pour viol aggravé, estimant que les éléments constitutifs de ce crime – en l’occurrence l’intentionnalité – n’étaient pas requis. En dépit de cette requalification demandée par le parquet, l’avocat du jeune homme, Me Antoine Vey, s’est dit satisfait de la décision du parquet. « En dépit des gesticulations dans ce dossier, le parquet a reconnu qu’il existait des charges suffisantes pour reconnaître que les violences policières dont a été victime mon client sont de nature criminelle et demander un procès aux assises », a-t-il indiqué à 20 Minutes.

La demande de renvoi aux assises est notamment liée aux séquelles dont souffre, aujourd’hui encore, Théo. Le 2 février 2017, Théo avait été grièvement blessé dans la zone anale par une matraque télescopique, lors d’un contrôle de police dans la cité des 3.000. En 2019, une expertise médicale a conclu que ce geste policier avait provoqué une « infirmité permanente », causée par des lésions en relation « certaine et directe » avec son interpellation. Selon ce rapport, la victime souffre d’incontinence nécessitant une prise en charge « à vie ». Il appartient maintenant aux juges de suivre – ou non – les réquisitions du parquet.

Caroline Politi Twitter
20 Minutes / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
8351 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
Article précédent Kwilu : 197 Congolais rapatriés d’Angola sont arrivés à Kikwit

Les plus commentés

Diaspora Incursion rwandaise en RDC : après New-York, Félix Tshisekedi a sollicité le soutien de la diaspora congolaise à Bruxelles !

29.09.2022, 26 commentaires

Politique Reynders, Forrest, beaucoup de manœuvres pour faire accéder Katumbi au pouvoir à tout prix !

30.09.2022, 14 commentaires

Politique Allégations sur les 21.000 d'émoluments aux députés : « Je suis serein », répond Delly Sesanga après sa convocation

29.09.2022, 11 commentaires

Economie La RDC, le pays le moins endetté d’Afrique

29.09.2022, 10 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance