mediacongo.net - Actualités - Au Mozambique, le terrorisme s’internationalise



Retour Afrique

Au Mozambique, le terrorisme s’internationalise

Au Mozambique, le terrorisme s’internationalise 2020-12-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/12-decembre/1-6/mozambique_20_0214512.jpg -

500 000 Mozambicains ont fui le nord du pays en proie à une insurrection djihadiste depuis 2007. La situation militaire est précaire, tout comme la situation humanitaire.

Près de 500 000 personnes ont fui le nord du Mozambique, victime depuis trois ans d’une insurrection djihadiste. Sur cette photo, des employés de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) viennent en aide à des personnes déplacées à Pemba, dans le nord est du pays, le 6 novembre 2020.

Zone riche en gaz naturel, à majorité musulmane, le district de Cabo Delgado, dans l’extrême nord de l’ancienne colonie portugaise, est en proie depuis trois ans à une sanglante insurrection djihadiste qui a fait au moins 2 100 victimes et près d’un demi-million de déplacés. Les djihadistes, qui ont prêté allégeance au groupe État islamique (EI), attaquent les agglomérations du Nord dans le but d’y semer la terreur et de tenter d’y implanter un califat.

Depuis la prise de la ville portuaire de Mocimboa da Praia en août, les insurgés ont intensifié leurs attaques notamment contre la tribu Makondé majoritairement catholique. Ces dernières semaines, plusieurs villages ont été attaqués, des dizaines de civils décapités ou kidnappés, dont des enfants et des femmes.

 L’intervention du gouvernement est urgente pour trouver une solution à une situation dramatique et qui s’aggrave de jour en jour , déclarait, le 13 novembre, le porte-parole de la conférence épiscopale mozambicaine, Mgr Dom Joao Carlos.

Les autorités mozambicaines piétinent, en particulier sur le plan militaire. Les troupes gouvernementales, aidées par la société militaire privée Dyck Advisory Group, ont repris, il y a une semaine, la ville de Namacande, au sud-ouest de Mocimboa da Praia.

Un accord de coopération militaire

Mais les insurgés évitent l’affrontement frontal, se terrant dans les forêts d’où ils lancent des raids dont certains ont visé, en octobre, des villes de Tanzanie . Mozambicains et tanzaniens viennent d’ailleurs de signer un accord de coopération militaire pour tenter de s’organiser face aux djihadistes qui compteraient dans leurs rangs des Somaliens, des Congolais, des Rwandais et des Burundais. Ce qui laisse craindre une « internationalisation » de l’insurrection.

Voisine du Mozambique, l’Afrique du Sud suit d’un œil alarmé l’évolution de la situation. En juillet, le ministre de la Sécurité a admis que la menace de l’EI était prise au sérieux. En septembre, les enquêteurs du Directorate for Priority Crime Investigation avertissaient que des Sud-Africains apporteraient un soutien financier et logistique aux djihadistes du Mozambique. Pire, une centaine de Sud-Africains auraient même rejoint les insurgés. Plusieurs ont été tués au combat et d’autres interpellés en Afrique du Sud. Un pays que l’EI a directement menacé s’il s’engageait aux côtes des forces mozambicaines.


Ouest - France / MCP, via mediacongo.net
550 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : La Zambie, 2e producteur de cuivre, n'arrive plus à rembourser ses dettes
AUTOUR DU SUJET

Près de 250.000 personnes sinistrées après le cyclone Eloïse au Mozambique

Afrique ..,

Les djihadistes du Mozambique portent leur guerre en Tanzanie

Afrique ..,

Mozambique : plus de 33.000 personnes déplacées par les violences en une semaine à Cabo Delgado

Afrique ..,

La Covid-19 sous contrôle au Mozambique

Afrique ..,