mediacongo.net - Actualités - Prof. Jack Kokolomami à Dr Jérôme Munyangi : "Le Pool scientifique ne bloque pas la recherche des solutions..., sinon il n’aurait aucune raison d'exister"



Retour Science & env.

Prof. Jack Kokolomami à Dr Jérôme Munyangi : "Le Pool scientifique ne bloque pas la recherche des solutions..., sinon il n’aurait aucune raison d'exister"

Prof. Jack Kokolomami à Dr Jérôme Munyangi : "Le Pool scientifique ne bloque pas la recherche des solutions..., sinon il n’aurait aucune raison d'exister" 2020-12-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/12-decembre/7-13/munyangi_jerome_presse_20_0.jpg -

Dr. Jérôme Munyangi

Sur les antennes de la Radio Top Congo FM, le médecin-chercheur Jérôme Munyangi a ouvertement accusé le Pool scientifique de bloquer les initiatives des chercheurs qui s’adonnent pour trouver des médicaments en vue de lutter contre le coronavirus. Il a même affirmé que le protocole par lui proposé a été négligé. «Il n’y a pas ici un Vatican scientifique où tout le monde doit seulement obéir à l’ordre de…Non !», s’est insurgé ce médecin-chercheur qui prétend traiter la Covid-19 grâce à son «Artemisia Annua».

Le Pool scientifique mis en cause n’a pas tardé de réagir par la bouche de son rapporteur, le professeur Jack Kokolomami. Dans une entrevue avec la presse, Jack Kokolamami dit d’emblée comprendre la peine du docteur Jérôme Munyangi qu’il compare à un commerçant qui voudra vite écouler sa marchandise. «Le docteur Munyangi, moi je considère comme un promoteur d’un produit. Et quand vous avez affaire avec un promoteur d’un produit, il est pressé de mettre son produit sur le marché et c’est normal qu’il s’agite dans une certaine mesure», fait observer Jack Kokolomami qui rappelle comme l’avait déjà dit le ministre de la Recherche Scientifique et Innovation Technologique, José Mpanda Kabangu, que «la validation d’un médicament n’est pas comme la fabrication d’un pain qui, aussitôt la pâte faite, doit sortir vite du four mais elle est plutôt un long processus basé non seulement sur les évidences d’efficacité du produit, mais aussi sur sa sûreté pour la santé ».

Rejetant les accusations de blocage des initiatives des chercheurs, le professeur Jack Kokolomami donne cette précision : «Nous avons été en tant que Pool scientifique en contact avec un certain nombre de promoteurs des produits qui pensent comme docteur Jérôme que leurs produits pourraient avoir un effet sur la Covid-19. Nous leur avons demandé de nous transmettre les dossiers qu’ils avaient préparés pour pouvoir vérifier ces deux critères (NDLR : efficacité et sûreté). Ils nous ont transmis ces dossiers et nous les avons examinés. La conclusion était que aucun de ces dossiers ne constituait un véritable protocole de recherche pour des essais cliniques. Mais le Pool scientifique ne s’est pas arrêté là, il a dit : voici ce qui manque pour chacun de vous pour que ça soit un protocole d’essai clinique qui soit valide. Vous pouvez le compléter avec ça ou avec un tel autre élément. Et même si vous ne pouvez pas le faire vous-même, le Pool scientifique met à votre disposition des experts pour qu’ils vous aident à élaborer un véritable protocole d’essai clinique. Malheureusement, ces promoteurs ne sont jamais revenus au Pool scientifique pour dire : voici j’ai amélioré mon protocole, est-ce que maintenant il est valide ?, aucun n’est revenu. Aucun n’est revenu non plus nous dire : je n’arrive pas à me mettre à niveau, pouvez-vous me donner les experts qui sont disponibles pour m’aider à le faire. Aucun ! Donc, pour nous, jusqu’à ce jour nous n’avons jamais reçu un protocole amélioré que nous pourrions valider pour des essais cliniques. Voilà pourquoi le Pool scientifique n’a jamais donné son accord scientifique pour des essais cliniques».

A la question de savoir pourquoi ne pas directement soumettre aux essais cliniques l’Artemisia Annua de docteur Munyangi sur les malades de Covid-19 parce qu’il a fait preuve d’efficacité sur la malaria, le professeur Kokolomami explique : «il est vrai que pour ce médicament, nous avons une présomption de la sécurité parce qu’il a été déjà administré sur les malades de paludisme. Mais son efficacité scientifique sur les malades de Covid-19 n’est pas prouvée. D’où la condition de l’amélioration exigée de son protocole pour se conformer aux normes scientifiques pouvant conduire aux essais cliniques. Il veut mettre son produit sur le marché, ce n’est pas à nous de pouvoir le forcer à venir vers nous. Nous, on lui dit en tant que scientifique : voici comment il faut faire pour que ça soit scientifiquement valide. Mais il n’est jamais revenu».

Le professeur Jack Kokolomami conclut que le Pool scientifique reste ouvert et est disponible pour accompagner les chercheurs. «Le Pool scientifique ne bloque rien. Le Pool scientifique est là pour accompagner la riposte contre la Covid-19. C’est pour ça que le président de la République l’a voulu et l’a mis en place et le ministre de la recherche scientifique le pilote. Et donc nous ne pouvons rien bloquer. Je demanderai à docteur Jérôme Munyangi qu’on revienne là où on en était. Nous avons donné ce qu’il faut pour améliorer son protocole pour qu’il soit un protocole valide d’essai clinique. S’il l’a fait et que c’est arrivé à niveau, et même si ce n’est pas arrivé à niveau, qu’il revienne vers le Pool pour dire : regardez ce que j’ai fait, est-ce que c’est déjà bon ? Et si même il y a une quelconque difficulté, nous pouvons l’accompagner. On ne peut croire, surtout dire que le Pool scientifique bloque parce qu’il n’aurait aucune raison d’exister si c’est pour bloquer la recherche de solutions idoines à ce malheur que le peuple congolais et le monde entier vivent», a-t-il déclaré.


Scoop RDC / MCP, via mediacongo.net
1343 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : C’est prouvé : vous ne pouvez pas avoir plus de 150 « vrais » amis sur Facebook
left
ARTICLE Précédent : Lutte contre le changement climatique : " s’adapter pour favoriser le climat des investissements dans le secteur forestier", Professeur Zahiga (interview)
AUTOUR DU SUJET

Maniema : Le prix du test Covid-19 passe de 30 à 20 $

Provinces ..,

Covid-19 : la RDC enregistre une baisse de cas généralisée depuis la déclaration de la...

Santé ..,

Points forts et limites des vaccins à ARN

Santé ..,

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Santé ..,