mediacongo.net - Actualités - Malawi : Shepherd Bushiri, le "prophète" milliardaire en fuite qui crée des tensions diplomatiques avec l’Afrique du Sud



Retour Religion

Malawi : Shepherd Bushiri, le "prophète" milliardaire en fuite qui crée des tensions diplomatiques avec l’Afrique du Sud

Malawi : Shepherd Bushiri, le "prophète" milliardaire en fuite qui crée des tensions diplomatiques avec l’Afrique du Sud 2020-12-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/12-decembre/7-13/Malawi-Prophete.jpg -

Shepherd Bushiri, 37 ans, se considère lui-même comme un "prophète", au sein de son église, l’Enlightened Christian Gathering ("rassemblement chrétien illuminé"), qu’il a fondée en 2010 au Malawi. Chacun est libre de juger ce titre approprié ou non, mais ce qui est certain, c’est que l’homme est un vrai businessman : sa fortune s’élèverait à 150 millions de dollars. Une fortune qui est loin d’être mal vue dans la branche du pentecôtisme qu’il prêche, la "théologie de la prospérité", qui postule que l’aisance financière est un signe de santé spirituelle.

Son église compte de nombreux fidèles dans plusieurs pays d’Afrique australe, dont plus d’un million en Afrique du Sud. Selon Al Jazeera, le prédicateur, dont le prénom signifie littéralement "berger" en anglais, remplit les salles : lors de son show du Nouvel An 2020, plus de 100.000 personnes s’étaient rassemblées au FNB Stadium de Soweto, le plus grand stade d’Afrique.

Pour le parquet sud-africain en revanche, la qualité de "prophète" autodéclaré du pasteur Bushiri ne l’empêche pas d’être un justiciable comme les autres : en novembre, il a été poursuivi pour de nombreux faits, dont du blanchiment d’argent. La soudaine fortune de cet homme issu d’un milieu modeste du Malawi suscite des soupçons. D’après le Sunday Times, la justice enquête également sur des accusations de viol à son encontre, sur des jeunes filles mineures, ainsi que de charlatanisme.

Problème : l’Afrique du Sud ne parvient pas à mettre la main sur Shepherd Bushiri. Pire, cela commence à porter préjudice aux relations entre l’Afrique du Sud et son voisin le Malawi. Le 13 novembre, le tout récemment élu président malawien Lazarus Chakwera, en visite diplomatique à Pretoria, s’est notamment plaint que son vol retour a été retardé de sept heures par les autorités sud-africaines, celles-ci ayant interpellé sa délégation, officiellement pour des raisons de sécurité. Mais selon Chakwera, l’Afrique du Sud l’aurait suspecté d’avoir emporté Shepherd Bushiri dans ses bagages.

© WIKUS DE WET / AFP

Pourtant, le pasteur était déjà retourné au Malawi… Shepherd Bushiri s’est rendu lui-même à la police à Lilongwe, la capitale, en compagnie de son épouse, le 12 novembre. Constatant un vice de procédure, la justice l’a relâché le lendemain, pour la plus grande joie des fidèles qui l’attendaient. Selon son porte-parole, le pasteur n’est "pas un fugitif" : s’il s’est rendu au Malawi, c’est pour y trouver "la justice, à laquelle il ne pense pas avoir droit en Afrique du Sud".

De son côté, Pretoria ne compte pas en rester là et a d’ores et déjà lancé une procédure d’extradition. Mais il faudra pour cela une bonne coopération avec les autorités malawiennes, comme note Edge Kanyongolo, professeur de droit à l’université du Malawi : "cela va tester l’efficacité de la loi et la lutte contre la criminalité dans la région", explique-t-il à Al Jazeera.

En attendant, l’Afrique du Sud a confisqué une des propriétés de Bushiri, une maison de 355.000 dollars. Cela n’a pas empêché le prédicateur d’annoncer d’ores et déjà un festival international qui durera tout le week-end prochain, et au cours duquel les fidèles pourront s’offrir un tête à tête avec leur guide spirituel… pour la modique somme de 7000 rands (384 euros).

Paul Verdeau
RTBF / MCP, via mediacongo.net
3776 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

NSAKA MALANGU REHOBOTH | 5LP2587 - posté le 24.12.2020 à 15:06

C'EST PAIEN DE VOIR EN MAL L'ENRICHISSEMENT D'UN SERVITEUR DE DIEU. L'ARTICLE A DEJA UN PARTI-PRIS SUR LA QUESTION , MEME SANS LE DIRE L'AUTEUR VEUT SOUTENIR QUE LE CLERGE DES EGLISES TRADITIONNELLES PAR EXEMPLE CATHOLIQUE EST PAUVRE! LOIN DE LA! JE PENSE QUE CE QUI EST MORALEMENT OBLIGATOIRE EST QUE LES SERVITEURS DE DIEU DOIVENT ETRE RICHES POUR DIEU C'EST A DIRE SOUTENIR LES FAIBLES, LES PAUVRES AVEC LEUR RICHESSE. EN PLUS LA JUSTICE DU MONDE N'EST PAS IRREPROCHABLE , ELLE PEUT MEME ETRE INSTRUMENTALISEE PAR LES FORCES DU MAL, OBSCURES POUR NUIRE, SALIR UN SERVITEUR DE DIEU. SOUVENT QUAND QUI EN VEUT A SON CHIEN , L'ACCUSE DE RAGE CAR C'EST UN SOS ... LA RAGE AUJOURD'HUI CE SONT LES...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kap | DR16Q1Y - posté le 13.12.2020 à 15:26

Autorités Malawites et non malawiennes.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Kongo Central : contribution de l’Assemblée provinciale à l’érection du musée de l’église Kimbanguiste à Nkamba
AUTOUR DU SUJET

Les écoles ferment au Rwanda et au Malawi en raison du Covid-19

Afrique ..,

SADC: Félix Tshisekedi est arrivé jeudi à Gaberone pour le sommet extraordinaire de la SADC

Politique ..,

Au temps du coronavirus, la souris dans les assiettes pour conjurer la faim au Malawi

Afrique ..,

Malawi : Le président veut réduire ses propres pouvoirs

Afrique ..,