mediacongo.net - Actualités - Le DG Lukonde à glencore prêche pour la transparence



Retour Economie

Le DG Lukonde à glencore prêche pour la transparence

Le DG Lukonde à glencore prêche pour la transparence 2020-12-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/12-decembre/14-20/lukonde_sama_makutano_20_02145.jpg -

Contribuer à la croissance économique et favoriser l’émergence de la classe moyenne en République Démocratique du Congo constituent la clé de la politique managériale de l’actuelle équipe dirigeante de la Générale de carrière et des mines, (Gécamines), piloté par son directeur général, Claude Sama Lukonde. Car depuis plus deux décennies cette grande entreprise publique, la première dans le secteur minier, a été confronté à des grosses difficultés d’ordres financier et technique qui ne la permettaient pas d’atteindre ses objectifs.

Aujourd’hui, grâce à un nouveau leadership incarné par un fils maison, la Gécamines voudrait reprendre ses lettres de noblesse en s’assignant des nouveaux objectifs qui sont : revenir sur la production propre, capitaliser les relations avec les partenaires dans le cadre de la Jointe venture (JV) et investir dans la sous-traitance. Toujours pour la bonne cause, le Directeur Général Lukonde a également émis des propositions puissantes, dans un événement organisé par le groupe Glencore, pour combattre la corruption aussi bien dans la Gecamine qui s’en sort d’ailleurs bien dans cette question grâce aux valeurs qui la guide, que sur l’ensemble du pays.

Intervenant à la 6ème édition de Makutano, premier Forum d’affaires panafricain, le Directeur Général de la Gécamines Sama Lukonde qui a avant tout remercié et félicité les organisateurs pour la réussite de cet événement de portée régionale et internationale, s’est montré plus optimiste quant à l’émergence des nouveaux acteurs qui devront contribuer à la croissance économique du pays. Cette émergence ne peut, précise-t-il, réussir que si l’État arrive à mettre en place des mécanismes qui permettent la création et l’accompagnement de ces acteurs. Un accompagnement qui peut se faire par des facilités administratives et l’amélioration des affaires.

Motivé et passionné, Sama Lukonde a indiqué qu’il tient à relever un nombre des défis à la Gécamines. Il s’agit notamment de permettre la Gécamines de redevenir une productrice compétitive fièrement congolais. Selon lui, le temps n’est plus au slogan. Il faut plutôt passer maintenant à des actions concrètes. L’émergence des champions nationaux pour la croissance économique du pays ne doit pas seulement rester un discours. Au contraire, elle doit s’inscrire dans un programme d’action et devenir une réalité pour les congolais. Dans cette perspective, il a soutenu que la Gécamines puisse redevenir le champion de cette politique d’émergence comme il y a plus de 30 ans passés, et créer des nouveaux champions.

 Pour redevenir champion de l’émergence et permettre à la RDC de retrouver la classe moyenne qui n’existe plus, la Gécamines se fixe deux principaux objectifs. Le premier, c’est revenir sur la production propre. En 1988, cette entreprise produisait 400 000 tonnes de cuivre et contribuait à la hauteur de 60 % au budget. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Actuellement, elle exporte 1,4 millions de tonnes de cuivre dans le cadre de partenariat et apporte au budget de l’État moins de 60 %.

Donc, si la Gécamines ne revient pas sur sa production des années 80 et 90, c’est qu’elle n’aura pas compris ce qu’elle a tiré comme bénéfice dans le passé. Le deuxième objectif est de maximiser et améliorer les relations avec ses partenaires dans le cadre de la jointe venture. Il faut donc aujourd’hui travailler sur le respect des textes pour que les recettes de la production et de l’exportation puissent être palpables. Car si l’État n’a pas su faire de bénéfice, c’est parce qu’il n’a pas eu des instruments qui permettaient d’encadrer des flux financiers.

Aujourd’hui, la Gécamines a des filiales qui sont des instruments que l’État a mis en place pour pouvoir canaliser certains produits du cobalt qui proviennent de l’artisanal. A côtés de cela, il y a des corolaires. Et cela se fait par des coopératives qui sont obligés de se mettre aux normes tant du point de vue de l’utilisation de ces artisanaux mais aussi de la conformité des prix à payer. Dans un langage clair, le DG Lukonde a indiqué qu’il ne faut pas que les gens se voilent les faces.

La Gécamines fait face à des grands enjeux, notamment la montée des prix des métaux. Au milieu de l’année 2020, une tonne de cuivre se vendait à 5200 dollars américains et aujourd’hui la tonne du cuivre est évaluée à 7000 dollars américains, a-t-il déploré. Chaque fois que cela se produit, la Gécamines subit ce qu’il appelle l’effet far west. Les entreprises partenaires exploitent sans respecter la norme et sans que l’État puisse tirer bénéfice. C’est pourquoi il faudrait créer des champions nationaux.

Sous une posture des combattants, revenu justement du pullman hôtel à Makutano, le Directeur Général dévoile ici les mécanismes mis sur pied par la Gécamine pour lutter contre la corruption et appliquer le principe de la conformité en entreprise. En ce qui concerne la conformité, Sama Lukonde indique que la Gécamine étant transformée d’une entreprise publique en entreprise commerciale, le cadre légal reste l’OHADA avec comme plus grand principe la redevabilité.

Pour avoir cela, toutes les sociétés sont obligées de se doter des organes sociaux conformément à l’OHADA, et que dans le processus de transformation, la Gecamine a tout mis en œuvre pour avoir ces organes sur fonds propres, de sorte que de manière transversale, tout le monde soit contrôlé dans le travail qu’il fait. bien qu’il y avait avant la loi sur le code de bonne conduite de manière générale, il fallait la rapporter sur le secteur des mines, ces organes sont l’assemblée générale, le Conseil d’administration, la Direction Générale, et les commissaires aux comptes. Pour ce qui est de la lutte contre la corruption, le DG Lukonde rapporte qu’il y avait déjà un programme en place qui est en cours, avant de rappeler les valeurs qui guident toujours le fonctionnement dans la Gécamine. Pour lui, cette dernière a été toujours un exemplaire dans la rigueur, la discipline et la sanction.

Pour mener à bien le combat de la lutte contre la corruption, le DG Lukonde manifeste son côté mettant l’homme au centre de toute action pour la réalisation des résultats attendus. Il propose de tout vœux que l’agent soit mis dans les conditions sociales adéquates de sorte qu’il ne soi pas exposer à une situation de la corruption tout en reconnaissant que cela représente un combat de longue haleine au vue de l’encrage que ce fléau a pris dans notre société globale qu’est la République Démocratique du Congo.

Le passage du DG de la Gécamine à l’évènement d’échanges organisé par le Groupe Glencore sur la bonne gouvernance associé à la lutte contre la corruption et la conformité des entreprises n’était un fait bénin. Devant un nombre important d’opérateurs économiques ainsi les autorités étatiques, c’était pour lui l’occasion d’appeler toutes les populations de la RDC à une conscience collective pour venir à bout de ce phénomène qui n’a jamais été de nature à favorisé le bien-être de la communauté.


geopolismagazine / MCP, via mediacongo.net
1655 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement