mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : "Nous craignons la police plus que le virus", "une décision à revoir "... les réactions après l’instauration du couvre-feu



Retour Provinces

Kinshasa : "Nous craignons la police plus que le virus", "une décision à revoir "... les réactions après l’instauration du couvre-feu

Kinshasa : "Nous craignons la police plus que le virus", "une décision à revoir "... les réactions après l’instauration du couvre-feu 2020-12-21
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/12-decembre/21-27/policiers_kin_gombe_confinement_20_02145_jpg_640_350_1.jpeg -

Un couvre-feu est entré en vigueur, vendredi soir sur toute l’étendue du territoire national pour limiter la transmission de la Covid-19, qui touche surtout la ville de Kinshasa, épicentre de la maladie en RDC. Cette mesure semble avoir l’effet contraire que celui attendu.

Ces derniers jours les attroupements dans les arrêts de bus se sont accentués, à cela s’ajoutent les embouteillages, et colonnes des piétons dans les principales artères de la ville de Kinshasa à partir de 17 heures. Les Kinois se précipitent de rentrer chez eux, craignant plus d’être interpellés par la police après 21 heures. Des taxis qui embarquent 4 passagers transportent désormais 5 voir 6. Des conditions favorables à la propagation du virus.

« Ils stressent plus qu’ils n’informent, au lieu de conscientiser les gens sur cette 2e vague afin d’avoir son adhésion. Nous craignons la police plus que le virus », lâche un kinois à la trentaine révolue.

« Je me demande entre la nuit et la journée, à quel moment y a-t-il plus de contact physique ? Qu’ils nous disent, quel est le pourcentage des personnes dehors pendant la journée, la nuit ? Nous avons besoin des explications claires à la place de nous mettre la pression », ajoute une kinoise.

« S’ils ont pris cette mesure, c’est pour éviter notamment les attroupements, facteur favorisant la propagation du virus, ils doivent alors revoir cette décision, parce que maintenant, les gens sont plus en contact dans le bus qu’avant », soutient une autre kinoise.

Djodjo Vondi
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
2126 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Haut-Katanga: $300 millions pour financer la construction du port sec de Kasumbalesa
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 : Eteni Longondo appelle les Congolais à se faire vacciner pour leur santé et celle de...

Santé ..,

Vaccination contre Covid-19, le ministre a fait le forcing (Mubonzi)

Santé ..,

L'OMS se dit en désaccord avec le principe d'exiger une preuve de vaccination pour autoriser une...

Santé ..,

Test Covid-19 : à l’aéroport de N’djili, l’INRB refuse tout résultat venu de...

Société ..,