mediacongo.net - Actualités - Les avocats de la FEC saisissent le conseil d’État pour protester contre l’élection de Dieudonné Kasembo



Retour Société

Les avocats de la FEC saisissent le conseil d’État pour protester contre l’élection de Dieudonné Kasembo

Les avocats de la FEC saisissent le conseil d’État pour protester contre l’élection de Dieudonné Kasembo 2020-12-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/12-decembre/21-27/conseil_etat_20_22222.png -

Après l’annonce par le Greffier en chef du Conseil d’Etat de l’organisation de l’élection du président du Conseil d’administration de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), la réaction des avocats-conseils du patronat congolais n’a pas tardé.

Dans une correspondance adressée au Premier président du Conseil d’Etat, le cabinet Mavinga Declerc & Partners dénoncent entre autres «l’exécution irrégulière de l’ordonnance POR 182 du 27 novembre 2020 », donnant lieu à la réorganisation de l’élection du président du Conseil d’administration de la FEC.

« Cette ordonnance qui date du 27 novembre 2020 a énoncé des mesures provisoires devenues caduques par l’expiration du délai de quinze jours fixé pour leur application, de telle sorte que seule une demande de maintien en l’état, de renouvellement ou d’ajustement desdites mesures conservatoires peut, par ordonnance de votre haute juridiction, en modifier la consistance et les délais. Personne n’a initié pareille requête », relève le cabinet conseil de la FEC.

Au-delà de tout, la FEC dit s’inquiéter profondément de ce qu’adviendraient la liberté d’association, la liberté syndicale et la liberté de réunion.

En tout état de cause, la FEC rappelle qu’en vertu de ses droits constitutionnels et de la législation régissant les ASBL ainsi que de ses statuts et de son règlement intérieur, elle a organisé les élections des membres du Conseil d’administration et du président dudit Conseil le 26 novembre 2020, lesquels sont présentement en cours de mandat.

« La FEC est surprise de prendre connaissance, à travers les réseaux sociaux, de la diffusion de deux communiqués par le Greffier en chef du Conseil d’Etat faisant état de l’organisation, en date du 23 décembre 2020, de l’élection du Président du Conseil d’administration de la FEC à la suite d’un rejet de la requête tendant à obtenir qu’il soit mis fin aux mesures prises aux termes de l’ordonnance ROR 182 introduite sous ROR 186 par elle, alors qu’à la date de ce jour, cette décision, qui aurait été prise sous ROR 186, n’a jamais fait l’objet d’une signification », expliquent les avocats de la FEC.

Rappelons qu’à la suite d’une requête en annulation introduite par Dieudonné Kasembo, un des candidats malheureux à l’élection organisée il y a quelques jours par la FEC.

Faisant suite à la requête introduite par Dieudonné Kasembo, le Conseil d’Etat a fixé la date du 23 décembre 2020 pour l’organisation d’une nouvelle élection. Ce que l’équipe Yuma n’est pas prête à cautionner.


Zoom Eco / Election Net / MCP, via mediacongo.net
1611 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mbuyu | FTQYZ3Z - posté le 25.12.2020 à 05:09

Nous sommes dans un régime de violeurs de la constitution, rien ne marchera...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 24.12.2020 à 10:37

ce qui est noir doit rester noir meme si ce sont idole qui le comet. la FEC est uns syndicat des employeurs pour quoi Fatshi doit ... le mal reste mal le contraire deviant de la malhonnetete

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anonyme | OORNWVN - posté le 24.12.2020 à 10:28

Monsieur YUMA doit comprendre qu'il était venu sous la puissance de JKK! Il doit se rendre à l'évidence que le mandat à la FEC n'est pas à VIE!! De Jeannot BEMBA A YUMA!! C'est de la politique!!!

Non 11
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 24.12.2020 à 10:12

Quand Tshisekedi parlait de deboulonner, beaucoup ne comprenaient pas. L'homme savait ce qu'il disait. Mabunda est tombee, Yuma aussi vient de tomber. Politique ya Felix eza ya haut niveau. Soki oleyi otondi te, ko meka na Felix te. Il deboulonne le systeme Kabila dans un silence de salle de morts. A bandaki na ba generaux ya armee, akeyi na ba juges, akeyi na assemblee nationale, sik'oyo azui Albert Yuma. Eh!! Fatshi aza somo.

Non 15
Oui 57
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Omega | 3YT2AJC - posté le 24.12.2020 à 09:38

On doit avancer ce patronat n appartient pas a yuma On doit avancer

Non 8
Oui 39
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Le prix d’un sac de ciment passe de 23 à 33 USD à Mbuji-Mayi en deux mois!

Economie ..,

Le cadre macro-économique demeure stable, selon le Comité de conjoncture économique

Economie ..,

FEC: "Nous allons mettre en place des nouveaux textes pour régir l’administration", Dieudonné...

Société ..,

FEC: Cacophonie dans l'organisation d'une nouvelle élection

Société ..,