mediacongo.net - Actualités - FEC: "Nous allons mettre en place des nouveaux textes pour régir l’administration", Dieudonné Kasembo Nyembo



Retour Société

FEC: "Nous allons mettre en place des nouveaux textes pour régir l’administration", Dieudonné Kasembo Nyembo

FEC: "Nous allons mettre en place des nouveaux textes pour régir l’administration", Dieudonné Kasembo Nyembo 2020-12-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/12-decembre/21-27/kasembo_dieudonne_president_fec_20_1.jpeg -

Dieudonné Kasembo Nyembo, président de la FEC

Elu président du Conseil d’administration de la Fédération des entreprises du Congo (FEC), ce mercredi 23 décembre 2020, Dieudonné Kasembo Nyembo a exprimé quelques projets qu’il attend réaliser au cours de son mandat.

« Aujourd’hui c’est l’aboutissement d’une démarche consacrée par le droit… A partir du prochain mandat, les choses vont commencer à se faire de la manière la plus transparente possible quant au dépôt des candidatures, à leurs confirmations et à la désignation du président, qui doivent se conformer aux statuts révisés car nous tenons à vous informer que les statuts et règlements intérieurs n’étaient pas appropriés pour permettre l’élection saine et transparente », a-t-il annoncé.

Candidat unique à ce vote, Dieudonné Kasembo dit vouloir que les choses se passent autrement.

» Nous aurions aimé qu’il y ait plus de candidats et que ça soit un vrai exercice démocratique. Cela faisait très longtemps que nous n’avions pas organisé un scrutin de cette manière. Nous pensons qu’au prochain mandat, il y aura plus de candidats », s’exprime le nouveau président de la Fec.

Dieudonné Kasembo Nyembo a été élu président du conseil d’administration de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) pour un mandat de trois ans à l’issue d’un vote où il était le seul candidat en lice.

Seulement 14 électeurs sur 130 que compte le corps électoral de la Fec ont voté. Pas présentés au lieu de vote, les 14 électeurs comprennent aussi ceux qui ont fait objet de procuration.

Les locaux de la FEC étant fermés, cette élection confirmé un jour avant par le conseil d’État, s’est déroulée dans la salle de réception du siège du patronat.

L’élection de Dieudonné Nyembo vient annuler le dernier vote du 26 novembre, reconduisant Albert Yuma pour un sixième mandat.

Cette élection a été Contestée

Jusqu’à la dernière minute par l’administration de la Fec qui a tenté de bloquer de toute façon l’organisation du nouveau scrutin.

La désinfection des locaux a constituée la raison pour laquelle tous les bureaux et salle de réunion étaient fermés, occasionnant ainsi le déroulement de cette Assemblée générale dans la salle de réception.

Le Coronavirus est une des raisons évoquées par la Fec pour contourner la tenue de cette séance. Elle déplore qu’un processus comme celui-ci se déroule au moment même où la Fec enregistre des cas d’infection au Covid-19 écrit l’administration Yuma ce mercredi au premier président du Conseil d’État.

« Outre l’incompatibilité de la tenue d’une séance électorale avec les normes légales et statutaires pertinentes, la FEC relève que le risque sanitaire requiert obligatoirement la désinfection immédiate de ses locaux et la prise de mesures préventives appropriées ».

Jul A.
Congo Synthèse / MCP, via mediacongo.net
2508 suivent la conversation
11 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Les Sans Foufous | 5G4VXIJ - posté le 24.12.2020 à 15:32

À malin, malin et demi.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MOMBEMBE | LUDGPAQ - posté le 24.12.2020 à 14:00

BOTIKELA PE BANINGA MOSUSU BASALA . BINU BOLINGAKA KAKA BINU BOZALA WANA ? AIE AIE AIE AIE AIE !!!

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gracedivine | XT3QU6M - posté le 24.12.2020 à 13:51

ALORS S'ILS ONT REFUSE ALORS QU'ILS ETAIENT LEGALEMENT INVITE, FAUT-IL QUE LA FEC S'ARRETE DE FONCTIONNER? MEME SI LE QUORUM N'EST PAS ATTEINT YUMA DEVAIT QUAND CHERCHER UNE ALTERNANCE APRES PLUS DE 20 ANS DE LEADERSHIP A MON AVIS SAVIEZ VOUS QU'AUX ETATS UNIS IL Y A DES MAIRES ET GOUVERNEURS ELUS AVEC PARFOIS UN CENTIEME OU MILLIEME DE LEURS ELECTEURS (parfois c'est 100 personnes) donc si les gens ne se presentent pas a une election, ils favorisent le candidat qu'ils me veulent pas, il faut tirer une lecon et avancer et donner la chance au nouveau leadership, le changement est important

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jonas | 3Y6TDHS - posté le 24.12.2020 à 12:54

Il n'y avait que 14 membres du Conseil d'Administration de la FEC présent, dont environ la moitié représentée, sur 134 membres, pendant que d'après l'article 28 des Statuts, le Conseil d'Administration ne délibère valablement que si la moitié de ses membres est présente ou représentée. Ceci est une GRANDE HONTE pour le Conseil d'Etat et pour le République.

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 24.12.2020 à 12:15

Quand Tshisekedi parlait de deboulonner le systeme Kabila, beaucoup ne comprenaient pas. Etant stratege de haut niveau, a bandaki na ba generaux ya armee, akeyi na magistrature, a keyi na assemblee nationale, sik'oyo ye wana a kueyisi Albert Yuma. Felix aza fin. Soki oleyi otondi te, ko meka na ye te. Politique ya Felix eza likolo makasi. FCC ba za bana.

Non 7
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Omega | 3YT2AJC - posté le 24.12.2020 à 12:13

Felicitations, avancez la Fec n appartient pas a Yuma 6 mandats suffisent

Non 6
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Omega | 3YT2AJC - posté le 24.12.2020 à 11:56

Felicitations, avancez la Fec n appartient pas a Yuma 6 mandats suffisent

Non 6
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
@jolungu | P74QZCS - posté le 24.12.2020 à 11:55

mais a quand le destitution de ATM vraiment nous sommes impatient

Non 6
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DYNAMIQUE SAUVONS LE CONGO | KRW9LFX - posté le 24.12.2020 à 11:39

Après l'Assemblée nationale, la FEC vient de tomberdans le giron de l'Union sacrée. Mais 14 élécteurs sur 150 votants attendus, il se pose un problème. A quand le tour du Senat et du gouvernement Ilunkamba?

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Brother68 | MOFMXRD - posté le 24.12.2020 à 11:19

A ce que je sache, les rassemblements de plus de dix personnes étaient interdits et alors comment est-ce que cette élection a pu avoir lieu. En conclusion, ces mesures barrières contre le Corona virus sont à deux vitesses.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 24.12.2020 à 10:39

cette une honte sans precedent

Non 7
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Le prix d’un sac de ciment passe de 23 à 33 USD à Mbuji-Mayi en deux mois!

Economie ..,

Le cadre macro-économique demeure stable, selon le Comité de conjoncture économique

Economie ..,

Les avocats de la FEC saisissent le conseil d’État pour protester contre l’élection de...

Société ..,

FEC: Cacophonie dans l'organisation d'une nouvelle élection

Société ..,