mediacongo.net - Actualités - Lancement des campagnes de supplémentation en vitamine A et de sensibilisation à la planification familiale à Kinshasa



Retour Santé

Lancement des campagnes de supplémentation en vitamine A et de sensibilisation à la planification familiale à Kinshasa

Lancement des campagnes de supplémentation en vitamine A et de sensibilisation à la planification familiale à Kinshasa 2013-12-27
Santé
Le ministre provincial en charge de la Santé de la ville province de Kinshasa, Vital Kabuiku Bitolo a lancé jeudi 26 décembre à Kinshasa, la campagne de supplémentation en vitamine A des enfants de 6 à 59 mois (5ans) et la campagne de sensibilisation à l’offre des services de planification familiale dans la capitale de la RDC.

Au cours de la 2ème phase de la campagne de supplémentation en vitamine A qui a lieu du jeudi 26 au samedi 28 décembre 2013, a dit le ministre Vital Kabuiku, 1.378.428 (un million trois cent soixante dix huit mille quatre cent vingt huit) enfants de 6 mois à 5 ans seront supplémentés en cette vitamine dans les 35 zones de santé de la ville province de Kinshasa.

La campagne se déroulera en stratégie porte à porte car les prestataires passeront dans chaque ménage pour administrer la vitamine A à tous les enfants de cette tranche d’âge. La vitamine A qui va être administrée aux enfants de Kinshasa, a expliqué le ministre provincial en charge de la Santé, renforce l’immunité et la résistance aux infections, stimule la croissance physique et mentale, améliore la vision et participe à la fabrication des globules rouges pour la mobilisation des réserves hépatiques du fer, contribuant ainsi à la réduction de la mortalité due à la diarrhée, à la rougeole et aux nombreuses maladies infectieuses de l’enfance.

Le ministre Kabuiku a remercié particulièrement l’Unicef et l’ONG Helen Keller International qui ont toujours appuyé la RDC depuis le déclenchement des campagnes de masse de supplémentation en vitamine A. En ce qui concerne la campagne de sensibilisation à l’offre des services de planification familiale, le ministre provincial de la Santé a indiqué qu’elle se déroule du 26 décembre 2013 au 19 janvier 2014 dans 3 zones de santé que sont N’Sele, Binza-Ozone et Mont-Ngafula ainsi que dans les centres Mères et Enfants de Barumbu, de Bumbu et de Ngaba. Cette campagne, a-t-il expliqué, est motivée par les déterminants suivants : les grossesses non désirées, nombreuses, rapprochées, précoces, tardives ; la faible capacité de prise en charge des grossesses à risque ; les us et coutumes néfastes. Il est constaté aussi que la prévalence contraceptive moderne, une des stratégies clé de réduction de la mortalité maternelle, reste faible.

C’est pourquoi le Programme national de santé de la reproduction (PNSR) et le gouvernement provincial de Kinshasa ont initié, avec l’appui du Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA), cette campagne sur la planification familiale combinée avec la communication multimédia pour créer la demande des services gratuits de contraception moderne et volontaire.

Le chef du Bureau décentralisé de l’UNFPA de Kinshasa, le Dr Pierre Shamwol a, à cette occasion, indiqué que le taux de mortalité maternelle en RDC demeure parmi les plus élevés de l’Afrique subsaharienne.

La RDC est l’un de trois pays africains qui contribuent à 50% de la mortalité maternelle dans le monde. Cette campagne, pour l’UNFPA, constitue un plaidoyer en vue d’une mobilisation accrue des ressources et d’une mobilisation sociale pour une utilisation accrue des contraceptifs modernes, seuls moyens d’éviter les grossesses non désirées et des avortements clandestins souvent mortels. 


1847 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : La mortalité due au paludisme a diminué de 45% au niveau mondial et de 49 % en Afrique entre 2000 et 2012
left
ARTICLE Précédent : Equateur : vaccination du petit bétail et de la volaille dans l’Ubangi et la Mongala